Petite virée automnale dans la Pfalz - Visite au domaine Von Bassermann-Jordan


Depuis la découverte des vins du Palatinat lors d’une réunion A.O.C. de l’année passée, cette visite chez nos voisins allemands était inscrite dans ma liste de sorties viniques à réaliser d’urgence.
Aussi, lorsque j’ai pu rallier ce joyeux trio d’œnophiles, déjà familiarisé avec les vins de cette région, pour faire une petite virée gourmande en Germanie, je n’ai pas hésité une seconde…d’autant plus que la tournée allait me permettre de découvrir 3 domaines réputés :
Müller-Catoir, Von Bassermann-Jordan et Bürklin-Wolf.
Hoppla c’est parti !

1 50
La route entre les vignes vers notre première étape dans le Palatinat.

 

Domaine Von Bassermann-Jordan à Deidesheim

14 2

La suite de cette tournée dans le vignoble du Palatinat nous mène dans le village de Deidesheim pour découvrir les vins d’un autre très grand domaine de cette région : le Weingut Geheimer Rat – Dr. Von Bassermann-Jordan

15 1 1
La cour du domaine Bassermann-Jordan

Implantée depuis 3 siècles dans le village de Deidesheim, le domaine Von Bassermann-Jordan reçoit sa clientèle 7 jours sur 7 : de 8 heures à 18 heures en semaine et de 10 heures à 15 heures durant le week’end.
L’occasion était vraiment trop belle pour ne pas en profiter…los geht’s !


Le caveau pittoresque et accueillant offre aux visiteurs la possibilité de déguster une grande partie de la gamme de vins produits par le domaine.
Pour continuer sur notre lancée du matin nous décidons de profiter largement de la générosité de cette offre vinique en goûtant une bonne quinzaine de vins.
Même pas peur !

15 2 1
Vue sur une partie du caveau de dégustation

En guise de mise en train nous commençons par un Riesling 2015 (VDP Gutswein), léger et précis, et deux VDP Ortswein, le Riesling Deidesheim 2015, un vin ciselé qui file très droit, et le Riesling Forst 2015, plus ample et plus minéral.

15 3
Une toute petite partie de la gamme Bassermann-Jordan qui compte une cinquantaine de références

Nous poursuivons en grimpant dans la hiérarchie qualitative avec 3 VDP Erste Lage : le Riesling Ruppertsberger Reiterpfad 2015, très droit mais voluptueux et finement épicé, le Riesling Ruppertsberger Hoheburg 2015, un vin fruité au nez mais plus austère en bouche et le Riesling Forster Ungeheuer-Ziegler 2015, bien mûr, très gourmand et délicatement épicé.

Nous terminons notre découverte des vins secs du domaine en dégustant 4 VDP Grosse Lage.
D’abord une doublette de 2015 : le Weisser Burgunder Langenmorgen 2015, un pinot blanc ample, gras et étonnant de puissance, le Riesling Hoohenmorgen 2015, très agréable au nez (belles notes d’ananas mûr), c’est un vin concentré avec une finale longue et sapide.

16 1 1

Pour suivre 3 cuvées Spätlese : le Riesling Forster Jesuitengarten 2013, un très grand vin juteux et parfaitement équilibré qui se livre avec une franchise tout à fait réjouissante, le Riesling Pechstein 2015, finement moelleux, puissant et bien marqué par de beaux arômes de mangue – irrésistible !!! – et le Gewurztraminer 2015, très classique dans son expression épicée mais un peu lourd en finale.

16 2 1  16 3 1  16 5


La sélection finale sera consacrée aux cuvées moelleuses avec une longue série de 7 vins :
Rieslaner Auslese 2015, aromatique, riche et bien équilibré
Riesling Forster Ungeheuer Auslese 2015, olfaction originale marquée par de belles notes de sous-bois, joli gras et matière dense tendue par une acidité bien solide.
Riesling Deidesheimer Hohenmorgen Auslese 2015, festival aromatique inouï au nez comme en bouche avec des notes d’encens et de fruits exotiques…unglaublich !

16 4

Scheurebe Auslese 2015, palette fraîche et agréable sur la carambole et le citron vert, remarquablement bien balancé en bouche
Gelber Muskatellergen Auslese 2015, expression aromatique intense, ample et opulent en bouche.

16 6

La dernière bouteille proposée est une cuvée vinifiée en amphore à partir d’un assemblage de pinot gris et de gewurztraminers : Pithium 2013, olfaction « nature » et présence en bouche peu avenante, tanins présents et finale épicée…pas mon truc !

16 7
Dernier service au domaine Von Basserman-Jordan

Les Bassermann-Jordan sont une dynastie familiale particulièrement influente dans le vignoble du Palatinat et les vignerons qui gèrent ce domaine depuis plus de 300 ans sont des références reconnues au niveau de la viticulture locale.
Les 49 hectares de le patrimoine viticole sont conduits en bio – tous les vins de la gamme sont labellisés « vin biologique » – et les nombreux terroirs répertoriés sur les coteaux autour de Deidesheim (il y en a 20 en tout) sont travaillés à part…ce qui explique le nombre impressionnant de cuvées disponibles sur la carte du domaine : une bonne cinquantaine à l’heure actuelle !

17 36
Une petite carte pour se repérer

Les vins du domaine sont d’un niveau qualitatif très élevé et particulièrement homogène. Les expressions des terroirs sont nettes et différencient chaque cuvée mais le style de l’ensemble est parfaitement établi : équilibre digeste, gourmandise et accessibilité...MIAM général !!!
Mon podium du jour : le Riesling Forster Ungeheuer-Ziegler 2015 et le Riesling Forster Jesuitengarten 2013, un « premier cru » et un « grand cru », deux vins exceptionnels et pour finir par une petite friandise le Scheurebe Auslese 2015, un cépage dont j’ignorai l’existence jusqu’à ce jour, mais qui m’a vraiment tapé dans les papilles chez Bassermann-Jordan comme chez Müller-Catoir.

Merci à la Team du domaine pour la qualité de son accueil.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.