Apéro Gourmand au domaine Pfister à Dahlenheim

Créée par le SYNVIRA (vignerons indépendants alsaciens) il y a quelques années (5° édition en 2015), cette manifestation propose aux amateurs de vin de participer à un apéritif dinatoire organisé au sein d’un domaine viticole.
C’est à cette occasion que Mélanie Pfister nous accueille à Dahlenheim dans sa nouvelle cave pour nous inviter à de tester quelques accords gastronomiques avec des vins d’Alsace.

Hoppla c’est parti !

Dsc 2282
D’un côté le matériel agricole, de l’autre les pressoirs et au milieu une table pour les convives…le décor est planté !

Après un petit discours de bienvenue, Mélanie Pfister nous invite à visiter ses espaces de travail, modernes et fonctionnels, en nous expliquant sa manière de concevoir ses vins.

Dsc 2286
Les cuves pour le débourbage situées dans le sous-sol, sous les pressoirs.

Dsc 2287
 Une partie du cuvier avec un écran tactile qui contrôle la régulation thermique de chaque cuve.

Après une vingtaine de minutes d’une promenade fort instructive dans les différents niveaux de ces nouveaux bâtiments nous remontons au rez-de-chaussée pour passer aux choses sérieuses en testant quelques accords mets-vins imaginés par Mélanie.

1. Brioche salée avec un Crémant brut Blanc de blancs
N’étant pas amateur de brioches salées je n’ai pas testé l’accord mais j’ai bien apprécié l’équilibre et la finesse de bulle de ce crémant élevé 3 ans sur lattes et réalisé à partir d’un assemblage de chardonnay et de pinot blanc du millésime 2011.

Dsc 2285

2. Verrine écrevisse-guacamole avec un Riesling Tradition 2013 ou un Crémant rosé
Réalisée par la maison Riedinger (boucher-traiteur à Vendenheim) la verrine pas trop épicée réalise des accords intéressants avec deux vins bien différents : évident et classique avec ce riesling droit et ciselé, plus étonnant mais à mon sens plus intéressant avec le crémant rosé 100% pinot noir.

3. Gaspacho-andalou avec un Pinot noir 2013 ou un Gewurztraminer Tradition 2011
Avec son fruité frais et gourmand le pinot noir (élevé uniquement en cuve) est une vraie friandise mais il se fait littéralement écraser par le gaspacho…c’est vraiment dommage pour ce joli vin !
La cuvée de gewurztraminer 2011prouve une nouvelle fois que ce cépage possède un potentiel gastronomique largement sous exploité : il n’y a pas franchement de synergie mais en finale on sent le côté épicé du vin persister au-delà des puissants arômes du plat…et face à des tomates, des oignons et des poivrons je crois que ça relève de l’exploit !

Dsc 2289
Mélanie au service et les convives en plein travail de dégustation…

3. Etivaz d’Alpage avec un Riesling G.C. Engelberg 2002 et Fourme d’Ambert avec un Gewurztraminer G.C. Engelberg 2011
Avec son aromatique fraîche et délicate (fleurs et chlorophylle) et sa matière svelte et déliée, le riesling trouve un accord très élégant avec un Etivaz affiné par la maison Lorho.
Le gewurztraminer Grand Cru, charnu, fruité et délicatement épicé, réagit avec beaucoup de classe à la pâte persillée mais pas trop intense en goût de la Fourme…un accord sans risque mais avec un vrai plaisir papillaire au bout !

Dsc 2290

4. Macaron au citron avec un Riesling Silberberg S.G.N. 2007
Je ne suis pas un grand fan des macarons en général – souvent trop sucrés à mon goût – mais je dois avouer que face à ce petit chef d’œuvre d’équilibre et de pureté aromatique réalisé par Elisabeth Biscarat j’ai littéralement fondu.
Le riesling S.G.N. riche, profondément citronné et structuré par une arête acide de toute beauté a résonné à l’unisson avec cette bouchée exceptionnelle…un accord vraiment royal pour finir cette dégustation !

Dsc 2291

En organisant cet « Apéro Gourmand », Mélanie Pfister a permis à quelques amateurs chanceux de vivre une belle soirée d’émotions gustatives : les accords osés, voire téméraires, entre des mets aux saveurs affirmées et des vins sélectionnés dans la réserve du domaine ont flatté nos papilles tout en mettant à mal un certain nombre d’idées reçues sur les possibilités gastronomiques des vins d’Alsace.

Mille merci à ceux qui ont œuvré pour nous permettre de vivre ces beaux moments.

Commentaires (2)

1. pierre_radmacher (site web) 01/01/2016

Téléphone lui de ma part et va la voir dans son caveau, c'est à 20 mn de strasbourg. Si mes souvenirs sont bons, les prix vont de 8/9 à 20 euros pour les vins secs.

2. Radmacher Josiane 27/12/2015

Hello beau-frère
J'ai eu récemment l'occasion de découvrir le muscat les 3 demoiselles de Mélanie Pfister, c'était absolument divin. Le connais-tu ? Sais tu où on peut s'en procurer et quel est son prix ? Il nous a été proposé au Boeuf à Sessenheim. Bises

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.