Visite au domaine de la Reméjeanne à Cadignac

Je ne n’avais pas eu l’occasion de retourner au domaine depuis notre escapade estivale avec Pierre pendant l’été 2014.
Son compte rendu récent sur le Salon des Toqués des dentelles à Strasbourg m’a donné envie de faire un saut là bas, non loin de chez moi.

Remejeanne 1

Côtes du Rhône Les Arbousiers 2015 : cette cuvée est toujours aussi aromatique avec clairette et viognier notamment. La bouche est en peu en retrait avec un peu d’amertume et l’alcool qui remonte un peu. Mais l’ensemble reste agréable.

Côtes du Rhône Les Eglantiers 2014 : la bouteille était ouverte depuis 2 jours et c’est une bonne chose car a priori, à l’ouverture l’élevage est prégnant. Là le vin est superbe d’équilibre avec juste ce qu’il faut de gras, d’aromatique entre floral et fruit blanc, un léger côté beurre noisette et de la fraicheur. C’est très bon !

Côtes du Rhône Les Chèvrefeuilles 2014 : un rosé sympa, mélange fruité floral agréable avec une jolie couleur. On est heureusement loin de ces rosés, soit disant vins, clair acidulé bonbon Anglais….

Côtes du Rhône Un air de Réméjeanne 2015 : on est sur des jeunes vignes pour ce vin qui se veut de fruits, frais, pour l’été. C’est bien fait même si je lui trouve un petit côté végétal qui marque un peu en bouche.

Côtes du Rhône Les Chèvrefeuilles 2014 : très expressif à peine versé dans le verre, il valse entre fruits rouges et épices. C’est rond, c’est bon et c’est un vin que l’ou pourra servir à beaucoup de monde à table en faisant l’unanimité ! 2014 a été difficile pour le domaine et cette cuvée intègre les cuvées plus haut de gamme qui n’ont pas pu être produite en cette année.

Côtes du Rhône Terre de lune 2013 : 100 % syrah sur un terroir…lunaire offert aux quatre vents. Ce vin est beaucoup plus dans une expression septentrionale que méridionale, violette ; zan, olive noire avec une petite touche lardée et un peu de ressort acide en finale. Un peu OVNI, très réussi !

Côte du Rhône Les Arbousiers 2013 : un assemblage syrah grenache qui a une belle aromatique de fruits, d’épices, de réglisse qui fait preuve de douceur, de gourmandise. Un brin trop consensuel pour moi mais c’est très bien fait.

Côte du Rhône Villages Les Genévriers 2013 : produit à base quasi exclusivement de grenache, il se montre massif, noir comme de l’encre, fruits noirs avec une touche animale, cuir. C’est un vin taillé pour les plats d’hiver.

Côte du Rhône Villages Les Eglantiers 2012 : le Mourvèdre vient ici accompagner syrah et grenache pour mon plus grand bonheur car il donne beaucoup de caractère à cette cuvée qui sent la Provence, entre laurier sauce, fruits noirs et poivre. Assez carré au départ, il gagne de la rondeur à l’aération avec une belle finale fraîche avec un trait de menthol. C’est très bon !

Côte du Rhône Villages Les Eglantiers 2011 : ouvert à la maison en rentrant pour accompagner le repas du soir. Il reste assez mutique dans le verre et c’est après une bonne aération d’une heure qu’il s’exprime dans un registre assez similaire que le 2012 mais avec à mon sens moins d’élégance et de fraîcheur.

Remejeanne 2

J’ai beaucoup aimé retourner là bas, en passant il va de soit, par cette si belle vallée de la Cèze, entre Barjac et Bagnols. Nous avons encore une fois été très bien reçus dans ce beau domaine qui produit une gamme large de vins, à des prix qui restent corrects, eu égard à leur qualité. A noter aussi que leur huile d’olive est excellente !


Remejeanne 3

 


Cyril Amelin - Juin 2016

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau