Visite au domaine Hering à Barr

Commencée la semaine dernière par une tournée dans le vignoble autour de Colmar, ma collecte de crus granitiques au profit du club AOC se poursuit en me conduisant du côté de Dambach la Ville pour dénicher une belle quille de Frankstein 2012. Ceux qui me connaissent un peu ne seront pas surpris d’apprendre que j’ai choisi de me rendre au domaine Beck-Hartweg pour trouver ce fameux riesling Grand Cru qui complétera ma collection.
Pour profiter pleinement de cette virée sur la route des vins je projette évidemment d’effectuer une halte supplémentaire : ce sera au domaine Hering afin de mettre au point les derniers détails de notre dégustation AOC prévue à la fin du mois mais aussi pour découvrir quelques vins proposés actuellement à la vente.
Hoppla, c’est parti !


Domaine Hering à Barr

Dsc 2168


La deuxième étape du jour se situe à Barr où nous rencontrons Fabienne Hering qui nous confirme que l’organisation de notre réunion AOC au domaine est bien au point…ce qui nous laisse le temps de profiter du beau caveau de dégustation du domaine pour goûter quelques vins de la gamme actuelle.

Sylvaner Clos de la Folie Marco 2014 : nez pur avec une palette classique sur la chaire de fruits blancs et l’herbe séchée, équilibre sec mais présence très charnue en bouche, finale nette et sapide.
Riesling Clos de la Folie Marco 2014 : nez expressif avec une palette fruitée bien mûre, notes de fruits jaunes, matière fuselée en bouche, équilibre frais et guilleret, finale bien glissante avec une salinité marquée.
Comme chaque année ce Clos enclavé dans la ville de Barr a permis à Jean-Daniel Hering de réussir deux cuvées stylées avec des équilibres très digestes et des matières équilibrées et gourmandes. Le riesling qui se livre avec beaucoup de spontanéité est une vraie friandise et le sylvaner étonne par la qualité de sa présence en bouche. Double MIAM !

Dsc 2167
Le Clos de la Folie Marco au printemps


Muscat Les Coteaux 2014 : nez très délicat sur un registre floral (fleur de sureau), équilibre sec, matière très élancée, finale légère et avec un sillage aromatique long et suave.
Cette cuvée remarquable de classe et de finesse rend un hommage appuyé à ce beau cépage alsacien que j’apprécie depuis toujours. Je le place volontiers à côté des vins de Frédéric Bernhard et de Jean-Marie Bechtold parmi ma sélection personnelle des meilleurs muscats de notre région. MIAM !

Riesling Krug 2014 : nez pur et classique avec de belles notes de citron et de pierre chaude, frais, tendu et très minéral en bouche, toucher un peu granuleux, très belle salinité en finale.
Provenant d’une parcelle située au cœur du Kirchberg mais exposée à l’est, ce riesling encore très jeune possède une marque minérale tout à fait exceptionnelle…en fait le riesling Krug de Jean-Daniel Hering me fait penser à la nouvelle cuvée de Wineck-Schlossberg dégustée récemment chez Frédéric Bernhard. Très beau !

Rosenegert 2012 : nez discret avec des sensations olfactives évanescentes mais très complexes, bouche ample, texture grasse et soyeuse, tension qui s’affirme dès le milieu de bouche, finale digeste délicatement acidulée.
Issue d’une parcelle complantée (50% riesling + pinot gris + gewurztraminer + pinot blanc + muscat) située au dessus du Grand Cru Kirchberg, cette cuvée spéciale s’exprime encore très timidement mais la complexité aromatique se devine déjà et la matière en bouche possède une énergie et une structure de vin de garde…ceci dit ce Rosenegert se goûte déjà fort bien aujourd’hui.

Dsc 2165


Pinot Gris G.C. Kirchberg de Barr 2013 : expression aromatique un peu retenue mais belle finesse, bouche assez opulente, trame acide souple mais structurante, toucher de bouche qui révèle une fine tannicité, finale très digeste.
Très classique dans son expression mais traversé par une présence minérale déjà bien identifiable, ce pinot gris encore jeune commence pourtant à chuchoter le message de son terroir…encore un peu de patience et le Kirchberg s’exprimera pleinement.

Gewurztraminer G.C. Kirchberg de Barr 2012 : nez expressif et ouvert dominé par de très belles notes épicées, matière longiligne très élégante en bouche, finale sapide et longuement aromatique
Gewurztraminer G.C. Kirchberg de Barr-Clos Gaensbronnel 2013 : nez raffiné avec une palette aromatique très complexe, matière généreuse en bouche, rondeur voluptueuse, finale saline, sillage épicé d’une longueur exceptionnelle.

Dsc 2166

Je ne vais pas m’attarder sur le sublime Clos Gaensbronnel, dont j’aurais l’occasion de parler plus longuement dans quelques jours mais je vais mettre en avant ce beau gewurztraminer du Kirchberg qui brille par son côté « spicy » et sa présence très sensuelle en bouche. Un vrai séducteur !


J’ai fait ma première visite au domaine Hering en 2011, lorsque j’ai sollicité Jean-Daniel pour m’aider à réaliser mon étude du Grand Cru Kirchberg de Barr, ce qui m’a permis de rencontrer un vigneron sympathique et compétent qui connaît et respecte ses terroirs qu’il magnifie à travers quelques cuvées qui valent vraiment le détour.
Bien sûr il y a la belle série de Kirchberg déclinée sur 3 cépages avec l’incomparable gewurztraminer du Clos Gaensbronnel, mais il y a aussi les deux cuvées élégantes et stylées produites sur le Clos de la Folie Marco et quelques autres pépites comme les vins de la gamme « Les Coteaux », sincères et précis ils offrent au consommateur d’excellents rapports Q/P.
A partir du millésime 2014, les vins du domaine Hering seront labellisé « Bio »…un raison supplémentaire pour aller découvrir la production de ce vigneron.

Dsc 2169
Mention « Bio » sur la contre-étiquette du riesling Krug…et sur tous les vins de 2014.

Comme je l’ai déjà annoncé plus haut, la réunion AOC programmée dans quelques jours dans la salle de dégustation de la famille Hering nous permettra de reparler plus amplement de ce domaine.

Rendez-vous à très bientôt au pied Clos Gaensbronnel…

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau