Dégustation club AOC - Verticale de gewurztraminer Clos Gaensbronnel

Club A.O.C.
Rouges d’Argentine et verticale de Clos Gaensbronnel


Dsc 2190
Le superbe espace de dégustation du domaine Hering.

La session AOC du mois d’avril 2015 sera la seule réunion délocalisée de cette saison 2014/2015 puisqu’elle se déroulera dans la salle de dégustation du domaine Hering à Barr pour nous permettre d’aborder deux nouveaux thèmes particulièrement intéressants :
- Thème 1 : découverte de quelques vins rouges d’Argentine.
- Thème 2 : verticale de gewurztraminers du Clos Gaensbronnel.

La série argentine a été constituée par Stefan avec une sélection de vins achetés pour la plupart chez des cavistes en ligne.
Bien évidemment, c’est Jean-Daniel Hering qui sélectionnera les gewurztraminers Clos Gaensbronnel qui composeront cette verticale qui s’annonce d’ores et déjà mémorable.

Hoppla, c’est parti !

Les bouteilles de rouges ont été débouchées avant dégustation et servies deux par deux à l’aveugle.
Les gewurztraminers blancs ont été débouchés juste avant dégustation et servis deux par deux, étiquettes découvertes.
Verres Spiegelau Authentis 01

Soirée Club AOC du 24 avril 2015 à Barr


Profitant des derniers rayons du soleil qui a brillé généreusement sur le Kirchberg aujourd’hui, Jean-Daniel nous propose de commencer cette session AOC par une visite du fameux Clos Gaensbronnel qui se situe à quelques pas de notre salle de dégustation.

Dsc 2192
Petite leçon d’histoire et de géologie au pied du Clos Gaensbronnel.


Dsc 2194
La partie ouest du Clos.


Dsc 2195
Retour au caveau par le jardin de la maison.


En guise de mise en bouche : match Alsace-Argentine

Crémant Prestige – Domaine Hering à Barr : fin et délicat avec des notes de fruits à chair blanche et de fraise des bois, matière élancée, belle vinosité, bulle très fine, finale fraîche et salivante.
(100% pinot noir)
Domiciano Extra Brut – Bodega Rio Dulce à Mendoza : nez très démonstratif, fruité mûr, notes de poudre à canon et fumé léger, matière charnue, sensation de moelleux en milieu de bouche, bulle un peu grossière, quelques amers en finale.
(85% chardonnay + 15% pinot noir)

Dsc 2196

La bulle argentine est très flatteuse mais donne un peu dans le « too much » en laissant finalement une impression de manque d’harmonie. Plus discrète mais plus élégante, la cuvée Prestige de la maison Hering se positionne comme un beau crémant de gastronomie. Pour moi, ça fait 1-0 pour la France !



Thème 2 : verticale de Clos Gaensbronnel…et si les meilleurs gewurztraminers étaient bas-rhinois ?


Dsc 2191
Suite du programme avec une présentation du Clos Gaensbronnel par J.D. Hering

Situé dans la partie basse du Grand Cru Kirchberg de Barr, le Clos Gaensbronnel se caractérise par son sol de bas de coteau plus riche et plus profond et son sous-sol alimenté par de nombreuses sources. C’est d’ailleurs cette présence d’eau qui est à l’origine du nom du lieu-dit, car Gaensbronnel qui se traduit par Source aux oies nous rappelle que c’est ici que « les oies avaient pris l’habitude de venir s’abreuver dans les flaques et les mares toujours plus nombreuses dans ce secteur ».
Ce sol marno-calcaire est propice à la réussite de beaux gewurztraminers et cet air assez humide qui persiste en automne peu favoriser l’apparition de pourriture noble : « c’est la présence de pourriture noble qui va nous permettre de créer la version vendange tardive du Clos ».
L’appellation Cuvée des Frimas est attribuée aux cuvées issus de gewurztraminers récoltés sans pourriture noble…c’est par une série de millésimes de cette cuvée que Jean-Daniel nous propose de débuter cette verticale :

Gewurztraminer Grand Cru Kirchberg de Barr-Clos Gaensbronnel-Cuvée des Frimas

2013 : nez complexe avec un fruité bien mûr (banane, mangue), belles notes épicées en fond, matière généreuse tenue par un charpente acide/minérale très solide, finale salivante avec des amers nobles et un sillage sur les baies roses et le poivre blanc.
2010 : nez fin et raffiné, notes de menthe poivrée et de coriandre fraîche sur un fond citronné et légèrement fumé, svelte et très élégant en bouche, matière suave, acidité fine et ondulante, finale longue et saline avec un beau retour épicé
.

Dsc 2201

Avec ces deux premières bouteilles absolument impeccables, on entre de plain pied dans l’esthétique des vins du Clos Gaensbronnel : un monde de délicatesse et de finesse !
La comparaison entre 2013 et 2010 nous permet aussi nous faire une petite idée sur la manière dont ces crus vont se comporter dans le temps : des aromatiques qui gagnent en complexité et en finesse et des structures qui s’allongent en exprimant de plus en plus nettement la signature minérale du terroir.

2007 : nez sublime avec des notes de bergamote et un bouquet floral d’une grande complexité, tenue classieuse en bouche, silhouette élancée, matière souple et déliée sans aucune lourdeur, finale avec des amers fins et un sillage sur le poivre blanc.
2003 : nez épanoui mais d’une complexité, notes d’agrumes bien mûrs, de bâton de réglisse, de zestes confits et d’épices (safran, cannelle) sur un fond délicatement miellé, matière riche et opulente en bouche, finale digeste avec une petite touche grillée et un beau retour épicé (poivre et cannelle).
L’éblouissant Gaensbronnel 2007 qui semble avoir atteint sa phase de maturité optimale a été plébiscité par l’ensemble des dégustateurs de ce soir…un succès largement mérité pour ce vin d’exception !
Avec une exubérance un poil trop démonstrative, le 2003 a presque fait jeu égal avec son binôme…un gewurztraminer moins gastronomique que le précédent (quoique !) mais complètement jubilatoire.
Deux très grands vins. Double MIAM !

1989 : nez intense mais palette bien fraîche sur les zestes d’agrumes et la menthe poivrée, matière fuselée, balance acidité/richesse parfaitement équilibrée, finale mentholée avec des amers nobles et une belle présence saline.
Après un quart de siècle de vieillissement, ce Clos 1989 nous expose avec beaucoup de clarté les marqueurs caractéristiques de ce cru : fraîcheur dans l’équilibre, matière allongée et déliée, amers et salinité en finale.
Voilà ce que j’appelle une démonstration réussie !

Dsc 2202
Le trio magique sorti de derrière les fagots…


Gewurztraminer Grand Cru Kirchberg de Barr-Clos Gaensbronnel-Vendanges Tardives

2012 : nez discret qui s’ouvre sur des notes de raisins secs avant que la palette se complexifie progressivement en développant de belles nuances exotiques, en bouche le fruité exotique devient plus intense, matière riche soutenue par une fine ligne acide, finale longue et épicée.
2011 : attaque un peu végétale au nez (herbe coupée, ortie) puis apparition de notes très raffinées de zestes confits et de baies roses, riche mais très bien équilibré en bouche, belle profondeur aromatique, finale sapide qui prolonge de belles saveurs miellées et épicées.
Très généreuses et concentrées, ces 2 cuvées de Vendanges Tardives impressionnent par leur silhouette athlétique qu’elles nous présentent avec cette arrogance qui caractérise parfois les gewurztraminers bien nés mais un peu trop jeunes…
En tous cas, ces 2 grands vins de garde auront encore besoin de quelques années pour développer l’harmonie et l’élégance qui signent les crus nés sur le terroir du Clos Gaensbronnel. Patience…

2005 : nez mûr mais très classe avec une palette qui délivre des notes d’agrumes confits avec une petite touche de grillé sur un fond minéral bien présent, la bouche est puissante avec une matière ample et sphérique, la finale ravit les papilles par sa fraîcheur et son sillage épicé (safran, baies roses) d’une longueur impressionnante.

Dsc 2203

Après 10 ans en cave, ce gewurztraminer 2005, nous ramène dans l’univers esthétique du Clos Gaensbronnel : la force et la richesse de la vendange tardive reste sensible mais l’ensemble a gagné en harmonie et en profondeur.
Sûrement encore loin du déclin, voilà un grand vin impose le respect. MIAM !


Pour conclure :

- A l’heure actuelle, il n’y a que deux maisons qui produisent des vins sur ce clos : le domaine Hering qui exploite 60 ares et la maison Wolfberger (à travers sa marque « Willm »).
Vigneron sympathique et passionné par son travail, Jean-Daniel Hering qui m’avait offert son aide précieuse pour l’étude du
Grand Cru Kirchberg de Barr nous a ouvert son espace de dégustation (et sa cave) pour nous aider à comprendre les grands gewurztraminers du Clos Gaensbronnel.
Grâce à une série sélectionnée avec beaucoup de pertinence, les dégustateurs qui ont eu la chance de participer à cette session ont pu vivre une expérience mémorable dans un cadre splendide : siroter des grands vins en voyant le soleil se coucher derrière le Kirchberg, qui ne rêverait pas de faire ça un jour ?
Mille mercis à Jean-Daniel de nous avoir accueillis dans son petit paradis.

- Précédés par une réputation rarement démentie, les gewuztraminers du Clos Gaensbronnel ne nous ont vraiment pas déçus ce soir : 8 flacons débouchés et 8 belles émotions papillaires à la clé…un sans faute !
Ces vins brillent par leur grande élégance en réussissant à créer des équilibres parfaits et digestes malgré des jus souvent très riches. La minéralité du Clos devient de plus en plus lisible avec l’âge mais elle est perceptible même chez les vins jeunes : il y a toujours une présence saline qui se manifeste tant au niveau des saveurs qu’au niveau de la texture et une base d’amers nobles qui donne un caractère sapide aux finales.
Bien évidemment, les qualités de finesse et d’élégance de ces grands vins offrent  au gastronome des possibilités d’accords gustatifs magistraux.

- Les cuvées « Frimas » présentent une telle homogénéité qualitative que je vais attribuer un coup de cœur général à ces 5 flacons absolument impeccables.
Les cuvées « Vendanges Tardives » se positionnent plus comme des vins de temps qui demandent un peu de patience avant de montrer toute leur classe : le 2005 qui commence sa phase de pleine maturité a littéralement illuminé la fin de cette superbe série

Dsc 2193
Une jeune vigne de gewurztraminer du domaine Hering sur le Clos Gaensbronnel.

Dsc 2204
Petit intermède gourmand autour du bar…moment de convivialité indispensable au club AOC.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.