Blog

Vins du mois de septembre 2023

Le 14/10/2023

Alsace Grand Cru Riesling Schoenenbourg 2019
Domaine de l’Agapé à Riquewihr

Img 0100

Robe : jaune pâle avec une très belle brillance
Nez : discret et raffiné avec une palette très complexe sur l’abricot frais, le citron vert, la carambole et la pierre à fusil.
Bouche : attaque franche et tonique avec une acidité large et mûre qui soutient un jus dense et légèrement grenu, finale très salivante marquée par de beaux amers minéraux et une longue salinité.
Avec sa superbe expression aromatique et son équilibre très abouti en bouche, ce riesling issu d’un grand terroir et d’un grand millésime, n’aura pas eu besoin de trop de temps pour révéler son potentiel même si je pense qu’il n’a pas encore atteint sa maturité optimale...mais le MIAM s’impose déjà à l’heure actuelle !


Alsace Pinot Gris Zellberg 2016
Domaine Ostertag à Epfig

Img 0104

Robe : jaune clair des éclats or blanc
Nez : racé et très complexe avec des notes de coing frais, d’acacia, de mélisse et de poivre blanc sur un fond légèrement crayeux.
Bouche : ample et charnue avec jus bien concentré un toucher onctueux mais un équilibré assez tonique assuré par une salinité profonde, finale très sapide qui prolonge un très beau sillage épicé et une douce amertume qui rappelle le pamplemousse.
Je pense qu’André Ostertag est l’un des vignerons qui a le mieux compris comment il fallait travailler ce cépage pour qu’il produise de très grands vins en Alsace…et ce n’est pas cette petite pépite vinique toute en complexité et en élégance qui va remettre en cause cette conviction.
C’est un pinot gris parfaitement en place aujourd’hui mais qui pourra encore se bonifier de longues années en cave.


IGP Pays d’Hérault-Mont Baudile Les Intillères blanc 2021
Domaine Supply-Royer à Arboras

Img 0099

Robe : jaune clair avec des reflets argentés
Nez : complexe et expressif avec des notes de citron, de gingembre, de cire d’abeille et de résine sur un fond légèrement crayeux.
Bouche : attaque franche et tonique avec une acidité large qui porte un jus assez généreux et profondément aromatique, finale tendue et salivante avec de beaux amers et une longue persistance fruitée et balsamique.
Ce magnum de blanc languedocien, débouché par Maxime – le caviste de « La Vinoterie » – le lendemain de la fête mémorable organisée pour son mariage, a caressé mes papilles durant 3 jours avec son jus riche et gourmand et sa belle digestibilité…puisse l’union de Maxime et Sophie évoluer avec autant d’harmonie que celle de ces chenins et bourboulencs  assemblés et vinifiés par l’ami Eric Supply. MIAM !


Alsace Pinot Noir Cœur de Bollenberg 2015
Domaine F. Schmitt à Orschwihr

Img 0103

Robe : grenat profond avec des bords brunissants
Nez : ouvert et très loquace avec des notes de fruits rouges bien mûrs, d’épices douces sur un fond boisé-vanillé très élégant.
Bouche : attaque franche et profondément fruitée, matière riche et gourmande mais parfaitement équilibrée par une acidité large et des tannins veloutés, finale sapide et glissante avec de beaux amers minéraux et une longue persistance fumée/épicée.
8 ans après sa naissance, la grande cuvée de pinot noir produite par Frédéric Schmitt sur le terroir du Bollenberg semble entré dans sa phase de pleine maturité : l’équilibre entre richesse et structure est idéal, le boisé totalement intégré et la buvabilité parfaite…qui peut encore croire qu’on ne peut pas produire de très grands rouges en Alsace !

A 13
Le Ventoux et les Dentelles en septembre…la suite de mon périple sudiste 2023

Vins du mois d'août 2023

Le 10/09/2023

Alsace Grand Cru Riesling Altenberg de Bergbieten-Cuvée Henriette 2013
Domaine Mochel à Bergbieten

Img 44

Robe : jaune profond avec des reflets vieil or.
Nez : expressif et pur avec des notes d’agrumes mûrs et de beurre frais sur un fond minéral (pierre chaude, craie) assez marqué.
Bouche : puissante et généreuse avec un jus fruité concentré qui enrobe une charpente acide/saline solidement construite, finale très tonique avec un long sillage sur l’orange amère et le poivre.
Malgré la légendaire régularité qualitative des rieslings du domaine Mochel, j’ai toujours eu un petit faible pour ceux qui sont nés dans un millésime impair comme ce superbe 2013 qui commence à révéler tout son potentiel mais qui a encore de belles années devant lui. MIAM !


Alsace Grand Cru Pinot Gris Kitterlé 2005
Domaine Schlumberger à Guebwiller

Img 47

Robe : vieil or avec une belle brillance et des reflets topaze.
Nez : riche et évolutif, avec une palette très complexe sur les fruits jaunes (abricot, mirabelle), les céréales grillées et le pralin avec de fines touches balsamiques et fumées.
Bouche : opulente et volumineuse avec un jus très concentré soutenu par une charpente acide/saline solidement construite, équilibre moelleux mais finale très sapide avec des amers nobles et une belle persistance sur le raisin sec et les épices.
Rien de tel qu’un pinot gris né sur un grand terroir et issu d’un beau millésime pour révéler les capacités de garde des vins d’Alsace : 18 ans après sa naissance cette cuvée séduit par sa belle expressivité et sa présence en bouche toute en puissance mais d’une parfaite buvabilité.


Pouilly Fumé Majuscule 2018
Domaine Michot à Saint Andelain

Img 42

Robe : jaune clair, bien brillant avec des éclats dorés.
Nez : ouvert et séduisant avec une palette complexe sur la pêche blanche et le miel de fleurs sur un fond boisé/vanillé très élégant.
Bouche : ample et riche avec un joli gras, structurée par une acidité large et bien enrobée, finale très tonique avec une salinité sensible et une belle longueur sur les fruits blancs et les épices.
Vinifié et élevé en futs de chêne de 500 l (12 mois), ce Pouilly Fumé associe un boisé noble et un jus fruité riche et sapide dans un rapport parfaitement équilibré.
Ce vin qui commence à entre dans sa phase de pleine maturité, nous propose une expression très raffinée d’un sauvignon ligérien. J’adore !


Chablis 1er Cru Les Lys 2015
Domaine Buisson-Charles à Meursault

Img 0045

Robe : jaune clair, limpide et brillante avec des reflets argentés.
Nez : complexe et raffiné avec des notes de beurre frais, de cire d’abeille et de craie sur un fond mentholé et iodé.
Bouche : fraîche et bien saline soutenue une acidité mûre et large, texture assez onctueuse, finale qui se resserre et se tend en laissant persister de beaux amers minéraux et un long sillage iodé.
Après quelques années en cave ce premier cru de Chablis étonne par son équilibre très dynamique entre un jus assez opulent et une charpente acide/minérale solidement construite.
C’est un vin en place dès aujourd’hui mais qui aura encore des choses à dire après quelques années supplémentaires en cave.


Mercurey Vieilles Vignes 2019
Domaine Charton à Mercurey

Img 90

Robe : rubis profond avec une très belle brillance
Nez : ouvert et séduisant avec de belles notes fruitées et épicées sur un fond boisé très subtil.
Bouche : juteuse et veloutée avec une belle densité, un équilibre très digeste et une trame tannique parfaitement mûre, finale longue et appétante avec un très beau sillage fruité.
Quand mon statut de retraité m’oblige à m’éloigner des grandes appellations de la Côte d’Or, je découvre des domaines très intéressants qui produisent de cuvées de très haute tenue comme ce Mercurey expressif, goûteux et parfaitement équilibré. MIAM !


Châteauneuf du Pape Le Traversier 2017
Château Simian à Piolenc

Img 45

Robe : dense et profonde avec une frange grenat
Nez : expressif et suave avec des notes florales et épicées sur un fond légèrement fumé/boisé.
Bouche : attaque souple et suave, jus ample et riche mais d’une parfaite digestibilité, tanins veloutés, finale très sapide avec une longue persistance aromatique sur la violette et les épices.
Cette cuvée de Châteauneuf qui m’avait déjà impressionné par sa finesse lors d’une première dégustation au domaine, a profité de ces quelques années de vieillissement pour gagner encore en complexité et en délicatesse…un Châteauneuf comme j’aime !

F10f90be 021c 47a1 815c a6b97247a16a
Promenade dans le vignoble allemand sur les hauteurs de Sasbachwalden

 

 

 

Vins du mois de juillet 2023

Le 10/08/2023

Chambolle Musigny Vieilles Vignes 2018
Domaine Bouvier à Marsannay

Img 0022

Robe : sombre et dense avec une fine frange rubis
Nez : complexe et charmeur avec des notes de cassis frais, de réglisse et d’épices sur un fond finement boisé.
Bouche : charnue et très gourmande mais avec un équilibre bien frais, trame tannique caressante, finale tonique et digeste avec une longue persistance épicée et réglissée.
J’ai toujours bien goûté les rouges bourguignons de ce millésime, prometteurs dès leur naissance, ils confirment leur niveau avec le temps comme ce chambolle village, remarquable de finesse et d’équilibre, une ode au pinot noir comme on ne sait en faire qu’en Bourgogne. MIAM !


Gevrey Chambertin 1er Cru Lavaux Saint Jacques 2018
Domaine Humbert Frères à Gevrey Chambertin

Img 41

Robe : grenat sombre et dense avec un liseré roux
Nez : intense et mûr avec une palette complexe et évolutive sur les fruits rouges confits et les épices orientales soutenue par de fines notes de sous bois et d’écorce pilée.
Bouche : attaque franche et gourmande, jus bien concentré tenu par une acidité mûre et une structure tannique veloutée, finale très sapide avec un long retour fruité, épicé et minéral.
Cette bouteille fournie par l’ami Stéphane a vraiment fait une très belle impression parmi les bouteilles de cette longue série de grands vins dégustés au domaine Beyer à Eguisheim : un gevrey complexe, concentré, équilibré et très accessible…bref, un cru nuiton comme j’aimerai en trouver plus sur ma route de picoleur amoureux du pinot noir !


Beaumes de Venise Costancia 2009
Domaine de La Ferme Saint Martin à Suzette

363509072 952954442472457 6519488678226184493 n 1

Robe : grenat foncé avec des bords brunissants
Nez : intense et très complexe avec des notes de fruits rouges bien mûrs, de violette et d’épices sur un fond finement réglissé.
Bouche : attaque franche, centre très suave avec un jus fruité concentré soutenu par une acidité assez pointue, finale longue et sapide avec une très belle persistance épicée t minérale.
Après plus de 10 années sous verre, cette cuvée souvent très (trop) fougueuse dans ses jeunes années, nous livre un magnifique récital gustatif aux accents sudistes tout en développant un jus d’une exceptionnelle buvabilité...Suzette forever !

 
363448033 956695062286634 5379190832287173878 n
Une dégustation (sans commentaires…) chez Christian et Valérie Beyer à Eguisheim…j’ai connu des mois de juillet plus difficiles !

 

Des oranges en Alsace ? par Nicolas Senn

Le 20/07/2023

11 130

Ne vous fiez pas au titre de ce livre dont le sujet dépasse largement le thème des vins orange et lisez plutôt le sous-titre qui est nettement plus explicite et qui nous  invite à découvrir des « Paroles de vigneronnes et de vignerons autour des vins nature en Alsace ».

C’est un livre tout à fait passionnant qui oublie assez vite le thème principal – les vins de macération – pour s’intéresser aux parcours de vie de ces vignerons alsaciens qui ont choisi les chemins de traverse pour produire des vins différents, des vins qui correspondent plus à leurs envies et à leurs convictions qu’aux canons esthétiques et techniques édictés par les gardiens du temple de l’AOC Alsace.
Des pionniers (Christian Binner, Patrick Meyer, Bruno Schueller, Pierre Frick…) jusqu’à la jeune génération dont la plupart des représentants n’a même pas trente ans (Théo Einhart, Jeanne Gaston-Breton…), tous nous livrent leur vision personnelle du métier de vigneron ainsi que les principes qui guident leur façon de travailler pour élaborer les vins qui leur ressemblent.

Grâce à un jeu de questions-réponses savamment orchestré et remarquablement retranscrit par l’auteur, ces échanges passionnants et passionnés m’ont permis de mieux comprendre ce qu’on entend par « vin nature » ou « vin vivant » tout en me faisant connaître un peu mieux ces vignerons qui font souffler un vent nouveau sur notre beau vignoble.

Bref, voilà tout simplement l’un des livres les plus intéressants que j’ai pu lire ces derniers temps sur mon sujet de prédilection.

Bravo et merci à Nicolas Senn d’avoir partagé ce superbe travail avec nous.

Vins du mois de juin 2023

Le 15/07/2023

Alsace Pinot Gris Lerchenberg 2020
Domaine Kreydenweiss à Andlau

Img 2

Robe : jaune clair avec des éclats dorés
Nez : complexe et évolutif avec des notes de fruits jaunes frais et d’épices sur un fond minéral/fumé bien marqué.
Bouche : attaque franche et tonique, jus fruité assez généreux appuyé sur une acidité vive et bien large et stimulé par une présence saline sensible, finale très salivante avec une longue persistance fruitée et minérale relevée par une délicate amertume.
Avec 10% du volume qui a bénéficié d’une macération d’une semaine, ce pinot gris né sur un sol limono-argileux et élevé durant une année en foudre, se goûte magnifiquement bien dès aujourd’hui.
C’est un vin sec, juteux et plein d’énergie qui nous rappelle que ce cépage est en mesure de générer de bien belles cuvées en Alsace…qu’on se le dise !


Valais Fendant Coteaux de Plamont 2019
Domaine Chappaz à Fully

352599008 273302435201474 7459706367794599884 n

Robe : jaune très clair avec des reflets argentés
Nez : discret et très complexe, notes de cédrat et de fruits jaunes frais sur un fond minéral/terpénique délicat
Bouche : attaque assez douce, jus ample et vineux structuré par une acidité large et une salinité bien marquée, finale très digeste avec des amers minéraux et un beau sillage sur l’abricot et la pierre chaude.
Née à 650 m altitude sur les coteaux abrupts du vignoble valaisan, cette cuvée de chasselas est une vraie caresse pour les papilles : l’aromatique est raffinée, la bouche est profonde et marquée par une belle présence minérale…y a pas à dire, Marie-Thérèse Chappaz est une grande vigneronne !


VDP du Mont Baudile Les Intillères 2013
Domaine Supply-Royer à Arboras

Img 0002

Robe : sombre et dense avec une fine frange grenat.
Nez : complexe et raffiné avec des notes de mûre, d’épices douces et de cèdre sur un fond fumé/minéral sensible
Bouche : attaque très vive, matière juteuse et concentrée soutenue par une solide base acide et une maille tannique très fine, finale fraîche et salivante avec une belle persistance fumée/épicée.
Comme il fallait faire un peu de place dans ma cave pour accueillir ma commande annuelle de vins signés Supply-Royer, j’ai eu envie de déboucher cette bouteille née sur le fameux terroir des Initillères en 2013.
Si ma mémoire ne me trompe pas, c’est la 3ème édition de cette cuvée crée en 2011 et après près de 10 années de garde, ce grand rouge languedocien nous a offert un récital gustatif de toute beau
té. MIAM !

6 1 92Un vallon dans le vignoble de Grignan les Adhémar découvert lors de mon périple sudiste de juin 2023

Vins du mois de mai 2023

Le 19/06/2023

Alsace Grand Cru Riesling Brand-Dragon 2018
Domaine de l’Oriel à Niedermorschwihr

Img 6386

Robe : jaune très clair avec des éclats argentés
Nez : expressif et très complexe, notes de citron vert, d’ananas frais et de gingembre sur un fond minéral et végétal noble
Bouche : attaque très vive avec une acidité cinglante et filante qui tend un jus fruité très gourmand, finale fraîche et saline avec une belle persistance citronnée/minérale/épicée.
Né sur une parcelle de vieilles vignes qui domine le village de Turkheim et vinifié de main de maitre par l’ami Claude, ce riesling Brand débordant d’énergie est un vrai régal...MIAM !


Alsace Grand Cru Riesling Pfingstberg-Paradis 2012
Domaine F. Schmitt à Orschwihr

Img 6418

Robe : jaune clair avec une très belle brillance
Nez : discret mais très évolutif, notes citronnées et crayeuses à l’ouverture puis développement aromatique sur l’ananas frais, les épices et la craie.
Bouche : attaque franche avec une acidité large et vive qui se place pour soutenir un jus fruité bien concentré, finale très longue avec une belle présence saline et un retour sur les épices et le pamplemousse.
Après plus de 10 années sous verre, ce riesling magnifique de complexité et d’équilibre semble arrivé à son optimum de maturité…c’est un vin qu’on pourra boire dès aujourd’hui mais qui possède les qualités pour se maintenir encore de longues années au top de sa forme


Alsace Grand Cru Pinot Gris Furstentum 2013
Domaine Bernhard à Katzenthal

350682308 259721953401577 5963543665110522732 n

Robe : jaune franc avec des reflets vert pâle
Nez : raffiné et complexe, notes de céréales grillées et de craie sur un fond végétal très frais
Bouche : attaque franche et tonique, matière puissante structurée par une maille acide saline large et très solide, finale tendue et légèrement tannique avec un beau sillage citronné et fumé.
Ce Grand Cru de pinot gris qui se goûte pratiquement sec aujourd’hui, semble entré dans sa phase de plénitude pour nous séduire par sa personnalité qui associe force et élégance...une très belle version de ce cépage que je recommence à apprécier.


Alsace Liber 2021
Domaine Emile Beyer à Eguisheim

Img 6392

Robe : jaune franc, légèrement trouble mais très lumineux
Nez : ouvert, complexe et charmeur, notes d’agrumes mûrs, d’épices, d’herbes aromatiques et de poudre de craie.
Bouche : attaque franche et tonique, jus fruité concentré et très suave avec un beau développement aromatique, présence acide saline très sensible, finale très appétante avec des amers nobles et une longue persistance épicée.
Dégustée en avant-première lors des vendanges 2022, cette cuvée est un assemblage des rieslings et des gewurztraminers de l’Eichberg et du Pfersigberg et des pinots gris du Hohrain, vinifiée et élevée sans intrants et mise en bouteille sans filtration.
C’est un vin superbe de densité, d’équilibre et de complexité…un premier pas très convaincant de Christian Beyer dans l’univers des vins « nature ». Bravo l’artiste !


IGP Bouches du Rhône-terre de Camargue Signature Blanc 2020
Domaine Attilon à Mas Thibert

Img 6414

Robe : jaune clair avec des éclats dorés
Nez : expressif et séduisant, notes d’abricot, de poire, de citron confit et d’épices sur un fond boisé/balsamique très raffiné.
Bouche : attaque assez douce, jus riche et bien sapide avec un joli gras, équilibré par une acidité souple et une belle présence saline, finale digeste avec un long sillage fruité/épicé/boisé.
Cet assemblage subtil de chardonnays et de sauvignons récoltés en terre camarguaise sur la rive gauche du Rhône, est un vin élégant et lumineux qui étonnera son monde par son équilibre frais et sa belle complexité aromatique et structurelle. MIAM !


Chassagne Montrachet 1° Cru Clos Saint Jean 2014
Domaine F. Carillon à Puligny

Img 6415

Robe : jaune moyen avec une très belle brillance
Nez : frais et engageant avec une palette « classique » sur le beurre frais, les fruits à coque, les herbes à tisane et la poudre de craie sur un fond finement boisé
Bouche : attaque franche et tonique, centre ample avec un gras sensible mais l’ensemble reste très droit grâce à une présence acide/saline très marquée, finale longue avec des amers minéraux et un sillage citronné et balsamique.
Avec son expression aromatique et sa présence en bouche très raffinées, ce premier cru de Chassagn produit par l’un des grands vignerons de Puligny nous propose une interprétation très classieuse d’un chardonnay de la Côte de Beaune…j’adore !


Pfalz VDP Erste Lage Riesling Wachenheimer Goldbächel 2015
Domaine Bürklin-Wolf  à Wachenheim

Img 6416

Robe : jaune franc, très lumineux avec des éclats dorés
Nez : intense et complexe, notes d’agrumes (citron, pamplemousse), de gingembre frais et d’épices douces sur un fond balsamique (cire, résine) et légèrement pétrolé.
Bouche : attaque ample et vive, matière généreuse appuyée sur une acidité large et assez mordante, finale longue et saline avec un sillage grillé/balsamique/minéral..
Ce riesling acheté au domaine lors d’une visite dans le vignoble du Palatinat, s’exprime aujourd’hui avec une très belle plénitude : l’ aromatique loquace et épanouie séduit dès le premier coup de nez et la présence en bouche pleine d’énergie révèle cet équilibre très particulier propre aux grands vins blancs allemands sans oublier la finale fraîche et minérale qui lui confère une très belle buvabilité...bref, c’est très très bon !


Mercurey 1°Cru Clos du Roy 2016
Domaine Tupinier-Bautista à Mercurey

Img 6391

Robe : sombre, dense avec une fine frange grenat
Nez : intense et très complexe avec des arômes de fruits rouges mûrs (framboise, cerise burlat) et d’épices douces sur un fond délicatement boisé.
Bouche : tonique, charnue et bien gourmande avec des tanins très onctueux et un très beau développement aromatique, finale fraîche et suave avec un très beau retour fruité/épicé.
L’appellation Mercurey permet aux amateurs de vin de trouver de très belles cuvées de pinots noirs bourguignons à des prix encore raisonnables comme ce magnifique premier cru, expressif à souhait et parfaitement équilibré en bouche…il va falloir que je me dépêche de refaire un petit tour dans ce vignoble avant que le vent de folie tarifaire qui souffle sur la Bourgogne ne l’atteigne aussi.


Nuits Saint Georges 1°Cru Rues de Chaux 2017
Domaine Chicotot à Nuits Saint Georges

351287317 679720314168121 1038014530653264987 n

Robe : sombre et dense avec de fins bords rubis
Nez : intense et très complexe avec des arômes de torréfaction et d’épices à l’ouverture suivis par des notes fruitées et florales très délicates.
Bouche : attaque franche et punchy, matière riche et concentrée structurée par une acidité tendue et une trame tannique veloutée, finale longue et sapide avec une belle persistance minérale/fumée/épicée.
Moins connu que les prestigieux « Vaucrains » et « Saint Georges » produits par ce célèbre domaine de Nuits, ce premier cru « Rue de Chaux » m’a vraiment bluffé. J’ai aimé le côté très charmeur de son expression aromatique tout comme l’impression de force tranquille qui émanait de sa présence en bouche. MIAM !

2 13 1
La Mosel allemande…un vignoble magnifique !

Vins du mois d'avril 2023

Le 11/05/2023

Alsace Pinot Auxerrois Vieille Vigne 2021
Domaine Schoech à Ammerschwihr

Img 6361

Robe : jaune clair avec des éclats or blanc
Nez : délicat et engageant, notes de fruits blancs frais et de fleurs des prés sur un fond citronné et minéral
Bouche : attaque franche et tonique avec une acidité large qui va soutenir un jus fruité très suave, finale fraîche et salivante avec une longue persistance fruitée et minérale.
Cette cuvée qui allie gourmandise et buvabilité dans un équilibre très harmonieux nous offre une interprétation classique mais très aboutie de ce cépage alsacien…simple mais d’une redoutable efficacité. MIAM !


Alsace Muscat 2021
Domaine Schoech à Ammerschwihr

Img 6364

Robe : jaune clair avec des reflets argentés
Nez : ouvert et séduisant avec des notes florales (fleur de sureau, acacia, rose) sur une fond raisin frais et citron.
Bouche : attaque vive une acidité assez marquée qui structure un jus très suave, finale tonique et appétante.
Avec sa présence juteuse et charnue en bouche ce muscat à l’aromatique épanouie et charmeuse pourra se siroter à l’apéritif ou accompagner une belle assiette d’asperges blanches…c’est la saison, on en profite !


Alsace Clos du Val d’Eléon 2014
Domaine Kreydenweiss à Andlau

Img 6363

Robe : jaune clair avec des reflets métalliques
Nez : complexe et raffiné, notes de miel de sapin et d’herbes de montagne sur un fond fumé/pierreux délicat
Bouche : attaque vive avec une acidité citronnée très « invasive » qui structure un jus assez consistant, présence saline intense qui donne beaucoup de tonus à une finale longue et salivante.
Issue d’une parcelle complantée de pinots gris et de riesling située sur ce coteau de schistes de Villé qui domaine Andlau, cette cuvée qui semble arrivée à son optimum de maturité nous a régalés par la beauté de son aromatique et la force expressive de son jus…y a pas à dire, le Val d’Eléon est un très grand terroir. MIAM !


Muscadet Gabro-Clos des Bouquinardières 2020
Domaine de Bellevue à Getigne

Img 6384

Robe : jaune très clair avec des reflets argentés
Nez : discret et racé, notes d’agrumes très frais sur un fond végétal, iodé et minéral bien sensible.
Bouche : attaque assez souple, matière longiligne, très élégante avec un léger gras vite contrebalancé par une présence acide/saline qui monte en puissance progressivement, finale sapide avec de beaux amers minéraux.
Le vigneron dont on parle de plus en plus dans cette région produit une large gamme de vins qui compte quelques muscadets tout à fait intéressants comme cette cuvée « Gabro » – un nom qui fait référence à son terroir magmatique – fortement typée et marquée par une profonde empreinte minérale.


Alsace Pinot Noir TerroirGrand E 2019
Domaine Zinck à Eguisheim

Img 6385

Robe : grenat moyen avec une belle brillance.
Nez : raffine et bien complexe, notes de cerise rouge, de noyau et d’épices douces sur un fond boisé/ torréfié très délicat
Bouche : attaque assez vive, matière suave et gourmande avec un équilibre très aérien, trame tannique très onctueuse, finale longue, fraîche et salivante avec une très belle persistance fruitée et épicée.
Après deux ans en cave, ce beau rouge alsacien que j’ai découvert lors de ma tournée consacrée aux pinots noirs d’Eguisheim, a encore gagné en harmonie et en finesse…tout en laissant penser qu’il peut encore évoluer favorablement durant quelques années. Très belle bouteille !


I.G.P. Côtes Catalanes Syrah 2020
Domaine Blanc Plume à Caudiès-de-Fenouillères

Img 6382

Robe : rubis très sombre avec une frange rose/mauve
Nez : séduisant et expressif, notes de cassis frais de myrtille, de violette et d’épices douces
Bouche : attaque franche et fraîche, centre souple et gourmand avec des tanins très fins, finale sapide et légère avec une persistance acidulée et épicée.
Réalisée à partir de jeunes vignes de syrah (15 ans) plantées sur des terroirs d’altitude entre Corbières et Pyrénées cette cuvée élevée en œuf béton m’a vraiment charmé par sa belle gourmandise et son impeccable buvabilité. MIAM !

Dsc 189
La Vallée Noble vue du coteau du Breitenberg…c’est le printemps en Alsace

Restaurant "Au bon coin" à Wintzenheim - mars 2023

Le 19/04/2023

9 144

Depuis le temps que j’entendais parler de la fameuse carte des vins de ce restaurant de Wintzenheim, il était grand temps que j’aille vérifier ça de mes propres yeux…et je n’ai pas été déçu !

Voici le récit de mémoire (pas de notes à disposition…sorry !) d’une « petite » pause déjeuner en compagnie de quelques jeunes sommeliers et cavistes qui ont bien voulu accepter qu’une personne âgée les accompagne dans leurs agapes.

Au menu, poêlée d’escargots, escalope à la crème et mousse au chocolat…simple mais efficace !
Côté vin, chaque convive est chargé de sélectionner un vin, nous auront donc donc 3 blancs et 2 rouges qui seront servis à l’aveugle par Gilles Haeffelin.

1 249
Gilles Haeffelin, un fin connaisseur au service des vins.

3 1 90
Les 3 blancs servis dans des Zalto…

2 215
…et mon entrée.

Alsace Grand Cru Riesling Wiebelsberg 2013 du domaine Kreydenweiss : un riesling expressif, charnu mais bien droit et très salin…c’était ma proposition et j’ai vraiment adoré.
Irouléguy Grès 2016 du domaine Arretxea : un vin complexe, ample, charnu et d’une grande sapidité…tout le monde a beaucoup apprécié cette bouteille mais personne n’a trouvé son origine.
Rully 1er Cru Grésigny 2014 du domaine Dureuil-Jeantial : un vin élégant, ciselé et profondément minéral avec un boisé parfaitement intégré…un beau chardonnay bourguignon que j’avais placé d’abord à Chablis puis, après un peu d’ouverture, vers Puligny.

3 2 88

4 211
Et une escalope à la crème pour accompagner les rouges !


Gevrey-Chambertin Clos Village 2014 du domaine Livera : un pinot noir nuiton charnu et onctueux, tout en finesse…j’ai trouvé le cépage et la région mais j’étais plutôt parti vers la Côte de Beaune, en tous cas c’est une très belle quille !
Cornas 2013 du domaine M. Graillot : un rouge corsé mais très élégant avec des notes de cassis épices et violette…la syrah était évidente pour moi mais le côté très sociable du vin m’a éloigné des grandes appellations nord-rhodaniennes (surtout Cornas), ceci dit, c’est également très bon !

5 207

Avant l’arrivée du dessert nous partons sur une petite assiette de fromages accompagnée par un vin choisi par Gilles Haeffelin.

6 191
Service en carafe pour le vin mystère par Gilles Haeffelin

V.D.F. Montis Regalis du domaine Haut Campagnau : un vin complet et complexe qui bouscule un peu les codes organoleptiques traditionnels…perplexe mais séduit devant cet assemblage à parts égales de chardonnay et d’ugni blanc oxydé par le soleil.

Et pour ne pas s’arrêter en si bon chemin nous nous laissons tenter par une nouvelle bouteille sélectionnée par Gilles Haeffelin pour accompagner nos desserts

Alsace Grand Cru Riesling Pfersigberg-Cuvée Caroline 1998 du domaine Kuentz-Bas : une friandise sur les agrumes mûrs et les épices, une jeunesse étonnante après un quart de siècle de garde…je n’ai pas trouvé le cépage (la honte !) mais j’ai adoré l’association avec la mousse au chocolat.

7 184

8 163
Et un petit Pedro Ximenez 71 pour finir…on ne vit qu’une fois !


Cette pause-déjeuner qui a duré un peu plus longtemps que prévu nous a permis de déguster une très belle série de vins choisis sur une carte des vins vraiment hors normes : deux volumes imposants (un pour les blancs et un pour les rouges) qui proposent tout ce qui se fait de mieux dans le vignoble français avec une place de choix pour le vignoble alsacien…une carte des vins distinguée par la R.V.F. en 2018 comme « La meilleur carte des vins de France ».

La cuisine est traditionnelle, le service très attentionné et les vins sont magnifiquement présentés par Gilles Haeffelin, un sommelier passionné qui connait parfaitement son sujet.

Bref, voilà une adresse que je vais retenir en espérant pouvoir y revenir avec plusieurs comparses histoire de profiter à nouveau de cette belle offre vinique.