Les vins du mois de mars 2022

pierre_radmacher Par Le 09/04/2022 0

Dans Vins du mois

Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2014
Domaine Dopff au Moulin à Riquewihr

Img 5315

Robe : jaune moyen avec beaucoup d’éclat
Nez : pur et très expressif, notes de zestes d’agrumes et nuances balsamiques sur un fond minéral bien marqué.
Bouche : pleine et très harmonieuse, jus dense et bien gourmand, équilibre très droit, finale vive et saline avec beaux amers et un long sillage minéral sur la pierre à fusil et la poudre à canon.
Dégusté une première fois à l’occasion de mon travail sur ce Grand Cru avec Pascal Batot, ce riesling tient toutes ses promesses, puisqu’après 7 années de vieillissement il se présente devant nous de fort belle manière avec une aromatique très racée et une présence en bouche empreinte d’une profonde minéralité. MIAM !


Pinot Gris Eguisheim 2017
Domaine E. Beyer à Eguisheim

Img 5317

Robe : jaune clair avec des reflets argentés
Nez : expressif et classieux, notes de fleurs printanières et nuances minérales bien marquées sur un fond légèrement fumé.
Bouche : attaque souple et suave, jus consistante et solidement charpenté, équilibre sec, finale très sapide avec une présence saline sensible et un long retour fumé.
Cette superbe cuvée de pinot gris qui séduit par son aromatique raffinée et son équilibre parfaitement balancé en bouche, nous apporte la preuve que ce cépage gagne à être vinifié en sec.
C’est un vin de plaisir et de gastronomie qui pourra encore supporter quelques années de garde. Bravo Christian !


Gewurztraminer Grand Cru Rosacker 2012
Domaine Mader à Hunawihr

Img 5368

Robe : jaune moyen avec beaucoup d’éclat
Nez : pur et très expressif, notes de zestes d’agrumes et nuances balsamiques sur un fond minéral bien marqué.
Bouche : pleine et très harmonieuse, jus dense et bien gourmand, équilibre très droit, finale vive et saline avec beaux amers et un long sillage minéral sur la pierre à fusil et la poudre à canon.
J’ai découvert ce gewurztraminer lors de ma visite au domaine Mader pour finaliser mon travail sur le Grand Cru Rosacker en compagnie de Jérôme Mader.
Ce vin déjà très prometteur dans sa jeunesse a encore gagné en harmonier et en finesse après une petite dizaine d’années de garde…une friandise irrésistible !


Alsace L’Affranchi 2017
Domaine Wantz à Mittelbergheim

Img 5300

Robe : jaune clair avec des reflets métalliques
Nez : ouvert et complexe, notes de fruits secs, de miel d’acacia et d’épices douces
Bouche : attaque assez souple suivie par la mise en place d’une structure acide bien large qui soutien un jus fruité bien concentré, finale longue et légèrement tannique avec une belle persistance épicée.
Elaborée à partir d’un assemblage de sylvaners, de rieslings et de gewurztraminers provenant du Grand Cru Zotzenberg, cette cuvée a été élevée durant 18 mois sans ouillage dans un fût neuf de 400 litres en bois d’acacia.
C’est un vin atypique mais très agréable à déguster : il y a de la richesse, de l’expressivité, un bel équilibre et une grande longueur…tout ce qu’il faut pour susciter un joli MIAM !


Mâcon Vinzelles Le Clos de Grand-Père 2019
La Soufrandière à Vinzelles

Img 5313

Robe : jaune moyen avec des éclats dorés.
Nez : frais et très pur, notes de pêche blanche, de citron et de sauge sur un fond minéral bien marqué (poudre de craie)
Bouche : attaque assez franche avec un jus bien consistant structuré par une acidité large et mûre et une salinité intense, finale tonique et salivante avec long un sillage sur le pomelo et la craie.
Issue d’une parcelle de vieilles vignes située dans la partie basse du coteau de Vinzelles, cette cuvée emblématique des frères Bret se déguste remarquablement bien dès aujourd’hui, même si elle dispose de toutes les qualités pour se bonifier encore quelques années en cave.


Vouvray Le Peu de la Moriette 2009
Domaine Pichot à Vouvray

Img 5299

Robe : jaune franc avec une belle brillance
Nez : intense et très complexe, notes d’ananas frais et de miel de fleurs complétées par de fines nuances balsamiques et légèrement fumées,
Bouche : attaque assez souple et suave, jus fruité et très gourmand structuré par une acidité mûre et large, équilibre légèrement moelleux, finale fraîche et salivante avec une salinité sensible et un long sillage fruité et balsamique.
Après plus d’une douzaine d’années de garde, ce chenin demi sec est aujourd’hui une petite pépite vinique d’une parfaite harmonie et d’une redoutable buvabilité.
Bref, j’ai vraiment adoré !


Bourgogne Passe Tout Grains 2019
Domaine Castagnier à Morey Saint Denis

Img 5314

Robe : teinte purpurine avec une fine frange rose clair
Nez : expressif et séduisant, notes de cerise rouge bien mûre et d’épices douces sur un fois délicatement boisé
Bouche : jus fruité très gourmand, équilibre parfaitement balancé, tanins soyeux, finale fraîche et glissante.
Comme toujours, cette cuvée d’entrée de gamme élaborée par Jérôme Castagnier nous propose une interprétation pure et séduisante d’un pinot noir bourguignon.
C’est un vin qui a bénéficié des mêmes attentions que ses prestigieux voisins de cave n’a qu’un seul défaut, sa rareté qui le rend souvent plus difficilement accessible que les Grands Crus du domaine…dommage !


Nuits Saint Georges 1° Cru Les Pruliers 2014
Domaine Chicotot à Nuits Saint Georges

Img 5366

Robe : rubis assez clair avec une frange orangée
Nez : discret et raffiné, notes florales délicates et fines touches épicées sur un fond minéral sensible (terre humide, graphite)
Bouche : attaque franche et tonique, jus fruité dense et solidement charpenté, trame tannique très fine qui se combine avec une acidité pointue pour structurer une finale fraîche et salivante qui laisse persister de belles nuances minérales et épicées
Après quelques années en cave, ce premier cru de Nuits a gagné en souplesse et en définition aromatique tout en conservant ce côté ciselé et « punchy » qu’on retrouve toujours chez les vins signés Chicotot.

2 9 5C'est le printemps et les sorties dans le vignoble reprennent comme ici dans les vignes du Clos Saint Landelin

 

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam