Pèlerinage en Bourgogne-Beaujolais 2013 - Domaine Hervé Murat Bis

Depuis l’année 2010, cette seconde incursion de l’année en terre bourguignonne me donne l’occasion de retrouver des vignerons qui n’étaient pas disponibles lors de ma visite estivale mais aussi de partir un peu plus au sud pour tester quelques adresses dans le Beaujolais.
Le programme 2013, me fera commettre de coupables infidélités – à Jean-Marc Burgaud notamment – mais ma pile de gamays commençait à devenir monotone : le changement c’est maintenant !...hein, quoi, je l’ai dit ? Mais alors je ne l’ai pas dit fort…

La première journée sera beaujolaise et mâconnaise avec des visites au Domaine des Marrans à Fleurie, au domaine Richard Rottiers à Romanèche pour terminer par un nouveau rendez-vous à la Soufrandière à Vinzelles.
La seconde journée nous fera remonter vers le nord avec trois étapes bourguignonnes : Buisson-Charles à Meursault, Murat à Concoeur et Castagnier à Morey…routine quand tu nous tiens !!!
Hoppla, c’est parti !

Dsc 0924
Vue sur le vrai moulin à vent de Romanèche avec de belles couleurs automnales.




Jour 2. : nouvelle visite au domaine Hervé Murat à Concoeur

Après une pause de midi sur les Hautes Côtes à Curtil-Vergy, pour un déjeuner au « Petit Bonheur », un petit restaurant fort sympathique que nous fréquentons depuis quelques années, nous avons rendez-vous chez Hervé Murat à Concoeur pour récupérer les cartons de vins commandés lors de notre visite estivale en Bourgogne.

Bien évidemment nous profitons de l’occasion pour faire un nouveau tour de cave en compagnie de ce jeune vigneron pour voir comment se portent les cuvées des deux derniers millésimes.

Nous commençons par les 2012 toujours en cours d’élevage :

Hautes Côtes de Nuits Les Herbues : nez sur la réglisse et les fruits noirs avec une touche légèrement fumée, souple et soyeux en bouche avec une jolie structure en demi-corps.

Hautes Côtes de Nuits Le Clos Duc : légèrement réduit à l’ouverture le nez évolue rapidement  vers une aromatique assez proche de la cuvée précédente enrichie par quelques notes de silex, bouche plus cossue avec une matière plus dense, structurée par une acidité mûre et une trame tannique souple.

Beaune Les Blanches Fleurs : nez très joliment fruité avec de beaux arômes de cerise rouge, bouche avenante, toute en finesse et en élégance.

Chambolle Musigny Les Echézeaux : nez sur les fruits rouges frais, bouche vive et tendue, tannins fins et finale nette et sapide.

Morey Saint Denis Le Village : nez discret, bouche voluptueuse qui commence à mettre en place sa matière charnue et finement tannique.

Morey Saint Denis 1° Cru Les Charrières : dans le même style que le Morey précédent mais avec un supplément de concentration et de longueur, la balance entre acidité, tannins et richesse est proche de la perfection.

Beaune 1° Cru Les Tuvilains : nez tonique et vivifiant avec de belles notes de cerise bigarreau, bouche lisse et charnue, d’un abord particulièrement agréable.

Les caractères aromatiques identifiés sur ces cuvées lors de notre précédent passage au domaine en août se sont confirmés en gagnant peut-être un peu de finesse et de complexité dans leur expression. En bouche, les vins ont vraiment profité de ces deux mois d’élevage supplémentaires pour se mettre en place et construire de belles harmonies : les structures se sont assouplies et les acidités ont développé un style bien étiré, alliant précision et finesse.

Dans ces conditions nous ne pouvons qu’être très confiants quant à l’évolution de tous ces vins : ils vont continuer de se bonifier tranquillement jusqu’à leur mise après 20 mois d’élevage dans la nouvelle cave du domaine.

Pour être un peu plus complet dans ce second passage en revue de la production d’Hervé Murat nous goûtons brièvement quelques références sur 2011 :

Hautes Côtes de Nuits Les Herbues : les nuances végétales se sont un peu estompées en laissant apparaître de fines notes de fruits rouges sur un fond légèrement réglissé, bouche encore un poil austère mais en bonne voie…

Hautes Côtes de Nuits Le Clos Duc : nez complexe qui commence à s’ouvrir, bouche riche et harmonieuse, bien en place.

Dsc 0985
Morey Saint Denis Le Village : nez toujours bien pur avec des arômes de fruits noirs (cassis, mûre), bouche ample et généreuse avec un grain tannique très lisse, toucher velouté et finale sapide discrètement épicée.

Dsc 0988

La cuvée Les Herbues 2011 évolue positivement tout en restant marquée par quelques scories aromatiques (maturité peut-être un peu limite), le Clos Duc et le Morey affirment leurs très bonnes dispositions déjà relevées cet été : gourmands et équilibrés ils semblent déjà prêts à boire mais je suis sûr qu’ils gagneront encore en finesse si on leur laisse encore un peu de temps en bouteille.

Hautes Côtes de Nuits Blanc 2011 : nez un peu refermé mais toujours vif et complexe, bouche fraîche et tendue avec une finale où on perçoit des notes de fruits blancs et une petite sensation minérale naissante.

Dsc 0986

Ce Hautes Côtes de Nuits blanc issu à 100% de pinot blanc (des plants champenois SVP) s’est un peu refermé depuis cet été : il a perdu en expression aromatique tout en gagnant en structure. Après avoir réalisé une belle performance lors d’une soirée AOC  cette cuvée originale évolue encore beaucoup mais avec son fond qualitatif de très haut niveau l’avenir lui appartient…Patience et confiance !

Un problème de livraison d’étiquettes ayant empêché Hervé Murat de nous fournir les bouteilles commandées lors de notre visite estivale, nous avons donc profité de notre tournée automnale pour faire une seconde halte dans les Hautes Côtes.

La dégustation de vins de 2012 en cours d’élevage a révélé combien le travail du vigneron en cave aidait ces vins à construire leur personnalité. L’évolution très favorable de toutes les cuvées de ce millésime nous confirme ce que nous savions déjà : Hervé Murat est un très bon vinificateur !

Les quelques 2011 regoûtés en fin de série se sont également bonifiés en bouteille avec notamment un très beau « Clos Duc » qui prend peu à peu sa place de cuvée de prestige dans l’appellation Hautes Côtes de Nuits…un « must » au domaine Murat !

Merci à Hervé pour son accueil.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.