Les vins du mois d'août 2022

pierre_radmacher Par Le 15/09/2022 0

Dans Vins du mois

Alsace En Vrac
Domaine Bohn à Reichsfeld

Img 5570Robe : jaune clair, bien brillant malgré une légère turbidité
Nez : ouvert et stimulant avec une palette complexe sur le pomelo, les herbes de garrigue et la pierre chaude.
Bouche : attaque très « punchy », jus bien consistant structuré par une acidité vive et une salinité bien marquée, finale légère et bien très salivante.
Cette cuvée d’entrée de gamme du domaine Bohn, réalisée à partir d’un assemblage de rieslings et de sylvaners de plusieurs millésimes, travaillé « nature », se goûte impeccablement bien aujourd’hui : il y a une belle expressivité, une l’énergie communicative et une parfaite buvabilité…pour faire court, j’adore !


Pinot Blanc 2019
Domaine Gaschy à Eguisheim

Img 5566Robe : jaune clair avec des reflets argentés
Nez : frais et délicat avec des notes de fruits blancs frais et de brioche toastée sur un fond légèrement épicé.
Bouche : attaque vive te franche, jus ample avec un joli gras, équilibré par une présence acide/saline intense, finale salivante et appétante avec une belle longueur citronnée et épicée.
Voilà un pinot blanc qui s’exprime sur un registre plutôt classique tout en se livrant à la dégustation avec une spontanéité gourmande vraiment irrésistible. MIAM !


Riesling Grand Cru Kaefferkopf-Vieilles Vignes 2012
Domaine Adam à Ammerschwihr

Img 5560Robe : jaune profond avec des éclats dorés
Nez : frais et raffiné avec des notes d’orange sanguine et d’herbes de garrigue sur un fond pierre à fusil qui gagne en intensité après oxygénation.
Bouche : attaque assez douce puis développement d’un jus ample et consistant soutenu par une structure acide/saline centrée mais assez large, finale longiligne, étirée par une acidité citronnée qui s’aiguise progressivement pour lui donner beaucoup de tonus.
Avec son jus très généreux et sa trame minérale bien en place ce riesling semble avoir atteint son optimum de maturité. C’est un vin qui se laisse déguster avec grand plaisir aujourd’hui mais j’ai l’impression qu’il n’a plus trop de ressources pour tenir encore longtemps à ce niveau…allez, on en profite !


Alsace Engelgarten 2018
Domaine Deiss à Bergheim

Img 5565Robe : jaune clair, très lumineux
Nez : charmeur et très évolutif avec des notes de fruits blancs frais à l’ouverture avant de laisser s’exprimer de beaux arômes d’agrumes mûrs et d’herbes à tisane sur un fond de plus en plus minéral.
Bouche : attaque franche et vive, jus fruité très suave avec un centre assez doux, structure acide/saline bien enrobée mais qui équilibre le tout en donnant une très belle digestibilité à la finale.
Issu d’une complantation sur terroir de graves ce vin expressif et charmeur révèle un équilibre assez original entre une richesse sensible et une belle trame minérale. C’est un vin qu’on peut apprécier dès aujourd’hui mais qui aura bien plus de choses à nous raconter dans quelques années.


Vouvray Les Argiles 2010
Domaine Chidaine à Montlouis sur Loire

Img 5569Robe : jaune profond avec des éclats dorés
Nez : ouvert et flatteur avec des notes de fruits blancs mûrs, de bergamote et de gingembre sur un fond délicatement miellé.
Bouche : volumineuse et riche avec un centre très suave, acidité très large et présence saline qui gagne progressivement en intensité, finale digeste avec des nuances minérales et épicées très appétantes.
J’ai débouché cette bouteille pour commencer à faire de la place dans ma cave en vue d’un périple en pays de Loire à venir, et grand bien m’en a pris car j’ai eu le plaisir de déguster ce chenin dans la force de l’âge, un vin magnifique à tous points de vue. MIAM !


Mercurey 1°Cru En Sazenay 2018
Domaine Tupinier-Bautista à Mercurey

Img 5572Robe : rubis moyen, très brillant avec une frange violine
Nez : complexe et très raffiné avec des notes fruitées et épicées sur un fond fumé/boisé très classieux.
Bouche : attaque souple et suave, jus gourmand avec une structure longiligne, tanins fondants, finale sapide avec une très belle persistance aromatique sur la violette et les épices.
Quand mes revenus de retraité deviennent de plus en plus incompatibles avec la folie tarifaire qui frappe la production vineuse de la Côte d’Or, je suis obligé de suivre un mouvement centrifuge pour aller chercher des appellations situées en périphérie du « saint des saints » beaunois et nuiton.
Mais cette migration « économique » me permet de découvrir des domaines très intéressants qui produisent de cuvées de très haute tenue comme ce premier cru de Mercurey expressif, goûteux et parfaitement équilibré. MIAM !


Crozes Hermitage Caprice 2018
Domaine Betton à La Roche de Glun

Img 5568Robe : très sombre et dense, presque noire avec des bords rubis
Nez : mûr et très charmeur avec des notes de fruits noirs confits (myrtille, cassis) et de violette sur un fond légèrement épicé
Bouche : puissante mais très sapide, belle concentration et tanins veloutés, acidité enrobée mais structurante qui s’impose en finale pour laisser le palais frais et dispos, sillage aromatique très long sur les épices douces.
Quand la grande cuvée de crozes hermitage de Christelle Betton atteint sa phase de plénitude, on est littéralement envouté par la beauté de son aromatique et la douceur de sa présence en bouche…une vraie caresse pour mes papilles !

Dsc 444
Albé et son vignoble de montagne en août 2022

 

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam