Pèlerinage en Bourgogne-Beaujolais 2013 - Château de Besseuil

Depuis l’année 2010, cette seconde incursion de l’année en terre bourguignonne me donne l’occasion de retrouver des vignerons qui n’étaient pas disponibles lors de ma visite estivale mais aussi de partir un peu plus au sud pour tester quelques adresses dans le Beaujolais.
Le programme 2013, me fera commettre de coupables infidélités – à Jean-Marc Burgaud notamment – mais ma pile de gamays commençait à devenir monotone : le changement c’est maintenant !...hein, quoi, je l’ai dit ? Mais alors je ne l’ai pas dit fort…

La première journée sera beaujolaise et mâconnaise avec des visites au Domaine des Marrans à Fleurie, au domaine Richard Rottiers à Romanèche pour terminer par un nouveau rendez-vous à la Soufrandière à Vinzelles.
La seconde journée nous fera remonter vers le nord avec trois étapes bourguignonnes : Buisson-Charles à Meursault, Murat à Concoeur et Castagnier à Morey…routine quand tu nous tiens !!!
Hoppla, c’est parti !

Dsc 0924
Vue sur le vrai moulin à vent de Romanèche avec de belles couleurs automnales.




Jour 1. : petite soirée au Château de Besseuil

Pour nous remettre des émotions de cette longue journée, rien de tel qu’une petite visite à Clessé, chez Michel, mon cousin artiste qui a émigré en terre mâconnaise et son épouse Sylvie, pour une petite soirée entre vieux copains au Château de Besseuil.

Chateaudebesseuil bienvenue photoenquelqueslignes fr2
Le château de Besseuil en vue aérienne…prise juste avant que je pose mon hélico personnel dans la cour.

Situé à quelques hectomètres de la maison de nos hôtes d’un soir, le Château de Besseuil est une grande bâtisse du XVI° siècle restaurée de 2005 à 2011 avec un soin particulier pour lui conserver son identité originelle tout en respectant les normes de sécurité et de confort modernes.
Aujourd’hui le Château propose un service d’hostellerie de luxe, des salles pour séminaires, un bar à vins et un restaurant gastronomique.

Sur les 4 hectares de chardonnay qui entourent le château, Jean et Gauthier Thévenet, vignerons propriétaires du Domaine de la Bongran à Quintaine, ont été choisis pour assurer la production de plusieurs cuvées de Viré-Clessé « Château de Besseuil »…c’est d’ailleurs par quelques verres de ce cru au bar du château que nous commençons cette soirée : riche, généreux et bien glissant…un vin pousse au crime qu’on avale avec volupté (on a quand même passé la journée à cracher !).

Dsc 0948
3 millésimes 58 au bar du Château de Besseuil

Pour la suite de la soirée nous nous rendons dans la salle du restaurant, décorée avec beaucoup de classe…et je ne dis pas ça parce qu’on y trouve toute une série de tableaux de mon pote Michel !
Le menu du soir est plein d’invention : des plats originaux présentés avec un souci esthétique évident et cuisinés à la perfection…maîtrise et créativité, bravo Chef !

Dsc 0960
Petit amuse-bouche : flan au foie gras et sa pipette de jus de framboise


Dsc 0963
Entrée : fine farce de brochet en croûte de pain et velouté de butternut au Vandouvan.


Dsc 0964
Plat principal : râble de lapin farci aux trompettes et aux châtaignes

Pour accompagner les deux plats principaux nous avons choisi un Monthélie Les Crays 2010 du domaine Prunier-Bonheur : un séducteur doté d’un joli fruit, d’une texture en bouche veloutée et d’un équilibre frais mais gourmand.

Dsc 0962

Très belle bouteille qui a montré une jolie polyvalence gastronomique.

Dsc 0965
Dessert : mojito revisité et cigare after-eight

Dsc 0959
Un quatuor ravi…et une toile de maître Michel au mur.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau