Les vins du mois de mai 2022

pierre_radmacher Par Le 22/06/2022 0

Dans Vins du mois

Riesling Grand Cru Kaefferkopf-Vieilles Vignes 2010
Domaine Adam à Ammerschwihr

Img 5414

Robe : jaune profond avec des éclats dorés
Nez : évolutif et très complexe, notes d’agrumes et de zestes d’agrumes, de cire d’abeille et de résine sur un fond pierre à fusil
Bouche : attaque très vive avec une acidité alerte et puissante qui structure un jus fruité bien frais, finale très digeste avec un beau sillage citronné et terpénique.
Après plus de 10 années sous verre, ce riesling exprime avec une parfaite lisibilité la signature granitique de ce beau terroir d’Ammerschwihr. C’est un vin qui semble avoie atteint son plateau de maturité mais qui dispose des ressources nécessaires pour y rester encore longtemps.


Mâcon-Vinzelles Le Clos de Grand-Père 2019
La Soufrandière à Vinzelles

284237061 548758576686837 5220284676139218167 n

Robe : jaune clair, avec des reflets argentés
Nez : intense et très évolutif qui s’ouvre sur notes de citron frais et de craie avant de laisser s’exprimer de belles notes de fleurs blanches
Bouche : attaque souple et suave, milieu assez riche, texture consistante et légèrement grenue, finale fraîche et très saline.
Cette cuvée que je suis depuis ma première rencontre avec les frères Bret se goûte toujours aussi bien avec ce jus dense et sapide et cette expression aromatique d’une pureté inouïe…une petite consolation pour oublier que mes deux gaillards ne sont toujours pas prêts à me filer mon billet d’entrée pour génération des papys.


Meursault Les Tessons 2013
Domaine Buisson-Charles à Meursault

Img 5434

Robe : jaune profond avec des éclats dorés
Nez : évolutif et très complexe, notes d’agrumes et de zestes d’agrumes, de cire d’abeille et de résine sur un fond pierre à fusil
Bouche : attaque très vive avec une acidité alerte et puissante qui structure un jus fruité bien frais, finale très digeste avec un beau sillage citronné et terpénique.
J’ai toujours adoré les vins issus de ce grand terroir de Meursault, surtout lorsqu’ils sont vinifiés par un vigneron de la trempe de Patrick et ce n’est certainement pas cette cuvée sublime, arrivée sur son plateau de maturité optimale, qui va remettre en cause cette dilection.
Voilà probablement une bouteille qui va entrer dans le gotha des plus grands vins dégustés cette année. MIAM !


Pinot Noir Vieilles Vignes 2019
Domaine P. Gaschy à Eguisheim

Img 5415

Robe : grenat profond avec une frange tirant sur le roux
Nez : intense et flatteur avec des arômes fruités (fraise, cerise burlat) et épicés sur un fond légèrement fumé
Bouche : charnue et bien gourmande avec des tanins très onctueux, finale fraîche et salivante avec une belle persistance fumée/épicée.
Avec ce millésime béni pour les pinots noirs, ces terroirs d’Eguisheim capables de donner naissance à de grands vins rouges et ce vigneron formé à Beaune et particulièrement bien inspiré lorsqu’il s’agit de travailler ce cépage, nous avions là des conditions idéales pour faire naître une très belle bouteille…et ça n’a pas raté ! Bravo Hervé !


Vacqueyras Variation 2019
Domaine Montvac à Vacqueyras

Img 5436

Robe : sombre, dense, presque noire
Nez : intense et complexe, notes de fruits noirs bien mûrs, d’herbes de garrigue et d’épices orientales
Bouche : pleine et concentrée avec un jus fruité bien consistant mais très digeste, texture soyeuse, finale sapide avec une persistance épicée et légèrement fumée.
Lorsque je commence à planifier mon périple sudiste, je débouche toujours l’une ou l’autre bouteille qui va m’emmener vers ces vignobles méridionaux que j’aime de plus en plus comme cette cuvée de Vacqueyras qui nous propose une équilibre tout à fait remarquable entre puissance et buvabilité…allez, je prépare ma valise !


Ventoux Souvage 2020
Domaine La Combe au Mas à Mormoiron

Img 5437

Robe : rubis profond avec une finale frange mauve
Nez : très intense et complexe, notes de livèche, de bois de réglisse et de poivre noir sur un fond fumé très présent
Bouche : très puissante avec un jus concentré et bien texturé structuré par une acidité fraîche et une trame tannique fine mais bien stimulante, finale tonique avec une présence minérale bien salivante
La suite de la préparation à ma future sortie dans le sud a été assurée par cette cuvée incroyable vinifiée par Thomas Ayoun à partir de raisins récoltés sur une vigne qui n’a plus connu d’intervention humaine depuis plusieurs années.
C’est un vin vraiment hors norme qui m’étonne, m’interpelle et finit toujours par me séduire. MIAM !

Dsc 0111
Tu aimais bien manger, boire un bon vin ou une bière fraîche, tu aurais eu 90 ans le 26 mai

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam