Visites hivernales impromptues à Mittelbergheim : domaine Rieffel.

Depuis quelques années, à l’approche de l’hiver, mon moral a tendance à vaciller un peu mais pas de panique, le protocole pour reprendre du poil de la bête est bien établi : direction le vignoble alsacien pour une petite virée salvatrice dans les rues de Mittelbergheim.
D’ailleurs il me manque un Wiebelsberg 2012 qui doit compléter la série de rieslings de grès pour notre session AOC de janvier…une raison supplémentaire de céder (une fois de plus) à la tentation !
C’est parti pour deux visites expresses au domaine Rieffel et au
domaine Boeckel.

Cimg6261
Mittelbergheim début décembre 2015.

Contrairement à mes habitudes, ces petites escapades impromptues se font sans prise de rendez-vous préalable, ce qui me conduit à limiter mon temps de visite, histoire de ne pas déranger trop longtemps les vignerons qui acceptent de m’accueillir dans ces conditions.

Lucas Rieffel et Jean-Daniel Boeckel m’on reçu avec une grande courtoisie en me proposant de déguster quelques vins dont j’ai bien envie de vous parler.
Hélas, ma prise de notes un peu trop rapide ne me permet pas de rédiger des commentaires complets et pertinents…mais je vais quand même essayer de vous faire partager quelques impressions ressenties en compagnie de ces vignerons et de leurs vins !

 

Domaine Rieffel
 

Cimg6259
A quelques pas du domaine Boeckel, la maison Rieffel…il ne faut jamais marcher très loin pour trouver de bons vignerons à Mittelbergheim

 

Crémant d’Alsace L’Emprise 2011 : nez fin et évolutif qui propose une complexité aromatique incroyable (brioche citronnée, fruits blancs, herbe séchée, craie, fumé…), bouche vineuse, ample avec une texture assez grasse, mousse fine et tonifiante, finale longue marquée par des amers nobles et une puissante salinité.

Dsc 2887

Cette cuvée de crémant haut de gamme a été réalisée à partir d’un assemblage de 50% de chardonnay et de 50% de pinot gris récoltés sur le Grand Cru Kirchberg de Barr que Lucas Rieffel a élevé durant près de 4 années sur lattes avant de l’embouteiller exclusivement en magnums.
Je n’étais pas venu pour déguster du crémant et je crois que je n’aurai pas du céder à la tentation lorsque ce vigneron m’a présenté cette bouteille…dès la première gorgée me suis retrouvé sous l’emprise de ce crémant vraiment sublime de complexité et de profondeur. MIAM !


Pinot blanc Gebreit 2013 : nez épanoui et flatteur, notes de fruits blancs très mûrs sur un fond minéral (pierre à feu, fumé discret), bouche juteuse et profondément fruitée, structure large, acidité souple, présence tannique sensible, finale digeste.

Dsc 2885

Née sur une parcelle granitique complantée de pinots blancs et de pinots auxerrois et située au sommet du Kastelberg d’Andlau – juste à côté de la Fontaine aux Enfants d’Antoine Kreydenweiss – cette très belle cuvée riche et équilibrée par une présence minérale remarquable est un « must » sur ce cépage en Alsace.
J’ai toujours eu une tendresse particulière pour les « petits » cépages alsaciens et lorsque des vignerons comme Antoine ou Lucas les mettent en valeur je suis comblé. MIAM !


Riesling Grand Cru Wiebelsberg 2012 : aromatique discrète, palette florale très élégante, nuances pierreuses, matière svelte et fuselée, équilibre sec, finale aérienne avec un retour minéral très long.

Dsc 2886

Cette parcelle située dans la partie centrale du Grand Cru a généré un vin qui nous propose une interprétation sans concession de ce terroir gréseux, peut-être le plus pur d’Alsace.
Voilà un riesling de pierre remarquable par sa présence minérale qu’on retrouve au nez comme en bouche…un modèle du genre !


Pinot Noir Kritz 2014 : nez net et joliment complexe, notes de cassis et fines nuances florales, matière en demi-corps, équilibre droit, tannins souples, finale légère avec un sillage sur le bois de réglisse.
Ce joli pinot noir alsacien est né sur une vigne plantée en 2005 (sélection massale du Clos des Epenots – porte-greffe Riparia) sur une parcelle pentue et exposée sud/sud-est, située dans la partie haute du Zotzenberg. Malgré un millésime très compliqué (Suzukii et autres soucis…) Lucas Rieffel a réussi à sortir un vin propre et gourmand, peut-être un peu plus léger que d’habitude mais fort agréable à boire aujourd’hui. Bravo !


Lucas Rieffel est un vigneron très discret qui travaille ses 10 hectares de vignes en bio depuis de longues années et qui vinifie ses vins de la façon la plus naturelle possible pour nous permettre d’accéder à une expression très authentique des grands terroirs de Mittelbergheim, de Barr ou d’Andlau.

Ce deuxième passage express chez lui (la première a eu lieu en hiver 2013) m’a permis de confirmer les bonnes impressions ressenties il y a deux ans et m’a donné une furieuse envie de planifier une visite un peu plus complète dans les prochains temps…voilà une bonne première résolution pour 2016 !

L’homogénéité qualitative de cette petite sélection de vins force l’admiration de tout dégustateur : un pinot blanc juteux et appétant, un Grand Cru de riesling intensément minéral, un pinot noir gouleyant et plein de fruit et pour finir la fabuleuse cuvée L’emprise…sûrement l’un des touts meilleurs crémants de la région…et coup de cœur du jour !

Merci à Lucas Rieffel pour son accueil.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.