Une verticale du Château Pontet Canet avec Mélanie et Justine Tesseron

Mon programme d’activités œnophiles extrêmement dense m’ayant fait oublier la tenue de la dernière conférence de l’U.G.V. avec Olivier Poussier – impardonnable négligence ! – je n’ai pas hésité à m’inscrire très vite pour participer à cette soirée consacrée à un grand domaine du Médoc…même si les vins ce cette région ne me parlent plus trop en ce moment.
Ceci dit, ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de goûter une verticale de 10 millésimes sur un cru classé de Pauillac…donc pas d’hésitation, direction l’Espace des Tisserands à Châtenois pour une rencontre avec Mélanie et Justine Tesseron et le vins de Pontet-Canet.
Hoppla c’est parti !

1 43
Les conférenciers son installés, la thématique de la soirée est affichée…

2 44
…et la salle des Tisserands est bondée…comme d’habitude !

Propriété de la famille Tesseron depuis l’année 1975, le Château Pontet-Canet occupe une place à part dans le vignoble médocain puisque c’est à ce jour le seul Grand Cru Classé bordelais qui produit des vins en biodynamie.
Travaillant au domaine depuis 2005, Mélanie Tesseron nous emmène dans l’univers très particulier de son château en nous racontant l’histoire de ces vignerons qui ont voulu montrer qu’on pouvait produire de grands vins en mettant en œuvre des pratiques viticoles vertueuses.
Voisines de celles de Mouton, les vignes de Pontet-Canet sont plantées sur un sol de graves du quaternaire, de sables noirs et d’argile : « C’est un sol pauvre qui l’oblige la vigne à travailler et qui lui permet de donner le meilleur d’elle-même ».
En 2004, le propriétaire Alfred Tesseron et son régisseur Jean-Michel Comme décident de faire les premiers essais en culture biodynamique « sur les vignes de merlots, soit 30% de la superficie totale » et l’année suivante 100% de la superficie est cultivée en biodynamie.

A l’heure actuelle les vignes de Pontet Canet sont certifiées Demeter et la moitié des 81 hectares est travaillée exclusivement au cheval « c’est une forme de travail qui privilégie la lenteur et la douceur et qui évite le compactage des sols ».
Le passage à 100% de surface viticole non mécanisée est prévu dans les prochaines années à Pontet Canet « mais il faudra encore 4 ou 5 chevaux supplémentaires pour assister les 8 pensionnaires actuels du domaine ».
Les vignes sont suivies de très près par une équipe de 30 à 40 employés à plein temps au domaine : les apports en engrais sont individualisés et se font selon les besoins au pied de chaque cep, la vigne n’est ni rognée, ni effeuillée et il n’y a jamais de vendanges en vert « notre viticulture permet à chaque parcelle de vigne de trouver progressivement son équilibre optimal ».

Les vendanges sont exclusivement manuelles et se déroulent en général entre fin septembre et début octobre : les raisins sont coupés et posés dans des cagettes par une cohorte de 300 vendangeurs. Le déplacement de la vendange vers la cave se fait sur des chariots tractés par des chevaux.
Avant d’être mis en cuves les raisins passent dans un érafloir et sur une table de tri pour éliminer les rafles restantes.

3 43
Justine et Mélanie Tesseron

« A Pontet Canet, lorsque les raisins arrivent à la cave notre travail est terminé à 99% » : les jus fermentent sous l’effet de levures indigènes, les macérations durent une quinzaine de jours dans des cuves en bois ou en béton brut avec des remontages légers et très courts (environ 5 minutes par jour).

Les élevages se font en barriques – 60% neuves et 40% d’un vin – et depuis 2012, un tiers du volume total est élevé dans des grandes amphores en béton de 900 litres, conçues spécialement pour les chais du Château Pontet Canet.

8 39
Les amphores de Pontet-Canet



Dégustation verticale de 10 millésimes du Château Pontet-Canet


Château Pontet-Canet 2004
La robe est encore très sombre et le nez étonnant de jeunesse délivre des arômes fruités (mûre, cassis) et poudrés. En bouche on découvre une silhouette élancée et un jus très dense structuré par une arête acide solide et une trame tannique très soyeuse. La finale est un peu sèche mais laisse persister un long sillage sur l’écorce et les épices douces.
(60% cabernet sauvignon + 29% merlot + 4% cabernet franc + 2% petit verdot).
Marquant les premiers essais en biodynamie au domaine, ce vin est une très belle réussite dans un millésime pourtant assez difficile : l’aromatique est fringante et la matière claque bien en bouche…s’il n’y avait pas cette petite austérité finale, on serait déjà au niveau d’un coup de cœur. Ca commence bien !

Château Pontet-Canet 2005
La robe est dense et foncée et l’expression aromatique riche, intense et voluptueuse nous fait sentir des notes de fruits noirs très mûrs (cerise noire, cassis, mûre). La bouche est volumineuse avec une matière épaisse et concentrée, structurée par une acidité large et une mâche tannique mature et très gourmande. La finale offre une longue rémanence fruitée et de belles nuances de bois de cèdre.
(70% cabernet sauvignon + 25% merlot + 3% cabernet franc + 2% petit verdot).
Millésime particulièrement sec, 2005 marque la conversion de Pontet-Canet à 100% dans la biodynamie et cette très belle bouteille célèbre l’évènement de la plus belle manière qui soit : une palette complexe et séduisante, une matière dense et parfaitement équilibrée, une texture soyeuse et une buvabilité exemplaire. MIAM !

4 41

Château Pontet-Canet 2006
L’olfaction fraîche et tonique révèle de beaux arômes de petits fruits rouges (fraise, groseille) et une de fines nuances de poudre de craie. La bouche est particulièrement élégante avec une matière fuselée, une texture lisse et caressante et une finale délicate et fraîche marquée par un retour fruité persistant.
(62% cabernet sauvignon + 33% merlot + 3% cabernet franc + 2% petit verdot).
Un peu plus souple et un peu plus léger que les deux vins précédents, la version 2006 de Pontet-Canet nous régale par la finesse de sa structure et de son expression aromatique.

Château Pontet-Canet 2007
Le nez intense et bien ouvert exprime une palette plutôt sombre avec des notes de terre humide, de bois de réglisse, relevées par une belle présence minérale. La matière généreuse et la trame tannique très soyeuse génèrent une agréable impression de douceur en milieu de bouche. La structure s’étire progressivement pour nous offrir une finale fraîche et fruitée où on sent une très belle présence saline.
(70% cabernet sauvignon + 25% merlot + 4% cabernet franc + 1% petit verdot).
Comme nous le confirme Mélanie Tesseron, la cuvée 2007 marque une étape importante au domaine Pontet-Canet : « ce millésime très difficile dans le bordelais nous a beaucoup appris sur la biodynamie et nous a permis de mieux comprendre la terre et les vignes » et c’est sur ce vin que « les effets de la biodynamie commencent vraiment à s’exprimer ».
En ce qui me concerne, je suis tombé sous le charme de ce vin racé et profondément minéral qui se laisse approcher avec beaucoup de simplicité et de spontanéité. MIAM !

5 39

Château Pontet-Canet 2008
Le nez est assez discret à l’ouverture avant de laisser s’exprimer une belle série d’arômes qui commence avec des notes de poivron mûr avant de développer une palette un peu plus atypique sur la ronce et les fleurs. En bouche, la matière est svelte et déliée, le fruité gagne en intensité et la trame tannique bien lisse donne une patine très soyeuse à la texture. La fraîche et glissante laisse persister un beau sillage aromatique sur les fruits rouges.
(65% cabernet sauvignon + 30% merlot + 4% cabernet franc + 1% petit verdot).
« 2008 fut également un millésime délicat, perturbé par une météo très turbulente mais grâce à l’expérience acquise en 2007 nous avons réussi à produire un très beau vin »…ce que cette dégustation confirme parfaitement même si ce Pontet-Canet sort un peu de la ligne esthétique médocaine.
Dégusté à l’aveugle et dans un verre noir, je pense que ce vin m’aurait fait partir vers la Bourgogne…et j’aime bien ça !

Château Pontet-Canet 2009
Le nez est bien ouvert et flatte les sens par ses notes fruitées très mûres relevées par une fine touche fumée et quelques nuances pierreuses. La bouche montre une belle puissance avec une matière opulente structurée en largeur par une acidité immédiate très tonique. Les tanins sont d’une finesse absolue, la texture est caressante et la longue finale révèle une présence minérale racée.
(65% cabernet sauvignon + 30% merlot + 4% cabernet franc + 1% petit verdot).
Profitant de ce millésime solaire ce très beau vin impressionne par son volume et sa force mais sans jamais pêcher par un excès d’arrogance : une acidité bien en place, une mâche tannique délicate et une minéralité très impressive s’allient pour créer une balance parfaite entre les éléments constitutifs de cette cuvée. MIAM !

6 43

Château Pontet-Canet 2010
Le nez fin et délicat développe une palette discrète avec un fruité noble et une minéralité prégnante. En bouche la matière puissante et plutôt carrée est organisée autour d’une charpente acide pleine d’énergie. Le grain tannique fin et serré apporte une vraie gourmandise à la texture. La finale prolonge un sillage aromatique raffiné sur la réglisse et le violette.
(65% cabernet sauvignon + 30% merlot + 4% cabernet franc + 1% petit verdot).
En plus d’être un grand millésime dans le bordelais, 2010 a vu le Château Pontet-Canet obtenir sa certification en biodynamie.
La reconnaissance officielle des efforts de ce domaine est célébrée de la plus belle manière qui soit par un vin qui commence doucement sa phase de pleine maturité et qui séduit par son élégance très « classieuse ». MIAM !

Château Pontet-Canet 2011
L’expression olfactive complexe et raffinée s’ouvre avec des notes de fruits rouges et de torréfaction avant de développer une belle palette florale et délicatement épicée. En bouche, le vin se montre très caressant avec sa matière opulente et sa texture onctueuse mais la finale nous ramène au terroir grâce à présence saline bien marquée.
(65% cabernet sauvignon + 30% merlot + 4% cabernet franc + 1% petit verdot).
Moins réputé que les deux précédents, le millésime 2011 a pourtant permis à l’équipe de Pontet-Canet de concevoir une cuvée de très belle facture : il y a du charme, beaucoup de gourmandise et un vrai fond minéral…bref, c’est un vin facile à aimer que je mettrai volontiers dans ma cave.

7 42

Château Pontet-Canet 2012
Le nez est somptueux avec une expression aromatique envoûtante et raffinée qui développe des notes de fruits noirs (cassis, myrtille) et de graphite complétées par une pointe de truffe noire. La matière opulente mais bien souple possède un toucher de bouche très sensuel. L’équilibre se réalise grâce à une présence saline d’une intensité peu commune qui étire une finale longue et salivante.
(65% cabernet sauvignon + 30% merlot + 4% cabernet franc + 1% petit verdot).
Elevée pour un tiers dans des amphores de 900 litres, cette cuvée marque un nouveau virage dans le processus d’élaboration des vins de ce château.
Etonnant d’accessibilité et magnifique de complexité, Pontet Canet 2012 nous emmène vers des niveaux de qualité d’une hauteur exceptionnelle. MIAM !

Château Pontet-Canet 2013
L’expression aromatique est un peu plus austère avec une palette discrète où on perçoit des notes florales, un boisé délicat et quelques fines évocations minérales. En bouche, l’univers est assez sombre avec une matière très carrée solidement structurée. La finale est encore un peu rustique mais on y perçoit une trame saline très prometteuse.
(65% cabernet sauvignon + 30% merlot + 4% cabernet franc + 1% petit verdot).
Issu d’un millésime très compliqué dans le bordelais, « une floraison tardive, un printemps humide, un été tumultueux et un vendange très difficile », le dernier Pontet-Canet de cette verticale ne se goûte pas trop bien ce soir, mais en y regardant de plus près on y trouve la promesse d’un vin dense, équilibré et minéral qui se situe dans la ligne d’excellence des bouteilles précédentes.

9 39


J’ai commencé ma longue carrière d’oenophile en m’intéressant en priorité au vins de Bordeaux – j’ai même fait la grande diagonale à quatre reprises pour visiter ce vignoble – mais depuis mon goût a évolué et j’ai fini par me tourner vers d’autre horizons viniques.
A priori, le thème proposé ce soir par l’U.G.V. n’avait rien de trop attirant pour moi, mais comme j’avais entendu parler des pratiques viticoles très originales de ce château bordelais, je n’ai pas hésité à m’inscrire pour participer à cette conférence-dégustation. Ceci dit, lorsque je me suis retrouvé dans les bouchons entre Strasbourg et Châtenois – 2 heures pour faire une quarantaine de kilomètres…GRRRR ! – je me suis dit « j’espère que les vins seront à la hauteur ce soir ! »…et je n’ai pas été déçu : c’était une série de bouteilles vraiment mémorable !

10 37

 
J’ai entendu parler de Pontet-Canet pour la première fois au début des années 80 après avoir vu un film de Robin Davis – « J’ai épousé une ombre » – dont l’action se déroulait principalement dans ce château mais je n’ai pas souvenir d’avoir jamais goûté une bouteille produite par ce domaine.
Grâce à une présentation pleine de passion et une sélection de 10 vins remarquables, j’ai vraiment passé une soirée exceptionnelle dans le monde des très grands vins de Bordeaux.
J’ai découvert un domaine atypique qui met en œuvre des pratiques éco-responsables à chaque niveau d’élaboration de ses vins pour produire le seul Grand Cru Classé bordelais labellisé en « biodynamie »…total respect !

11 39

Face à la qualité très homogène de cette série j’attribuerai sans hésiter un coup de cœur général à tous les vins que Mélanie Tesseron nous a présentés ce soir…même si j’avoue avoir senti les plus belles vibrations avec Pontet-Canet 2007 et Pontet-Canet 2011 : deux bouteilles nées pendant des années difficiles, deux bouteilles qui témoignent de la valeur du travail de ces vignerons…chapeau bas !

Mon enthousiasme est hélas tempéré par un sentiment de frustration occasionné par les prix très élevés de ces bouteilles même si les investissements et les coûts de production à Pontet-Canet peuvent expliquer – sûrement plus que chez leurs prestigieux voisins – cette politique tarifaire qui fait que certains grands crus bordelais deviennent inaccessible au commun des mortels…Dommage pour moi !

Merci à tous ceux qui ont œuvré pour nous permettre de vivre ces beaux moments de formation et de gourmandise.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.