Journée "Portes Ouvertes" au domaine Muré à Rouffach

1 1 37

Comme chaque année, ma dernière sortie œnophile en Alsace se fera au domaine Muré, cette grande famille vigneronne de Rouffach qui continue d’organiser sa journée « Portes Ouvertes » en pleine période de marché de Noël dans le vignoble alsacien…d’ailleurs mes « covoituriers » du club AOC ont prévu une étape sous les guirlandes des rues d’Eguisheim lors de notre voyage retour.

Bon, dans certains cas il faut savoir faire preuve d’esprit de « sacrifice » pour pouvoir goûter quelques jolis vins…hoppla c’est parti !

1 129


Conformément à leur habitude la famille Muré et l’équipe du domaine nous proposent un programme très alléchant avec la visite de la cave, la découverte des nouvelles cuvées, la dégustation de quelques bouteilles issues de millésimes plus anciens et quelques ateliers gastronomiques toujours très bien pensés.

2 110
Midi approche et les visiteurs se pressent dans la cave du domaine…

3 3 17
La famille Muré est à pied d’œuvre avec Véronique…

3 2 37
…et René, qui s’occupent des clients…

3 1 37
…et Thomas chargé du service des pinots noirs, surpris en pleine opération de carafage d’un Clos Saint Landelin 2017.

4 111
Les fines de claire attendent les amateurs (dont je ne fais toujours pas partie, hélas !)…

5 108
...et les Quesnot père et fils proposent leurs fromages.

Allez, il est temps de commencer la dégustation avec 2 cuvées de crémant :

Crémant d’Alsace Constellation : nez très agréable avec de belles notes de pêche blanche et de fleurs des prés sur un fond légèrement beurré, matière assez généreuse en bouche, mousse onctueuse, finale sapide avec de beaux amers qui stimulent la salivation.
(assemblage de 5 cépages : pinot blanc, pinot auxerrois, pinot noir, riesling et chardonnay – dosage : 8 g/l)

7 103

Crémant d’Alsace Grand Millésime 2014 : nez sur les céréales et le beurre frais, vineux et puissant en en bouche, bulle très fine, finale salivante avec une légère touche oxydative.
(assemblage : riesling et chardonnay – dosage : 0 g/l)

La cuvée « Constellation » vinifiée à partir de raisins bio et dosée avec une belle précision affirme plus que jamais son statut de valeur sûre sur cette appellation. C’est bon…et en plus c’est bio, pourquoi résister !
La grande cuvée millésimée réalisée à partir de raisins récoltés sur le Clos Saint Landelin qui ont été vinifiés en barriques, montre un caractère plus réservé mais sa vinosité et sa structure en font un grand crémant de gastronomie.


Pinot Noir Côte de Rouffach 2017 : nez agréablement fruité, matière juteuse et gouleyante, finale nette et digeste...très belle buvabilité !
(terroir : calcaire – élevage : barriques)
Pinot Noir V 2017 : expression aromatique complexe sur les fruits rouges et la pierre frottée, bouche opulente avec une grande profondeur structurelle mais équilibre très gourmand, finale bien droite avec un long retour fruité, pierreux et réglissé.
(terroir : argilo-calcaire sur grès – élevage : barriques)
Pinot Noir Clos Saint Landelin 2017 : nez plus retenu avec une présence minérale qui commence à se faire remarquer, bouche plus expansive avec une chair ample, consistante et profondément fruitée, salinité prometteuse en finale.
(terroir : argilo-calcaire sur grès – élevage : barriques)
Pinot Noir Clos Saint Landelin 2012 : nez complexe et raffiné, notes de baies noires (myrtille, cassis) et d’épices douces sur un fond délicatement fumé, bouche pleine et équilibrée, texture caressante, finale nette et fraîche avec un très beau sillage minéral et fruité.
(terroir : argilo-calcaire sur grès – élevage : barriques)

6 1 43

Cela va faire quelques années que je considère que les pinots noirs du domaine Muré font partie des plus beaux vins rouges alsaciens et ce n’est pas le beau quatuor dégusté aujourd’hui qui va me faire changer d’avis : entre un « Côte de Rouffach » 2017, séducteur en diable, et un « Clos Saint Landelin » 2017, remarquable de puissance et d’équilibre, la cuvée « V » 2017 nous propose une forme de synthèse des deux avec son caractère sociable et spontané et sa belle profondeur structurelle qui nous appelle que même s’il se boit déjà très bien jeune ce futur Grand Cru rouge reste un vrai vin de garde.
Après avoir fait une très forte impression en Le Clos Saint Landelin 2012 se montre toujours aussi exceptionnel que lors de notre grande dégustation de 2016 où nous avons pu comparer (à l’aveugle) les grands pinots noirs alsaciens de ce millésime.
Très grande bouteille !!!

Pinot Noir V 2018 : fruité pur et frais, bouche très avenante avec une matière longiligne et bien gourmande, trame tannique mûre et souple, finale déjà bien en place avec un retour fruité de belle longueur.
(terroir : argilo-calcaire sur grès – élevage : barriques)

6 2 41

Le pinot noir V 2018 tiré sur fût confirme les promesses d’un grand millésime en Alsace : il y a de la pureté, de la structure et de la gourmandise…bref, tout pour faire une très belle bouteille. MIAM !


Pinot Blanc Les Iris 2018 : nez floral très guilleret, bouche séduisante avec une matière vive et légère, finale fraîche et glissante.
Dégustée pour assurer la transition entre rouges et blancs cette cuvée d’entrée de gamme se goûte avec plaisir et facilité dès maintenant…voilà une vraie jolie bouteille qu’on pourra « dévisser » dès à présent pour accompagner une tarte flambée ou un baeckaoffa.

8 2 35
Au domaine Muré on parle de « vin » mais aussi de « terroir »…

8 1 33
…et de « biodynamie ».


Riesling Steinstuck 2018 : nez séduisant, belle palette florale et citronnée, bouche gourmande tenue par une acidité alerte et longiligne, très belles nuances salines en finale.
(terroir : calcaire, très caillouteux)
Sylvaner Steinstuck 2017 : nez pur mais encore un peu réservé, bouche très droite, étirée par une acidité bien mûre, salinité puissante en finale.
(terroir : calcaire, très caillouteux)
Riesling Clos Saint Landelin 2016 : nez complexe et racé avec des notes de citron et de pêche blanche sur un fond minéral déjà bien marqué, bouche puissante avec une matière consistante, bien mâchue, équilibre sec, finale longue et tendue.
(terroir : argilo-calcaire sur grès)

9 81

Le lieu-dit Steinstuck qui se trouve sur un plateau très calcaire situé au dessus du village de Westhalten, permet à la famille Muré d’élaborer quelques cuvées très intéressantes comme ce riesling et ce sylvaner, vifs, droits et marqués par une présence saline d’une grande force…deux vins au caractère bien trempé qui se laissent déjà approcher sans difficulté dès maintenant mais qui seront encore bien plus expressifs après quelques temps en cave.
Le riesling 2016 du Clos se montre également très avenant et déjà bien en place…voilà une bouteille qu’on pourra déboucher sans tarder mais qui dispose également des qualités indispensables pour bien se tenir dans le temps.


Pinot Gris Côte de Rouffach 2017 : nez très séduisant avec un fruité délicat, matière généreuse mais parfaitement sapide en bouche, finale nette et appétante avec un long sillage minéral
(terroir : calcaire)
Pinot Gris Clos Saint Landelin 2016 : nez agréable avec une palette florale suave et complexe, bouche puissante mais digeste avec un jus opulent équilibré par une acidité enrobée mais structurante et un petit grip tannique qui donne une belle sapidité à la finale.
(terroir : argilo-calcaire sur grès)
Pinot Gris Clos Saint Landelin 2002 : expression olfactive très raffinée sur les agrumes mûrs et le froment sur un fond légèrement grillé/fumé, bouche généreuse avec une matière riche équilibré par une salinité intense, finale fraîche et appétante avec de beaux amers minéraux
(terroir : argilo-calcaire sur grès)

10 78

Dégustées dans leur prime jeunesse, la cuvée de pinot gris du Clos Saint Landelin comme celle de la Côte de Rouffach séduisent par leurs expressions aromatiques pleines de délicatesse et leurs équilibres très digestes en bouche.
Si le Grand Cru de 2016 se montre déjà très abordable, il lui reste encore loin de sa forme optimale et pourra se bonifier encore quelques belles années en cave pour gagner en complexité et définir son empreinte minérale…et marcher dans les traces de ce magnifique 2002, sorti de l’œnothèque du domaine. MIAM !


Sylvaner Gris Clos Saint Landelin-Cuvée Oscar 2017 : nez très discret mais d’une pureté aromatique prometteuse, bouche pleine et structure sphérique avec un jus gourmand et sapide, finale riche et saline avec une belle persistance fumée/épicée.
(terroir : argilo-calcaire sur grès)
Avec son équilibre demi sec (44 g de SR) et sa présence minérale prometteuse, la Cuvée Oscar, est un vrai sylvaner de terroir, capable de développer un très beau caractère gastronomique après quelques années de garde.

11 2 22
Le « rush » de midi est passé…les tables de dégustation sont plus facilement accessibles…

11 1 22
…il est temps de tester quelques accords gastronomiques avec les fromages de la maison Quesnot.

Une fois n’est pas coutume, je n’ai pas testé les accords prévus avec les huîtres – proposées avec le Crémant Constellation ou le Sylvaner Steinstück 2017 – mais je me suis régalé en dégustant les accords fromages et vins avec notamment une superbe rencontre entre le Pinot Noir V 2017 et le Madame di Bufala et le mariage parfaitement équilibré entre le Pinot Gris Clos Saint Landelin SGN 2004 et la Tomette de brebis au Piment d’Espelette…un fromage au caractère bien trempé qui a permis au vin de révéler toute sa force expressive. Impressionnant !
 

Pour conclure :

« J’ai toujours autant de plaisir à commencer l’hiver en passant ces jolis instants de gourmandise au domaine Muré : pour moi, c’est l’une des plus belles « Journée portes Ouvertes » du vignoble alsacien…tout simplement ! » (auto-citation de ma conclusion de décembre 2018, toujours d’actualité).

En ce qui concerne les vins, les pinots noirs proposés aujourd’hui se sont tous révélés de très belle facture, prouvant une fois de plus que ces coteaux autour de Rouffach sont des terroirs bénis pour ce cépage : si les vins jeunes goûtés ce jour séduisent par leur spontanéité gourmande et leur équilibre bien digeste, la cuvée du Clos 2012 nous rappelle que ces grands rouges alsaciens savent profiter du temps pour se bonifier…voilà un vin capable de rivaliser sans peine avec un grand bourgogne !
Les crémants sont fidèles à leur réputation avec une cuvée « Constellation » charmeuse et festive à souhait et une cuvée « Grand Millésime » toujours très gastronomique.
Les références de blancs présentés ce jour restent dans la ligne de haute qualité qu’on a l’habitude de trouver au domaine Muré avec notamment des cuvées du Clos Saint Landelin très prometteuses.

Les coups de cœur du jour seront pour le sublime Pinot Noir 2012 et pour l’impressionnante cuvée de Pinot Gris SGN 2004 : tous deux nés sur les terrasses du Clos Saint Landelin, ils prouvent de façon éclatante que ces grands vins de terroir exigent un peu de patience pour pouvoir donner le meilleur d’eux-mêmes.

11 3 11
Les terrasses du Clos Saint Landelin vues du domaine Muré en décembre 2019.

Mille mercis à l’équipe du domaine Muré pour cette journée.

Ajouter un commentaire