Périple au pied des Dentelles 2014 - Domaine Montirius à Sarrians

Avec ce périple qui se transformait progressivement en pèlerinage à force de fréquenter les mêmes adresses, l’ami Cyril a décidé qu’en 2014 notre virée annuelle dans les Côtes du Rhône méridionales devra nous emmener vers de nouvelles destinations viniques.
Certes, l’incontournable visite au domaine Fontavin (découvert l’année passée) gardera sa place au programme mais elle sera encadrée par deux nouveaux rendez-vous : Montirius et La Reméjeanne.
Hoppla c’est parti !

Montirius
Le massif des Dentelles à gauche et le Ventoux à droite



Domaine Montirius à Sarrians

Montirius 3

Arrivés dans la vallée du Rhône sous une météo plus automnale qu’estivale, nous commençons notre tournée par Montirius, un domaine viticole situé sur un petit promontoire près de Sarrians.
Cyril qui avait été enthousiasmé par dégustation de l’un des vins de ce domaine au restaurant m’a proposé de  découvrir cette nouvelle adresse en sa compagnie...mais avec plaisir cher ami !

Montirius 11
Le chemin d’accès à Montirius traverse la forêt de chênes qui entoure le domaine.

Le site est superbe et offre une vue à 360° degré sur le vignoble entre Châteauneuf et les Dentelles de Montmirail…mais nous ne sommes pas là pour faire du tourisme, au boulot !

Le domaine Montirius est en biodynamie depuis 1996 (certifié Ecocert et Biodyvin depuis 1999) et exploite 58 hectares de vignes répartis sur 38 parcelles disséminées autour de Sarrians. Ce sont principalement des terroirs de garrigues sur des sols argilo-calcaires.

Montirius 1
Les rangs de vignes de la parcelle du « Clos ».

Les vins sont vinifiés et élevés exclusivement en cuves : 18 mois dans des cuves en ciment brut pour tous les rouges et 4 mois dans des cuves inox pour les blancs.

Dans un caveau moderne et accueillant nous sommes pris en charge par une jeune collaboratrice qui nous propose de déguster une petite sélection de bouteilles choisies dans la large gamme de vins au tarif actuel du domaine (13 références sur 2 ou 3 millésimes...ou plus !).

Montirius 9
Le caveau du domaine

Minéral – Vacqueyras 2012 : nez frais et charmeur sur le miel de fleurs, le pomelo mûr, les herbes de garrigue, bouche vive et longiligne, belle salinité finale et long sillage aromatique sur le thym.
(50% bourboulenc + grenache blanc + roussanne).
Minéral – Vacqueyras 2008 : nez élégant et racé sur le miel d’acacia avec une touche un peu résineuse, équilibre très sec, matière concentrée mais bien tendue, présence minérale sensible en finale.
(50% bourboulenc + grenache blanc + roussanne).

Montirius 8

Issues d’un assemblage dominé par le bourboulenc (50%) et complété par de la roussanne et de vieux grenaches blancs (vignes de plus de 60 ans) ces deux cuvées d’âge différent surprennent de prime abord par leurs équilibres un peu atypiques.
Le 2012 nerveux et richement aromatique est un pur bonheur (même au petit matin…il est 10H30 !).
Le 2008 plus posé, plus épuré mais solidement structuré me fait penser par certains côtés à un riesling alsacien. Apparemment très loin de décliner, Minéral 2008 nous  apporte la preuve des capacités de garde de cette cuvée.
Des blancs sudistes vraiment étonnants !


Jardin Secret – Côtes du Rhône 2008 : nez bien expressif, palette alliant notes fruitées et évocations florales, attaque vive en bouche, matière charnue et finale fraîche mais un peu austère.
(100% grenache)
Serine – Côtes du Rhône 2009 : expression aromatique intense sur les fruits noirs avec une touche de violette et de réglisse, matière très concentrée en bouche, trame tannique serrée mais très mûre.
(100% syrah)

Montirius 7

Issu d’une parcelle de grenache de 1 hectare située près du village de Sablet, Jardin Secret nous donne un petit aperçu du style des vins rouges du domaine : pureté aromatique, charpente solide et recherche de fraîcheur dans les équilibres…tout ce que j’aime !
Née un an plus tard dans un millésime plus chaud, Sérine se livre avec un peu plus de facilité et nous récite la partition de la syrah avec beaucoup de style…MIAM !


Garrigues – Vacqueyras 2011 : nez complexe et élégant avec un fruité charmeur et une fine touche de menthe sauvage, matière gourmande et racée tenue par une trame tannique souple et rafraîchie par une fine présence acide.
(70% grenache + 30% syrah)
Le Clos – Vacqueyras 2009 : nez riche et bien mûr sur les fruits noirs, matière dense et charnue autour d’une arête acide bien tendue, finale longue, épicée mais encore un poil trop chaude pour mon goût.
(50% grenache + 50% syrah)
Le Clos – Vacqueyras 2010 : fruité charmeur et généreux au nez, matière concentrée équilibrée par une ligne acide magnifique, tanins veloutés et longue finale fraîche et finement réglissée.
(50% grenache + 50% syrah)

Montirius 6

« Garrigues » est née sur une parcelle de vieilles vignes (50 ans et plus) situées près du village de Vacqueyras et nous régale par son expression classique mais très accessible…un vin parfaitement équilibré et séducteur en diable…MIAM !
Issue d’une parcelle de vignes de 8,5 hectares entourée de bosquets de chênes centenaires et située juste à côté des bâtiments du domaine Montirius, la cuvée du Clos impressionne par la qualité de sa balance entre la richesse assumée de sa matière et la puissance de sa charpente acide/tannique.
Voilà deux vins absolument somptueux, même si le 2009 aura besoin d’un peu de temps pour « digérer » les excès de son millésime…belle double claque matinale !

Montirius 2
Vignes sur la grande parcelle du Clos qui jouxte les bâtiments du domaine Montirius.


Terres des Ainés – Gigondas 2007 : nez discret et racé avec des notes de fraise bien mûre et une touche minérale très raffinée, matière juteuse et très énergique en bouche, finale vive et bien fraîche.
Confidentiel – Gigondas 2007 : fruité plus noir et plus confit (cassis), notes de réglisse et de cacao, bouche avec une matière concentrée et un équilibre très tonique, finale longue avec un sillage sur les herbes aromatiques.

Montirius 5

Les Gigondas de Montirius proviennent de 3 parcelles de vignes ancestrales (plantées en 1925) situées près des Dentelles de Montmirail. La cuvée « Confidentiel » est issue d’un secteur précis de 1 hectare délimité dans l’une des 3 parcelles de Gigondas du domaine : constatant le caractère très particulier des vins nés dans cet endroit les vignerons ont décidé d’en faire une cuvée spéciale.
Dégustés sur le millésime 2007, ces deux vins impressionnent par leur belle tenue dans le temps : « Terre des Aînés » et « Confidentiel » semblent entrés dans leur phase de plénitude en laissant s’exprimer un côté très séducteur tout en déployant une matière très puissante…mais on y sent un potentiel encore bien plus grand.


- Héritiers d’une histoire viticole familiale très ancienne – ils représentent la 5° génération de vignerons – Christiane et Eric Saurel sont à la tête de ce domaine depuis l’année 1986. Le nom de Montirius a été crée par le couple de vignerons en associant des parties des prénoms de leurs 3 enfants, Manon, Justine et Marius. Aujourd’hui, on retrouve toujours le frère et les deux sœurs sur l’étiquette de Montirius, mais aussi, et surtout, au sein de l’équipe qui gère cette belle exploitation…voilà une tradition familiale qui se perpétue de belle manière !

Montirius 12
Les nouveaux locaux professionnels du domaine Montirius, construits en 2001 par les Saurel.

(photo piquée sur le site du domaine)

- Ce domaine qui fut le premier à mettre en œuvre des pratiques biodynamiques dans le vignoble de Vacqueyras et de Gigondas, produit une série de vin de très haute tenue.
Avec leurs expressions minérales franches et leurs équilibres très toniques, les blancs sont absolument irrésistibles…et c’est un œnophile au palais raviné par des litres d’Alsace et de Bourgogne qui le dit !
Les rouges sont plutôt « athlétiques » mais leur chair est insérée sur des ossatures acides et tanniques bien solides : puissants mais jamais lourds, ils sont taillés pour durer.
Dans leur jeunesse il faudra les associer à quelques plats méridionaux à forte personnalité pour les apprécier pleinement mais après quelques années de bouteille, ils pourront se savourer juste pour ce qu’ils sont…de très grands vins !

- Pour les coups de cœur, je citerai en premier la cuvée Minéral 2012, qui m’a étonné et séduit mais aussi Le Clos 2010, l’un des plus grands vins rouges que j’ai pu goûter dans la région jusqu’ici.

- Avec une viticulture propre et exigeante, un travail en cave le plus naturel possible pour privilégier la pureté dans l’expression du fruit, le domaine Montirius constitue un bel exemple de réussite dans la production éco-responsable de vins haut de gamme…Chapeau !

Commentaires (2)

1. cyra 13/08/2014

nous avons été séduit par l'endroit, les vins et l'accueil, une belle découverte et l'occasion de re-découvrir une appellation vacqueyras que j'ai trop injustement ignoré ces dernière années.

2. Saurel Christine (site web) 12/08/2014

Merci infiniment pour ce partage de votre dégustation au domaine. Cela nous touche profondément. Christine S.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau