Périple sudiste 2013 - Domaine Fayolle fils et fille

PERIPLE SUDISTE 2013


C’est toujours avec le même plaisir que je m’engage dans la troisième édition de mon périple annuel dans les vignobles du sud car, en plus du retour prochain de l’été et des beaux jours, il annonce toujours des rencontres humaines enrichissantes et de belles découvertes viniques.
Le programme 2013 est particulièrement dense puisque, en 5 journées je vais me promener tour à tour près de la colline de l’Hermitage, dans le Roussillon, dans le Languedoc, en Provence et en Ardèche…qui m’aime me suive !


Domaine Fayolle Fils et Fille à Gervans

Après une étape réussie à Tain l’année passée, je n’ai pas résisté à l’envie de faire une nouvelle petite échappée vinique autour de la divine colline. Bien évidemment c’est grâce à de précieuses informations glanées sur mon site œnophile préféré que j’ai décidé de me rendre à Gervans, au domaine Fayolle, pour effectuer ma première étape de mon périple sudiste 2013.
Située au cœur de ce pittoresque village, cette exploitation viticole familiale d’une dizaine d’hectares est dirigée aujourd’hui par Laurent Fayolle et sa sœur Céline, qui représentent la sixième génération de vignerons de ce domaine rhodanien.

86259382-o.jpgGervans en avril


86259415-o.jpgL’entrée du domine Fayolle à Gervans

Je suis accueilli par Mme Fayolle qui épaule ses deux enfants en sa chargeant de l’accueil de la clientèle de passage au caveau.

86259449-o.jpgLe caveau de dégustation

Formé à Montpellier (BTS viti-oeno), Laurent Fayolle a choisi de travailler ses vignes en limitant la chimie au strict nécessaire : désherbants prohibés, sols enherbés ou travaillés (au cheval sur certaines parcelles). La vendange est triée et éraflée à 100%. Les cuvaisons durent 2 semaines puis les jus sont mis en cuves (pour les cuvées Sens) ou passés en bois (barriques et demi-muids) pour un élevage de 12 mois.

86260873-o.jpgLe chai et la futaille contenant le millésime 2012.

La carte du domaine propose 4 vins rouges et 3 vins blancs :

Crozes-Hermitage Sens 2011 : le nez est tendre et très gourmand sur les fruits rouges mûrs et la fumée, en bouche la matière bien concentrée mais très souple caresse le palais, le fruité reste très expressif, la finale franche et précise est rafraîchie par une fine touche acidulée.

86260961-o.jpgIssu d’un assemblage de plusieurs parcelles sur des terroirs de l’appellation Crozes-Hermitage, ce vin élevé exclusivement en cuves est la référence d’entrée de gamme du domaine. Avec son côté avenant et sa matière équilibrée et juteuse cette cuvée porte vraiment bien son nom : elle flatte mes sens et me donne une furieuse envie de découvrir la suite…

Crozes-Hermitage Les Pontaix 2011 : le nez s’ouvre sur de discrètes notes d’élevage avant de libérer de beaux arômes de myrtille confite, en bouche le fruité monte en puissance, assis sur une matière dense avec une trame tannique d’une grande élégance, la finale délicatement acidulée prolonge une aromatique qui se complexifie avec des nuances de fruits noirs, de cacao et d’épices.86261025-o.jpgCette cuvée présentée comme la plus ancienne du domaine est issue d’un coteau pentu situé entre Gervans et Crozes. Avec ce terroir riche en galets roulés et un élevage sous bois (en barriques et demi-muids), cette syrah montre un côté un peu plus sérieux tout en restant d’un abord particulièrement agréable. Voilà un vin qui supportera 5 à 10 ans de garde…à condition de ne pas craquer avant bien sûr !
Bien évidemment, pour moi ça va être très dur…

86261432-o.jpgLes terrasses des Pontaix

Crozes-Hermitage Clos les Cornirets 2011 : au nez on sent un élevage déjà bien intégré qui laisse s’exprimé un fruit fin et généreux, la bouche est charnue et bien aromatique avec un grain tannique velouté et une finale longue qui développe une complexité impressionnante (prune, pêche de vigne, chocolat, fleurs…).
86261094-o.jpgLes vieilles syrahs (plus de 60 an) de ce terroir granitique on parfaitement digéré un élevage ambitieux (1/3 de bois neuf) pour nous régaler avec cette cuvée élégante, profonde et racée où on identifie dès aujourd’hui une classe évidente et un très grand potentiel de garde…mais comme pour le Pontaix, il va falloir se retenir pour ne pas céder à la tentation du « carpe diem ».

86261123-o.jpg86261127-o.jpgLe Clos des Cornirets

Hermitage Les Dionnières 2012 : encore marqué par l’élevage le nez développe une palette torréfiée et finement florale, la bouche est volumineuse, concentrée avec une trame tannique puissante mais sans rugosité et une finale où persistent des notes de violettes et d’épices.
86261171-o.jpgTiré sur une pièce bourguignonne, ce vin encore en cours d’élevage se goûte de façon agréable en déployant une matière dense et veloutée en bouche…une bien belle bouteille en perspective !

La dégustation se termine par les vins blancs où seules deux cuvées sont encore disponibles aujourd’hui :

Crozes-Hermitage Sens 2012 : le nez est très avenant avec un joli registre floral qui invite le dégustateur à porter le verre à la bouche, la matière est charnue et bien fruitée tout en gardant un côté vif et fringant, la finale est marquée par une touche minérale et une pointe acidulé qui lui donnent une belle énergie.
86261248-o.jpgMalgré une mise récente, cette cuvée élaborée à partir d’un assemblage de plusieurs parcelles se déguste déjà avec beaucoup de plaisir en ce moment. L’aromatique très suave est assez typique mais la présence en bouche étonne par son équilibre vif et digeste.

Hermitage Les Dionnières 2011 : en plus de notes d’élevages très raffinées on perçoit une palette complexe sur l’abricot, la pèche avec une touche florale rappelant la violette et un soupçon de craie, en bouche la texture est dense avec un joli gras, un fruit qui s’exprime de façon plus épanouie et une finale longue, puissante tendue par une belle minéralité.
86261279-o.jpgCette cuvée 100% marsanne se livre très facilement dans sa prime jeunesse mais sa matière en bouche ne trompe pas…densité, sève et élégance témoignent sans conteste de la noblesse de l’origine. MIAM !!!

86261307-o.jpgCornirets (à gauche) et Pontaix (à droite) : les grands terroirs de Crozes du domaine Fayolle.

Avec des parcelles de vignes situées sur des terroirs hautement qualitatifs autour de la colline de l’Hermitage, Laurent et Céline Fayolle sont engagés avec beaucoup de conviction pour perpétuer une tradition d’exigence dans la production de leur domaine.
Eco-responsabilité à la vigne et précision à la cave sont les principes directeurs qui permettent à ces jeunes vignerons d’élaborer des vins raffinés mais authentiques.
En blanc comme en rouge, leurs cuvées montrent dès leur plus jeune âge un côté très accessible avec des expressions aromatiques ouvertes et des présences en bouche suaves et élégantes.
Coup de cœur général pour cette gamme qualitativement très homogène qui offre des rapports Q/P très intéressants : à 10,50 euros, « Sens » est une véritable aubaine en blanc comme en rouge et pour quelques euros de plus on touche déjà le très haut niveau local avec les deux cuvées parcellaires…que demander de plus !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.