Visite au domaine Pascal et Nicolas Reverdy à Maimbray

Voilà pas mal de temps, 25 ans environ, que je me rends dans le centre de la France quasi chaque année. Le premier blanc que j’ai vraiment apprécié était un Quincy découvert grâce à des amis en Ardèche. Au fil du temps et de mes visites, je suis allé visiter nombres de domaines sur les appellations de Quincy, Reuilly, Menetou Salon, Pouilly sur Loire et bien évidemment Sancerre. J’ai arpenté les petites routes tout autour du village, faites de côtes très abruptes et de plateaux offrant des vues imprenables. En ce moment, la mode est à Chavignol, aux Monts Damnés alors que quelques années auparavant c’était le Chêne Marchand qui était vanté sur Bué. Faisant fi des trompettes de la renommée, je continue à vagabonder, avide de rencontres, oscillant entre des visites dans des domaines connus et des domaines naissants ou renaissants avec l’arrivée d’une nouvelle génération.
Je vais maintenant régulièrement au domaine Pascal et Nicolas Reverdy, sur Maimbray commune de Sury-en-Vaux. J’aime beaucoup l’arrivée sur le hameau venant de Sancerre, l’occasion d’un arrêt photo.

Maimbray
Maimbray

Le domaine est situé au centre du hameau dans une jolie bâtisse ancienne, fleurie, entourée de vergers. 14 Ha de vignes en tout dont les 2/3 environ produisent la cuvée terre de Maimbray en blanc. La terre est argilo calcaire hormis pour la cuvée « à Nicolas » issue de terres calcaires. Cette cuvée a été baptisée comme cela suite au décès accidentel de Nicolas Reverdy. Sa femme, Sophie, nous reçoit chaque année avec gentillesse et un grand professionnalisme. Pas de chapelle bio ou autres mais un travail de vigneron amoureux transit de son pays, de son patrimoine et fier d’en extraire le meilleur vin possible. On goûte ? Allez !

Terre de Maimbray Sancerre rouge 2012 : tout de suite assez expressif sur la cerise. On a une belle mâche avec un support acide présent mais bien intégré. Un vin qui demande encore 2/3 ans pour se fondre.

A Nicolas Sancerre rouge 2012 : le vin est d’abord sur des notes d’élevage avec un fumé assez présent puis il s’ouvre sur les agrumes avec une très belle matière en bouche, caressant, persistant. C’est très bon.

A Nicolas Sancerre rouge 2011 : pas fan du tout de ce millésime à Sancerre, je reconnais que le vin est assez réussi, minéral, graphite, prune même si à mon sens l’alcool ressort un peu et le vin serre encore sur la finale.

Terre de Maimbray Sancerre blanc 2013 : un millésime pas facile, un vin très floral, assez élégant avec une pointe acide qui le porte vers une finale agréable et désaltérante.

Les Ange-lots Sancerre blanc 2012 : passé une pointe de réduction, le vin pète la poire à plein nez ! Droit, on peut même parler d’un poil d’austérité pour l’instant, il est bâti sur un bel équilibre avec une longue persistance en bouche. Un très beau Sancerre en devenir, un des plus beaux 2012 que j’ai pu goûter. Les vignes ont environ 65 ans, élevé sur lies, à peine bâtonné, voilà un vin bien né !

Les Ange-lots Sancerre blanc 2011 : pas charmé déjà par sa dégustation l’année dernière, je re-découvre avec plus de plaisir ce vin aux accents légèrement miéllés, figué avec une pointe de menthol

Les Ange-lots Sancerre blanc 2013 : encore en élevage, passé une pointe de gaz, il s’exprime plus sur les agrumes avec beaucoup de pep’s et de ressort qui le rendent déjà diablement séduisant.

Photo 1

 

Pour rappel, des notes succinctes prises lors de mes précédents passages :

Gouté en août 2013 :

Maimbray blanc 2012 : un vin frais, droit, très tonique
Maimbray rouge 2011 : beaucoup de fraîcheur, sur la cerise acidulée, très gouleyant
Ange-lots blanc 2010 : très bel équilibre, fines notes de poires, une finale longue. Superbe !
Ange-lots blanc 2011 : plutôt charmeur, gourmand mais manquant de ressort, un peu mou

Gouté en août 2012 :

Maimbray blanc 2011 : floral, agréable à boire
Maimbray rouge 2010 : sur les fruits rouges très acidulés, serre un peu trop
A Nicolas rouge 2010 : un élevage très présent qui masque un peu le fruit
Les Ange-lots blanc 2010 : un vin superbe, sur la poire, salivant, belle longueur
Les Ange-lots blanc 2009 : un peu pâtissier, tarte Bourdaloue, pleins de rondeurs
Les Ange-lots blanc 2008 : très variétal,  marqué par ce millésime que je n’aime pas

Goûté en août 2011 :

Maimbray blanc 2010 : aromatique, frais, sur la menthe, droit
Maimbray rouge 2009 : très cerise, croquant avec une pointe épicé, très séduisant
Les Ange-lots blanc 2009 : Riche, gourmand, un peu chaud, un peu lourd
Les Ange-lots blanc 2008 : très variétal, un peu dissocié, je n’aime pas
Les Ange-lots blanc 2007 : Un vin au bel équilibre soutenu par une trame acide auquel il manque juste un poil de matière pour être excellent
A Nicolas rouge 2008 : un peu trop d’élevage sur une matière un peu juste mais le tout est pas mal


Ma journée Sancerre est un plaisir annuel dont j’aurais du mal à me passer et ma visite au domaine Reverdy de Maimbray un rituel maintenant établi. Loin d’être un fan des pinots noirs de ce coin de France, j’avoue que souvent la cuvée terre de Maimbray en rouge me séduit et cette année la cuvée « A Nicolas » m’a ravi. Les Ange-lots est une des plus belles cuvées de blanc de Sancerre. Les vins sont droits, sincères, honnêtes, sans artifice, dans la lignée des vins que j’apprécie maintenant. A suivre…

Plaque domaine reverdy

 

Cyril Amelin - septembre 2014

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.