Périple sudiste 2016 - Visite au domaine de La Madura à Saint Chinian

Mon 7° périple printanier dans les vignobles du sud s’annonce plus dense et plus riche que jamais grâce à un parcours qui va nous mener de la Côte Rôtie vers Sant Chinian avec de très belles étapes en Vallée du Rhône et en Languedoc.
Fallait bien ça pour fêter dignement la fin de mon premier septennat au pays de la syrah et du grenache !

1 36
Magnifique panorama sur le paysage saint-chignanais et le village de Roquebrun

Pendant le voyage aller, ma halte habituelle dans les Côtes du Rhône septentrionales se fera à Chavanay pour une deuxième visite au domaine Pichon.
La journée suivante sera consacrée à un « Périple autour des Dentelles » en compagnie de Cyril l’ardèchois avec des visites au
domaine Richaud, à La Ferme Saint Martin et au domaine de Fontavin.
La troisième journée me conduira dans le saint chinianais où mon guide local, l’irremplaçable Dany, a imaginé un programme plein de nouveautés : on commence par la découverte du domaine La Grange Léon à Berlou, on continue avec une visite de la nouvelle cave du domaine La Madura et on termine à Saint Chinian par une dégustation des vin du domaine Mas Champart…va falloir s’accrocher !
Le dernier jour en terre languedocienne me conduira sur les hauteurs deSaint Pargoire pour une rencontre inoubliable avec Marlène Soria.

Hoppla, c’est parti !

 

Jour 3 : domaine La Madura à Saint Chinian
 

Pour la pause de midi nous sommes restés à Berlou et nous avons déjeuné au restaurant « Le Faitout » en compagnie de Joël Fernandez…histoire de continuer à parler vin, terroir et accords culinaires devant quelques jolies assiettes préparées par Frédéric Révilla.

52 2

J’y ai particulièrement apprécié l’étonnante association culinaire entre des plats à base de poissons – rillettes de limande et filet de saint pierre – et une cuvée de carignan sélectionnée par Dany.

54 1
Carignator 2010 du domaine Rimbert pour un mariage réussi avec du poisson

Pour la suite de notre périple nous quittons les schistes de Berlou pour des terroirs plus calcaires autour de Saint Chinian et la première étape de cette après-midi sera consacrée à la visite de la nouvelle cave du domaine de La Madura…attention les yeux !

55 1
Sur la route vers Saint Chinian

56 1
La nouvelle cave de La Madura vue de loin…

57
…et vue de près.

58
Devant la cave nous profitons d’un panorama magnifique sur Saint Chinian et ses environs.

59
La grande falaise calcaire qui domine Saint Chinian

60
Il est temps d’entrer…

61
…pour retrouver Cyril Bourgne qui va nous présenter ses nouveaux espaces de travail.

62
L’espace dégustation…sobre et classieux.

63
Le nouveau cuvage…un peu d’inox et beaucoup de béton…lignes épurées et fonctionnalité maximale.
64

Nous ne disposons que de très peu de temps avant notre rendez-vous au Mas Champart mais nous ne résistons pas à l’invitation de Cyril qui nous emmène dans son chai à barriques pour nous faire goûter quelques jus de 2015 en cours d’élevage.

66
Espace et lignes épurées pour le chai à barriques

Comme à son habitude Cyril nous fait déguster ses vins à l’aveugle et nous jouons à  deviner le cépage et la nature du terroir…et comme d’habitude je suis très mauvais à cet exercice mais cela ne m’empêche pas de me régaler :

Grenache sur schistes : jus épais et gourmand, belle richesse, sapide et digeste en finale.
Grenache sur argilo-calcaire : aromatique flatteuse, notes de fruits rouges (fraise), matière généreuse mais très bel équilibre.
Assemblage carignan (dominant) et grenache sur argilo-calcaire : palette aromatique plus « noire », matière dense et charnue, texture veloutée.
Mourvèdre sur schistes : expression olfactive très discrète, tannins serrés mais bien mûrs, grande profondeur.
Syrah sur argilo-calcaire et grès : beau fruité et présence minérale naissante au nez, matière mûre et concentrée en bouche, trame tannique très fine.
Syrah sur schistes : expression aromatique complexe, solidement charpenté et plein d’énergie en bouche, finale longue et intense.

La dégustation de ces 6 échantillons qui seront assemblés pour constituer le « Grand Vin » et la cuvée « Classic » de La Madura nous a donné quelques indices pour deviner la qualité future des vins de ce millésime.
Nous avons pu apprécier des jus concentrés et profonds avec des trames acides/tanniques très solides…nul doute que cette matière première de qualité exceptionnelle permettra à Cyril de faire parler son expertise de vinificateur pour créer des vins qui marqueront l’histoire du domaine.

67
Dégustation sur fût avec Cyril Bourgne


Lors de notre première visite en 2014, j’ai pu découvrir les différentes parcelles de vignes de La Madura et j’ai été impressionné par la qualité de la viticulture de Cyril Bourgne.
Aujourd’hui, notre passage express au domaine nous a permis de voir cette nouvelle cave aussi belle que fonctionnelle qui permettra à ce vigneron de travailler dans des conditions idéales pour produire ses vins.
Les jus de 2015 que nous avons goûtés m’ont laissé une très belle impression d’équilibre et de plénitude…il semblerait que tous les éléments soient réunis pour que Cyril nous sorte des vins exceptionnels sur ce millésime.

D’ailleurs, il n’est pas impossible que je revienne prochainement du côté de Saint Chinian pour vérifier tout ça…cet été peut-être.

65
Le logo de la Madura plaqué sur les cuves béton…c’est la classe non !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.