Périple sudiste 2016 - Visite au domaine de La Grange Léon à Berlou

Mon 7° périple printanier dans les vignobles du sud s’annonce plus dense et plus riche que jamais grâce à un parcours qui va nous mener de la Côte Rôtie vers Sant Chinian avec de très belles étapes en Vallée du Rhône et en Languedoc.
Fallait bien ça pour fêter dignement la fin de mon premier septennat au pays de la syrah et du grenache !

1 36
Magnifique panorama sur le paysage saint-chignanais et le village de Roquebrun

Pendant le voyage aller, ma halte habituelle dans les Côtes du Rhône septentrionales se fera à Chavanay pour une deuxième visite au domaine Pichon.
La journée suivante sera consacrée à un « Périple autour des Dentelles » en compagnie de Cyril l’ardèchois avec des visites au
domaine Richaud, à La Ferme Saint Martin et au domaine de Fontavin.
La troisième journée me conduira dans le saint chinianais où mon guide local, l’irremplaçable Dany, a imaginé un programme plein de nouveautés : on commence par la découverte du domaine La Grange Léon à Berlou, on continue avec une visite de la nouvelle cave du domaine La Madura et on termine à Saint Chinian par une dégustation des vin du domaine Mas Champart…va falloir s’accrocher !
Le dernier jour en terre languedocienne me conduira sur les hauteurs deSaint Pargoire pour une rencontre inoubliable avec Marlène Soria.

Hoppla, c’est parti !

 

Jour 3 : domaine de La Grange Léon à Berlou
 


Après une nuit à Port Camargue où je peux disposer d’un petit pied à terre pour faire étape entre la vallée du Rhône et le vignoble du Languedoc, je repars en direction de Béziers afin de terminer ce périple sudiste avec quelques visites mémorables entre Berlou, Saint Chinan et Saint Pargoire.

37 15
Départ de Port Camargue avec une vue sur le Pic Saint Loup.

Comme chaque année, je suis pris en charge par l’ami Dany, un guide parfait pour me faire découvrir ces vignobles languedociens et les grands vins qui y naissent.
La journée commence par une visite au domaine de La Grange Léon…il fait très beau (mais un peu frais, même pour un gars du nord) et la route qui mène à Berlou est d’une beauté absolue : je sens qu’on va encore bien vivre aujourd’hui !

38 15
Pas de doute, nous sommes près du but…

39 13
L’entrée de la cave du domaine.

Joël Fernandez, qui dirige ce domaine actuellement, nous accueille et nous propose un petit tour dans la cave pour nous faire visiter ses installations professionnelles et nous raconter l’histoire de La Grange Léon…c’est parti !

40 12
Le coin dégustation aménagé à l’entrée de la cave.

Le domaine de La Grange Léon est né en 2008 par la volonté de Joël Fernandez, héritier d’une famille de paysans-vignerons, qui a marqué l’histoire du vignoble de Berlou.
Vigneron-coopérateur de la cave de Berlou par tradition familiale, Joël Fernandez a eu envie de mettre en valeur les beaux terroirs de schistes autour de ce village en concevant ses propres vins : aujourd’hui le domaine consacre 12 hectares de sa superficie à la production en bouteilles et 12 hectares à la production de raisins qui seront livrés à la coopérative de Roquebrun.
« Berlou est une appellation vraiment particulière sur Saint Chinian car ses sols schisteux très peu productifs n’ont pas laissé d’autre choix aux vignerons que celui d’une logique qualitative ».
Le rendement moyen au domaine de La Grange Léon se situe autour de 30/35 hl/ha. Les différents cépages sont vinifiés séparément et les rouges sont réalisés à partir d’une vendange égrappée à 80%. Les élevages se font principalement en cuves en fibre de verre et en inox mais les jus pour les vins haut de gamme effectuent un séjour en demi-muids.

41 12
Le premier cuvier de Joël Fernandez avec des cuves en fibre de verre et des demi-muids…

42 13
…et le nouveau cuvier avec des contenants inox, qui sera opérationnel pour le millésime 2016

A l’heure actuelle le domaine de la Grange Léon commercialise 6 vins : 1 rosé, 2 blancs et 3 rouges.

43 14
La gamme de La Grange Léon au complet

De retour vers l’espace dégustation nous partons à la découverte papillaire des vins de Joël Fernandez :

Saint Chinian Le Rosé de Laury 2015 : olfaction fraîche et gourmande, notes de petits fruits rouges (très groseille), matière juteuse tenue par une ligne acide fine mais bien tendue, petite touche fumée en finale.
(50% syrah + 50% cinsault)
Avec un encépagement qui fait une belle place à la syrah, ce très beau rosé aimable et guilleret est doté d’une vraie vinosité et laisse déjà apparaître quelques nuances minérales qui nous emmènent directement dans l’univers esthétique des vins de Berlou. Voilà une belle déclaration d’amour d’un vigneron à sa fille !

44 9
Dany et Joël perticulièrement concentrés pendant la dégustation.

VDP d’Oc Le Petit Marcel 2015 : nez complexe et délicat, belles notes florales, matière assez généreuse mais buvabilité parfaite, finale sapide avec de fins amers.
(50% viognier + 30% sauvignon + 20% grenache blanc)

46 5

Pour ne pas suciter de jalousie dans sa famille, Joël Fernandez a dédié cette cuvée de blanc à son fils Thomas, affectueusement surnommé « Petit Marcel ».
Réalisé à partir d’un assemblage très habile entre 3 cépages qui se complètent merveilleusement bien, ce blanc gourmand et tonique m’a vraiment séduit. MIAM !


VDP d’Oc Sacré Madeleine ! 2014 : olfaction complexe, notes de miel et de fleurs, fine touche boisée, ample et gras en bouche, finale digeste et déjà bien saline.
(60% grenache blanc + 30% viognier + 10% roussanne)

47 4

Si Léon, l’arrière-grand-père de Joël Fernandez, a donné le nom au domaine, le souvenir de Madeleine, l’arrière-grand-mère, est évoqué à travers cette cuvée de blanc ambitieuse et élégante qui aura encore besoin de quelques mois de garde pour parfaire son harmonie donner la pleine mesure de son potentiel.


Saint Chinian L’Insolent 2014 : expression aromatique fruitée sur la groseille avec une fine touche fumée, matière svelte et très gourmande en bouche, équilibre frais , finale nette et tendue avec un sillage épicé et des notes minérales (pierre chaude, silex) qui commencent à se révéler.
(50% grenache + 30% syrah + 20% carignan)

48 3

Réalisé à partir d’un assemblage de cépages languedociens vinifiés séparément, le premier vin rouge de la gamme de Joël Fernandez, se présente à nous avec simplicité et amabilité mais porte déjà fièrement la marque des terroirs de schistes de Berlou.
Insolent peut-être, mais séducteur à coup sûr !


Saint Chinian L’Audacieux 2014 : nez d’une irrésistible suavité, notes de fruits rouges bien mûrs (fraise, groseille), bouche dense, charnue et très tonique, grain tannique velouté, finale tendue avec un superbe sillage minéral.
(60% mourvèdre + 40% grenache)

49 3

Cette seconde cuvée d’assemblage qui fait la part belle au mourvèdre brille par la classe de son expression aromatique et par le raffinement de sa structure en bouche.
Voilà un vin qui exprime à merveille la beauté d’un mourvèdre sur schistes. MIAM !


Saint Chinian D’Une Main l’Autre 2013 : olfaction complexe, notes de fruits noirs (myrtille en particulier), fumé délicat et touche de pierre à feu, jus concentré, matière ample, toucher grenu mais agréable, finale fraîche et vibrante de minéralité.
(40% syrah + 30% carignan + 30% grenache)

50 4

La cuvée haut de gamme du domaine a été vinifiée en macération carbonique – « cela permet de développer l’expression fruitée » – avant un élevage associant le fût de chêne pour les 2/3 du volume (6 mois en demi-muids) et la cuve pour le 1/3 restant.
Malgré sa jeunesse elle impressionne par la profondeur de son empreinte minérale qu’on perçoit très nettement dans sa palette aromatique et dans sa présence en bouche.
Voilà un vin taillé pour la garde qui montre un côté séducteur déjà très affirmé.
Très belle réussite !


Mourvèdre 2014 : olfaction encore marquée par l’élevage (touche lactée), palette qui révèle progressivement de belles notes fruités (prune, orange très mûre) et florales (rose) sur un fond minéral encore discret mais racé, la bouche offre un véritable festival gustatif où on retrouve les arômes décelé au nez, matière ample, opulent et solidement charpentée, finale longue, sillage floral et minéral
Dégusté en cours d’élevage, ce vin a été réalisé avec des plus beaux raisins sélectionnés sur les 5 hectares de mourvèdre du domaine. Cette vendange particulière qui a été égrappée à 100% et vinifiée en macération carbonique a permis à Joël Fernandez de réaliser un vin exceptionnel qui apporte une preuve supplémentaire de la relation privilégiée entre schistes et mourvèdre.
On ne sait pas encore comment cette cuvée va s’appeler mais en ce qui concerne la qualité aucun doute n’est possible…elle sera mémorable !


- Lors de mes pérégrinations dans les vignobles français, je rencontre parfois des paysages et des atmosphères avec lesquelles se crée un lien très particulier…sensoriel, émotionnel et parfois un peu mystique. Depuis ma première visite en 2014, Berlou fait partie des ces lieux qui me font vraiment vibrer : j’aime cette nature encore un peu sauvage qui dégage pourtant une belle impression de sérénité et j’aime ces vignes qui se battent pour exister sur ces coteaux de schistes au pied du massif du Caroux.

- Les vignerons comme Joël Fernandez ou Richard Carpena (rencontré en 2014) partagent une passion indéfectible pour ces terroirs, exigeants mais hautement qualitatifs. Ils sont attachés viscéralement à cette terre qu’ils respectent et travaillent avec conviction et compétence pour produire ces vins profonds et authentiques qui me comblent à chaque nouvelle dégustation.
- En 2008, Joël Fernandez a décidé de se donner les moyens de produire ses propres vins et au bout de 8 années d’existence de La Grange Léon, il peut être fier du chemin parcouru : les vins qu’il propose aujourd’hui sont profondément imprégnés par le caractère des terroirs de schistes de Berlou et révèlent un niveau de qualité exceptionnel.
Son nouveau cuvier avec des contenants en inox thermo-régulés qui vont remplacer peu à peu les cuves en fibre de verre – « achetées pour leur prix avantageux lors de mon installation » – va lui permettre de gagner encore en précision dans ses vinifications et ses élevages…je crois qu’on n’a pas fini de parler de ce domaine dans les prochaines années !

- Les vins de La Grange Léon brillent par leur élégance et leur style unique : ils sont fins, profonds mais toujours très accessibles tout en portant la marque des terroirs de Berlou…tout ce que j’aime dans le vin !
Bien évidemment, le coup de cœur général pour ce vigneron et ses vins s’impose à moi comme une évidence…ce fut une très belle rencontre !

- Vigneron passionné de géologie, le père de Joël Fernandez a crée la « Maison du Cambrien », un musée dédié aux fossiles de cette période géologique à l’origine du terroir de Berlou…voilà une raison supplémentaire d’aller faire une petite excursion au pied du Caroux.

51 2
Amateurs de trilobites…cette maison est pour vous !

- Merci à Joël Fernandez pour son accueil.

Commentaires (4)

1. Lionel Collet 17/09/2016

La rose de Laury 2015, un vin qui rien qu'à le humer vous donne envie de voyager et de partager la passion des vignerons du sud.
Toujours un peu méfiant vis à vis des rosés , cette cuvée m'a reconcilié avec les rosés de cette région viticole.
Je ne connaissais pas le terroir de Berlou, c'est extraordinaire je me réjouis de découvrir les rouges

2. Jaffuel Dany 08/05/2016

Insolent et audacieux en pleine forme... j'adore ces deux vins qui combinent accessibilité et race... des finales très schisteuses, des équilibres sur une fraicheur nord rhodanienne, des rapports qualité prix remarquables.
Bref à faire gouter et découvrir autour de soi, et comme tu le soulignes, il y a un grand terroir à Berlou.
Dany

3. pierre_radmacher (site web) 02/05/2016

Merci à vous pour votre travail. J'ai déjà débouché deux de vos cuvées en Alsace et j'ai ressenti les mêmes belles émotions...c'est très bon signe !

4. Fernandez Joel 02/05/2016

Un GRAND MERCI. Votre récit ne fait que conforter mon souhait de faire naitre La Grange Léon au cœur de ce terroir d'exception. Je suis fier de faire partager ma passion et plus particulièrement avec des personnes comme vous, amateur et surtout ambassadeur de nos produits et de notre métier de vigneron.
Merci également à Dany...
Amicalement.
Joel et Véro Fernandez

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.