Quelques crus du Beaujolais nés en 2011.

Les vins du beaujolais sont parmi les premiers vins que j’ai bus. Je me souviens d’un Morgon que nous avions à la maison quand j’étais ado, que je trouvais pas mal, alors que le vin n’était pas ma tasse de thé…
Quand j’étais étudiant, avec le Picpoul c’était souvent des beaujolais qui accompagnaient ma tambouille lors de soirées entre copains. Quand, un peu avant la trentaine, je suis devenu plus amateur, c’est encore des beaujolais qui sont venus garnir ma cave avec toujours cette préférence pour Morgon puis la découverte de jolis Fleurie et autres Côte de Brouilly. J’essaie d’aller là bas 2 à 3 fois par an, toujours avec plaisir, à me balader à pied ou à vélo dans les monts du beaujolais, faire le marché des halles de Villefranche et passer des soirées merveilleuses avec mes amis. Les vins du beaujolais sont vraiment pour moi, les vins de partage par excellence, pour les bons casses croûte improvisés, sur le fruit, plein de vie. J’ai goûté nombre de fois des crûs de plus de 10 ans et j’avoue prendre souvent peu de plaisir avec des Gamay évolués en phase tertiaire. Donc, je les bois entre 2 et 7 ans pour la plupart. Je finis mes 2009 et attaque les 2011 dont j’ai fait un petit tour d’horizon ces dernières semaines.

Fleurie 2011 - Domaine de la Roilette : j’aime souvent beaucoup les vins de ce domaine. Très parfumé, floral, élégant au nez, une pointe réglissée, assez gourmand malgré une petite pointe sèche en finale qui marque un peu le vin
Un bon Fleurie !

Morgon 2011 Côte de Granit - Domaine Flache Sornay : je ne connaissais pas ce producteur. Le vin pète le fruit, le petit fruit rouge d’abord et ensuite la cerise avec des senteurs minérales. La bouche est assez stricte, serrée, avec un peu d’acidité et un léger trait vert même le côté fruité reprend ses droits rapidement.
Il lui manque 2/3 ans de bouteilles pour s’assouplir mais c’est un vin salivant, agréable.

Côte de Brouilly 2011 Domaine des Terres Dorées - Jean Paul Brun : là encore, passé un léger fumé, c’est la cerise qui domine. On a une bonne mâche, des épices, poivré. A l’aération, c’est le floral qui s’impose, entre la rose et la pivoine puis la gelée de fruit. La finale est soutenue par une belle minéralité qui porte le vin et le rend tout simplement délicieux.
Coup de cœur !

Cote de brouilly 1

Brouilly 2011 - Château de Pierreux : J’ai trouvé un côté sudiste à ce vin. là encore, c’est le fruit à noyau, la cerise burlat qui s’impose mais sur un registre plus confituré.
Bien mûr, presque solaire, un vin plein, très gourmand.

Saint Amour 2011 - Domaine Lassagne : il faut toujours avoir quelques bouteilles de St Amour dans sa cave.. ! J’ai ressenti de la volatile à l’ouverture puis une corbeille de petits fruits rouges comme la groseille.
Un vin sur la fraicheur, avec une acidité élevée à mon sens.

Fleurie 2011 Château de Fleurie - Loron : et c’est encore la cerise qui l’emporte mais le vin n’est pas à son aise, avec une acidité très présente qui coupe les jambes du vin dans son élan et le fait tourner très court.
A revoir mais pas de plaisir sur cette bouteille.

Brouilly 2011 Vielles Vignes - Château de la Chaize : et c’est reparti pour la cerise ! Cette fois le vin est assez charnu, avec cette pulpe que l’on retrouve souvent sur Brouilly. Je ressens une pointe d’élevage, les épices prennent le dessus sur le fruit et je retrouve une pointe d’acidité sur la finale qui durcit un peu le vin.
L’ensemble est pas mal.

Moulin à Vent 2011 Domaine des Vignes du Tremblay - Janin : le vin s’ouvre sur un panier de petits fruits rouges que l’on retrouve en bouche avec un côté acidulé. L’acidité est présente mais bien intégrée, avec un jus frais, sur le zan, le poivre.
Comme quasi tous les vins de cette série, il tourne un peu court sur la finale mais là encore un bon canon simple efficace pour se faire plaisir.

J’aurais aimé faire un tour de tous les crûs mais je ne suis pas allé beaucoup dans le Beaujolais à ce moment là pour faire des réserves. J’ai d’ailleurs zappé les 2010…2011 est encore un joli millésime, qui n’a certes pas les qualités de 2009 mais dans l’ensemble sur cette série les vins se sont montrés agréables avec une mention spéciale pour le côte de Brouilly de chez Brun qui est une merveille.

Carte geo beaujolais 1
Un peu de géographie pour finir...

Cyril Amelin - avril 2015

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.