Périple autour des Dentelles 2015 - Domaine Elodie Balme à Rasteau

Rebaptisé « Périple au pied des Dentelles » en 2014, du fait d’un circuit inédit entre Châteauneuf et Sabran, ma virée annuelle en compagnie de l’ami Cyril peut reprendre son titre originel puisque notre parcours 2015 va nous emmener une fois encore dans ces paysages confondants de beauté entre les Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux.

1 26
Suzette, la face est des Dentelles et la vallée du Rhône à l’horizon : une photo que je prends chaque année…mais qui peut rester insensible à la beauté de cette vue .

Le programme prévu par mon guide du jour me fera découvrir deux nouvelles adresses dans le vignoble sud-rhodanien – à Rasteau chez Elodie Balme et à Séguret chez Jean David – avant de remonter au col de Suzette pour notre traditionnelle visite à la Ferme Saint Martin.
Hoppla c’est parti !


Domaine Elodie Balme à Rasteau

2 27
 

Nous débutons notre périple 2015 par une étape à Rasteau chez une jeune vigneronne dont Cyril connaît déjà bien les vins mais qu’il n’avait encore jamais rencontrée jusqu’ici…quoi de mieux que cette petite virée entre copains pour combler cette lacune !

3 27
Le village de Rasteau sur son promontoire.

Fille de parents viticulteurs qui livraient leurs raisins à la coopérative locale, Elodie Balme a décidé de se lancer dans la production de vin. Après un DUT commerce et un BTS viti-oeno elle est allée parfaire ses connaissances auprès de Marcel Richaud avant de vinifier son premier millésime en 2006.
A l’heure actuelle, Elodie Balme exploite 25 hectares de vignes autour de Rasteau et produit ses vins en bouteille sur 15 hectares « une exploitation à taille humaine où je peux suivre de près le travail dans les vignes et en cave ».
Recherchant la pureté et la fraîcheur dans ses vins, Elodie passe beaucoup de temps dans ses vignes pour arriver à produire des fruits sains qu’elle vendangera à maturité optimale et qu’elle vinifiera et élèvera exclusivement dans des cuves en ciment brut. Pour l’heure l’utilisation de bois n’est pas d’actualité mais la vigneronne ne l’exclut pas totalement « sûrement des foudres… ».

4 26
Le nouveau cuvier du domaine.

Jouxtant le cuvier, le caveau moderne et lumineux permet aux visiteurs de déguster une belle gamme de vins rhodaniens dans d’excellents conditions…même si la vente aux clients de passage ne représente qu’une proportion marginale du chiffre d’affaire du domaine : « Nous produisons entre 60 et 80 000 bouteilles par millésime dont 30% partent à l’export et 70% sont distribués en France, surtout par des cavistes » (pour les strasbourgeois c’est Vino Strada).

5 24
Le caveau.

Bon, ce n’est pas tout mais il est 10 heures du matin et il fait très chaud…il est grand temps de s’hydrater un peu !

Côtes du Rhône Rosé 2014 : nez frais et tonique, notes de groseille et de bonbon acidulé, bouche vive et longiligne, finale assez tendue avec une fine touche minérale.
(65% carignan + 35% cinsault).
Avec les cinsault qui apportent le fruité et les carignans, récoltés sur une parcelle âgée de 40 ans exposée au nord, qui apportent la structure et la nervosité, ce rosé est un peu atypique pour la région mais sa fraîcheur et sa vinosité en feront un très bon compagnon de table…par exemple sur des salades d’été ou des poissons grillés.

Vin de France Rouge 2014 : nez discret mais agréable sur les fruits noirs frais, léger, fruité et très digeste en bouche, finale assez courte mais belle fraîcheur.
(50% grenache + 40% carignan + 10% merlot)
Même si les cépages classiques de la vallée du Rhône dominent nettement dans cet assemblage, le merlot, qu’on ne sent pourtant que dans la structure, est responsable de l’exclusion de cette cuvée de l’A.O.C.
Ceci dit avec son côté avenant et guilleret, ce joli vin né sur des terroirs sablonneux autour de Rasteau ne dissuadera que certains buveurs d’étiquettes…tant pis pour eux !

Côtes du Rhône Rouge 2014 : nez charmeur et délicat sur les fruits rouges croquants, structure élégante en bouche, matière juteuse finement acidulée, belle fraîcheur en finale.
(70% grenache + 25% carignan + 5% syrah).
Née sur le secteur des Buissons – le versant nord du promontoire de Rasteau – sur un sol de cailloux gréseux, cette cuvée séduit par son expression aromatique très gourmande et sa présence suave et digeste en bouche.
Voilà un Côtes du Rhône générique de très bon niveau qui honore cette appellation qualitativement très hétérogène…premier MIAM de la journée !

Rasteau 2013 : nez flatteur et complexe, notes de mûre confite et fine touche épicée, silhouette élancée en bouche, équilibre très tonique, finale sapide, long sillage aromatique pur et délicieusement fruité.
(50% grenache + 30% syrah + 20% carignan).

7 27

Le Rasteau d’Elodie Balme est réalisé à partir de grenaches récoltés sur un coteau argilo-calcaire exposé plein sud, de syrahs récoltés sur un coteau exposé au sud-est près du village et de vieux carignans (40 ans). Plus ample et plus généreux que les précédents, ce vin possède néanmoins cette belle balance entre richesse et fraîcheur qui fait le charme des vins de ce domaine. MIAM !

Vin de France Blanc 2014 : nez marqué par une réduction intense, timides notes de pêche de vigne après une longue oxygénation, matière svelte en bouche, fruité plus expressif (toujours la pêche), jolie fraîcheur en finale.
(100% clairette)
Elodie a pris le risque de nous le faire goûter cette cuvée de blanc qui n’est pas encore en vente à cause de cette réduction qui perturbe fortement son expression aromatique et nous avons pu découvrir un vin dont l’olfaction est effectivement peu avenante mais qui affirme de réelles qualités organoleptiques et structurelles en bouche. Prometteur !


- Elodie Balme est une vigneronne pleine d’énergie positive qui vit son métier avec beaucoup d’enthousiasme et qui travaille avec conviction et compétence pour mettre en valeur les terroirs viticoles autour du village de Rasteau.
Elle nous a parlé de ses vignes et de ses vins avec une passion communicative tout en prêtant une oreille attentive à nos remarques et nos commentaires. Même si elle avoue préférer aller dans ses vignes que de faire du relationnel commercial, Elodie Balme nous a permis de passer un très bon moment d’échanges viniques ce matin.

- La gamme de vins d’Elodie Balme est remarquable par son homogénéité qualitative mais aussi par la cohérence esthétique parfaite qu’on ressent lorsqu’on les déguste : gourmandise, fraîcheur et buvabilité signent chaque cuvée conçue par cette vigneronne. Bravo !

6 27
La gamme actuelle du domaine où il manque la cuvée Roaix en AOC Côtes du Rhône Villages

- Pour le coup de cœur je citerai bien évidemment le Rasteau qui, avec un an de plus que les autres vins, est déjà bien en place et nous régale par son jus gourmand et équilibré.
Ceci dit, les autres cuvées proposées par Elodie Balme ce matin ne déméritent absolument pas et représentent de très beaux rapports Q/P dans leurs appellations respectives…qu’on se le dise !

- Mille mercis à Elodie pour son accueil.

Commentaires (1)

1. cyra 10/08/2015

je l'avais croisé il y a quelques années chez Marcel Richaud mais depuis, bien que buvant ses vins régulièrement, je ne m'étais jamais rendu au domaine. Mention spéciale à ce rasteau 2013 !
Pour aller au domaine, c'est facile: "après le rond poinnng!!!"....

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.