Les vins du mois de juin 2018

Muscat Ottonel 2015
Domaine Barmès-Buecher à Wettolsheim

Img 2160

Robe : jaune clair, belle brillance.
Nez : ouvert, suave et complexe, notes de fleure de sureau, de pulpe de raisin et de menthe fraîche.
Bouche : matière douce et très gourmande, petite présence de CO2 très stimulante, belle expression aromatique fruitée et florale, finale glissante et digeste.
Avec sa belle suavité aromatique très classique avec le muscat ottonel et sa générosité due au millésime, ce vin vraiment superbe en dégustation pure fera merveille à l’apéritif….c’est tellement bon que ça peut devenir addictif. Attention !


Pinot Gris Lerchenberg 2014
Domaine Kreydenweiss à Andlau

Img 2159

Robe : jaune franc avec des éclats or clair.
Nez : intense et bien complexe, notes de mirabelle, de vanille et d’épices douces.
Bouche : attaque très douce, matière ample et consistante, présence saline bien sensible, finale puissante et profondément minérale avec des amers nobles qui stimulent la salivation.
Ce pinot gris que j’ai bien goûté dès sa sortie s’est encore bonifié durant ces quelques années de garde supplémentaires : c’est un vin qui a gagné en complexité et en finesse tout en définissant encore un peu plus son expression minérale…à boire aujourd’hui ou dans quelques années car il me semble que son potentiel de garde est toujours intact. MIAM !


Riesling Grand Cru Hengst 2010
Domaine Josmeyer à Wintzenheim

Img 2178

Robe : jaune franc, très lumineux avec des reflets un peu fluo.
Nez : franc et racé, notes d’agrumes mûrs et de zestes sur un fond minéral très pur qui évoque l’eau de roche.
Bouche : matière ample et concentrée, acidité ferme et large, amers qualitatifs et salinité puissante, finale persistante sur le pamplemousse et la pierre chaude.
Lorsqu’une grande maison alsacienne propose une cuvée issue d’un grand cépage sur un grand terroir et dans grand millésime, il est difficile de ne pas s’attendre à goûter un vin d’exception.
Autant dire qu’en débouchant cette bouteille mes attentes étaient très élevées mais je n’ai pas été déçu…quelle belle quille mes amis !


Cairanne 2014
Domaine Richaud à Cairanne

Img 2179

Robe : compacte et presque noire, fine frange violine
Nez : fin et séduisant, notes de myrtille et d’herbes de garrigue sur un fond de bois de réglisse.
Bouche : attaque douce et suave, puissance qui s’affirme avec une matière charnue tenue par une trame acide minérale qui gagne progressivement en intensité, finale sapide et longuement aromatique.
Après quelques années en cave, cette cuvée de Cairanne a lissé sa texture et affiné son équilibre pour nous donner un beau récital sudiste plein de gourmandise et d’harmonie. MIAM !


Nuits Saint Georges Les Plantes au Baron 2011
Domaine Chicotot à Nuits Saint Georges

Img 2163

Robe : sombre et dense avec un fin liseré rubis
Nez : notes végétales très douces à l’ouverture (herbe coupée et feuille de cassis), puis développement d’arômes complexes et sur un registre très « noir », notes de mûre, de graphite et de réglisse.
Bouche :attaque douce et suave, jus consistant avec une texture veloutée, tanins fondus, finale fraîche, acidulée et salivante.
Cette cuvée parcellaire vinifiée par Pascale Chicotot s’est très bien goûtée aujourd’hui. Les arômes végétaux initialement assez prégnants (limite disgracieux) se sont intégrés dans une palette complexe très séduisante et le jus dense et structuré laisse une belle impression de plénitude en bouche.
Avis aux amateurs…je crois que les crus bourguignons de 2011 commencent à s’ouvrir !

Dsc 255
Le nouveau logo des vins d’Alsace présenté lors du salon « Millésime Alsace 2018 »

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau