Visite impromptue au domaine J.B. Adam à Ammerschwihr


Comme l’un des deux thèmes de notre réunion A.O.C. de mai 2015 sera consacré aux rieslings Grands Crus granitiques du millésime 2012, je me suis porté volontaire pour gérer l’opération de collecte des flacons et après avoir fait un inventaire des bouteilles déjà disponibles dans l’une ou l’autre cave d’un membre du club, j’ai constaté qu’il nous manquait quelques références incontournables pour composer cette série.
Cette première escapade de printemps va me conduire dans les vignobles d’Ammerschwihr et de Katzenthal à la recherche de quelques pépites granitiques manquantes. Il fait très beau et les paysages du piémont alsacien sont toujours aussi magnifiques…il est des jours où c’est vraiment facile de se dévouer pour une bonne cause !

Dsc 2143
Katzenthal vu du bas du Kaefferkopf…mon terrain d’aventure du jour sous le soleil de printemps

Pour trouver un bon Wineck-Schlossberg, le choix du domaine J.M. Bernhard s’est imposé tout naturellement mais pour dénicher un Kaefferkopf de granit ce fut un peu plus dur. Ce Grand Cru très étendu n’a pas la même homogénéité géologique que ses voisins (Brand, Sommerberg, Wineck-Schlossberg ou Schlossberg) car en plus du granit on trouve des secteurs gréseux, calcaires et même argileux. J’ai donc « assuré » en choisissant de passer au domaine J.B. Adam…ce serait vraiment étonnant que je ne trouve pas mon bonheur dans cette grande maison d’Ammerschwihr.
Hoppla, c’est parti !


Domaine J.B. Adam à Ammerschwihr

 

Dsc 2141
L’entrée du domaine J.B. Adam

Au domaine J.B. Adam, la clientèle est accueillie dans un caveau moderne très lumineux et toutes les cuvées au tarif actuel sont proposées à la dégustation. Mon temps étant un peu compté ce matin, je choisis de passer directement à l’essentiel en demandant à goûter les rieslings Kaefferkopf du millésime 2012.

Dsc 2133
Le caveau du domaine J.B. Adam

Riesling Grand Cru Kaefferkopf-Cuvée Jean Baptiste 2012 : nez ouvert et flatteur, fleurs des prés, miel, touche épicée et fumée, juteux et fruité en bouche avec des notes de fruits blancs, de groseille à maquereaux et de citron, finale élégante et bien tonique.
(SR : 7g/l– AT 4,4g/l)
Riesling Grand Cru Kaefferkopf-Vieilles Vignes 2012 : nez qui a besoin de plus de temps pour s’ouvrir, palette gourmande avec des notes d’ananas frais, touche florale et finement épicée, bouche plus dense avec du volume, un toucher bien gras et une arête acide solide, finale longue et intense.
(SR : 5,7g/l– AT 4,7g/l)
La cuvée Jean Baptiste est une cuvée de négoce du domaine Adam. Avec son équilibre digeste et sa palette aromatique très séduisante ce riesling nous propose une interprétation très sensuelle du Kaefferkopf. MIAM !
Travaillées en biodynamie depuis 2002, les vieilles vignes de la famille Adam ont produit un riesling charnu et minéral à souhait qui se montre encore un peu réservé aujourd’hui mais qui possède sans aucun doute l’âme d’un grand vin. MIAM !

Riesling Grand Cru Kaefferkopf-Vieilles Vignes 2010 : noble et typé au nez avec une palette terpénique de toute beauté, notes de zestes et de camphre, bouche très verticale avec une salinité affirmée et une acidité saillante, finale très longue, citronnée et minérale.
(SR : 4,4g/l– AT 6,8g/l)
Avec son équilibre sec, sa structure très verticale et son expression aromatique déjà très marquée par un profonde minéralité, cette cuvée représente un archétype du grand riesling de terroir destiné à une longue garde.
Même si elle est un peu « hors sujet » il aurait été dommage de rater cette très belle bouteille !

Riesling Grand Cru Wineck-Schlossberg 2012 : nez discret et complexe sur le citron frais et les herbes aromatiques, bouche longiligne, solidement tendue mais sans excès de rigueur, finale fraîche et ciselée avec une grande précision.
(SR : 6g/l– AT 5,2g/l)
Pour conclure cette brève série, le Wineck-Schlossberg, également conçu avec une maîtrise impeccable, donne une interprétation classique et très réussie de ce Grand Cru de Katzenthal…où je devrais d’ailleurs déjà me trouver à l’heure qu’il est !!!

Dsc 2132
Un joli carré d’as !

Jouxtant le caveau de dégustation, les caves historiques abritant les foudres centenaires toujours encore utilisés à l’heure actuelle….bien évidemment je ne résiste pas au plaisir de prendre quelques photos dans ces lieux chargés de mémoire.

Dsc 2136
Des foudres ovales où sont élevés les pinots noirs du domaine…


Dsc 2134
…et un petit coin où on trouve des objets de collection.

Dsc 2135   Dsc 2139
Largement centenaires mais toujours utilisés les foudres de 70 hl du domaine Adam.


Avec une histoire de plus de 4 siècles, la maison Adam qui est devenue une véritable institution à Ammerschwihr fait partie des domaines emblématiques du vignoble alsacien…et malgré cela, je n’avais pas encore trouvé le temps d’y faire une petite visite jusque là !

OK, je plaide coupable mais je revendique la reconnaissance de circonstances atténuantes car le choix de belles adresses est tellement conséquent dans ce secteur qu’un œnophile, même averti, a toutes les chances de passer à côté de certaines adresses pourtant incontournables.

Ce passage « en coup de vent » au domaine Jean Baptiste Adam m’a donné un petit aperçu du travail de ces vignerons d’Ammerschwihr et j’avoue avoir été conquis par la qualité irréprochable des 4 cuvées que j’ai eu le temps de goûter.
Bien évidemment, je vais essayer de trouver le temps de faire une visite un peu plus complète au domaine J.B. Adam…peut-être même dans le cadre d’une étude sur le fameux 51° Grand Cru d’Alsace.

Dsc 2148
La route entre Ammerschwihr et Katzenthal longe le Kaefferkopf…le Wineck-Schlossberg n’est pas loin !


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.