Petite virée oenophile avec Claude Weinzorn - Domaine Pfister

Cela faisait longtemps que le grand Claude, mon copain vigneron du domaine de l’Oriel, m’avait proposé de faire ensemble un petit périple oenophile dans le vignoble bas-rhinois. Sachant que Claude réfléchit depuis quelques temps à une possible transformation de ses espaces de travail, j’ai donc établi un programme destiné à lui faire rencontrer quelques vignerons dont j’apprécie les vins depuis fort longtemps et dont je savais qu’ils venaient d’effectuer des travaux de restructuration et de construction dans leurs caves.
La première étape du jour nous conduira au domaine Pfister à Dahlenheim, la deuxième au domaine Bohn à Reichsfeld et la dernière au domaine Bechtold récemment installé à Kirchheim.
Voilà une petite virée qui s’annonce conviviale et instructive à la fois…Hoppla c’est parti !


Visite au domaine Pfister à Dahlenheim


Réalisée en 2011 la cave du domaine Pfister impressionne par sa taille et sa conception d’une parfaite fonctionnalité.
Ce fut un projet ambitieux qui a mis du temps à mûrir et dont la réalisation a été relativement complexe mais après quelques années d’usage Mélanie a pu constater que ce magnifique outil de travail répondait parfaitement à ses besoins.

Dsc 2926
Mélanie et son père André Pfister en grande discussion avec Claude Weinzorn.

Dsc 2925
Le vaste rez-de-chaussée de la nouvelle cave avec un côté stockage pour matériel agricole…

Dsc 2924
…et un côté réception de vendange avec 2 pressoirs.

Dsc 2927
Une partie du grand cuvier au sous-sol…

Dsc 2928
…avec un écran de contrôle pour chaque cuve.

Dsc 2929
Une autre partie du sous-sol est réservée au stockage bouteilles

Dsc 2930
Dernière étape au caveau de dégustation toujours aussi accueillant.

Dsc 2931
Vite, un p’tit verre de blanc pour la route !

Malheureusement le temps a passé très vite et l’horaire prévu pour tenir notre programme de visites est plutôt serré…mais nous ne résisterons pas au plaisir de déguster deux cuvées issues de la gamme actuelle du domaine Pfister :

Riesling GC Engelberg 2012 : nez fin et précis, palette charmeuse avec des nuances florales très délicates, équilibre sec et bien droit mais présence agréable et avenante en bouche, finale cristalline, sillage minéral et citronné.

Dsc 2932

Pinot Gris Tradition 2014 : aromatique subtile, notes de fruits blancs avec une touche d’amande fraîche, matière qui montre un joli gras et une vraie gourmandise mais l’équilibre est bien sec, finale pas trop longue mais franche et digeste.

Certes le riesling né sur les pentes calcaires de l’Engelberg se distingue par un supplément de profondeur et d’énergie minérale mais le pinot gris tient fièrement sa place à ses côtés en montrant une belle buvabilité et un profil gastronomique tout à fait intéressant

Ces 2 cuvées choisies par Mélanie représentent bien l’esthétique particulière des vins du domaine Pfister : ils ne sont pas faits pour se donner en spectacle mais pour séduire en douceur et dans le temps par leur précision et leur finesse.
Même si notre objectif prioritaire de visiter la nouvelle cave a été pleinement atteint, la dégustation de cette jolie doublette nous fait regretter de ne pas pouvoir rester un peu plus longtemps pour découvrir le reste de la gamme actuelle du domaine…mais on reviendra !

Mille mercis à Mélanie et à son papa pour leur accueil.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.