Les vins du mois de janvier 2016

Riesling Holder 2007 – Domaine Schoenheitz à Wihr-au-Val

Cimg6306

Robe : jaune clair, beaucoup d’éclat, reflets dorés.
Nez : séduisant et complexe, palette vivifiante sur les zestes d’agrumes et les herbes aromatiques, notes florales subtiles et complexes.
Bouche : matière délicate superbement équilibrée, chair assez généreuse, acidité fine et profonde qui file en ligne droite, finale très minérale, petites sensations tanniques, sillage balsamique délicat.
Ce très beau riesling qui allie à merveille un côté gourmand et sociable avec une expression minérale intense nous rappelle que les Schoenheitz sont des vignerons qui maîtrisent parfaitement leur travail sur les terroirs granitiques de Wihr-au-Val mais aussi que les grands vins alsaciens de 2007 sont au top en ce moment. A bon entendeur…


Puligny Montrachet 1° Cru Les Referts 2002 – Domaine L. Carillon à Puligny

Cimg6287

Robe : jaune moyen, très brillant, reflets dorés.
Nez : très élégant et évolutif, notes d’amande fraîche, de résine, sur un fond citronné et minéral (pierre, craie).
Bouche : matière riche et puissante, tension soutenue mais acidité bien mûre, arômes d’orange juteuse et d’épices, texture finement tannique et minéralité longue et vibrante en finale.
Après 13 années de garde, ce grand Puligny nous régale avec son équilibre apaisé, son énergie sereine et sa trame minérale de grande classe. MIAM !


Riesling Andlau 2013 – Domaine Kreydenweiss à Andlau

Cimg6288

Robe : jaune clair, brillant, reflets argentés.
Nez : frais et bien ouvert, notes de fruits blancs, de citron et d’herbes aromatiques (sauge, mélisse) sur un fond très minéral (pierre chaude).
Bouche : attaque directe avec une acidité franche qui se pose en largeur avant de s’étirer pour structurer une matière bien juteuse et tenir une finale longue et saline.
Né sur les pentes gréseuses sous le Grand Cru Wiebelsberg, ce riesling complexe et encore plein de fougue se goûte avec beaucoup de plaisir et de facilité aujourd’hui tout en révélant de belles potentialités de vin de garde. Gourmand et prometteur !


Saint Véran Prélude 2014 – Domaine F. Chagnoleau à Pierreclos

Cimg6292

Robe : jaune très clair, lumineux, reflets argentés.
Nez : élevage dominateur à l’ouverture (notes boisées, lactées…) mais très belle expression aromatique par la suite, palette raffinée et complexe, fruité gourmand, notes végétales très agréables (citronnelle, mélisse, menthe fraîches), touche minérale discrète.
Bouche : attaque assez souple, matière en demi-corps avec une acidité qui se tend progressivement en apportant beaucoup de tonus à la structure, finale minérale, salinité et amers nobles.
Légèrement marquée par un élevage très soigné cette cuvée s’est ouverte progressivement en délivrant un message fruité et minéral de grande classe.
Les belles impressions ressenties au domaine se confirment…MIAM !


Pouilly Vinzelles Les Quarts 2009 – Domaine de la Soufrandière à Vinzelles

Cimg6298

Robe : jaune clair, lumineux avec des reflets argentés.
Nez : fin et délicat avec une palette complexe qui évoluera tout au longe de la dégustation (sur 2 jours en fait), fruité discret, minéralité omniprésente (terre humide, craie), notes balsamiques.
Bouche : équilibre somptueux entre une matière oblongue et une acidité bien mûre, expression aromatique toujours très complexe avec de belles notes d’agrumes frais, finale longue et raffinée, amers nobles et salinité intense.
La cuvée Les Quarts 2009 s’exprime aujourd’hui avec une noblesse qui force le respect tout en conservant cette petite touche de spontanéité fort agréable qui la rend pratiquement irrésistible.
Voilà un Pouilly Vinzelles magnifique de profondeur et de minéralité qui légitime l’ambition de ce terroir d’accéder à un classement en 1° Cru. MIAM !


Châteauneuf du Pape Tradition 2010 – Domaine de Fontavin à Courthézon

Cimg6294

Robe : presque noire, dense avec une fine frange rubis.
Nez : exubérant mais bien complexe, notes de cerise noire, d’épices douces (girofle, cardamome), de cacao amer sur un fond délicatement boisé.
Bouche : matière riche et gourmande, texture épaisse, finale fraîche et tonique, long sillage aromatique, notes fruitées et balsamiques.
Très « Châteauneuf » dans son expression aromatique et sa présence en bouche, ce vin garde néanmoins – et pour mon plus grand bonheur – un côté guilleret avec une fraîcheur et une énergie juvénile tout à fait réjouissantes.


Pinot Noir F 2013 – Domaine Beck-Hartweg à Dambach la Ville

Cimg6296

Robe : rubis très foncé, très dense.
Nez : très réservé mais profond avec une palette un peu austère dominée par des nuances minérales (terre humide, silex, résine).
Bouche : matière ample, concentrée et solidement charpentée par une ligne acide mûre et une trame tannique sensible mais déjà bien patinée, long sillage minéral en finale.
Voilà un très beau vin rouge intensément imprégné par son terroir qui apporte une preuve supplémentaire que le sol granitique du Frankstein est propice à l’élaboration de grands pinots noirs. Joli travail !

Dsc 2918
La belle brochette de rieslings de grès dégustés au club AOC en janvier.

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau