Actualités

  • Vendanges tardives dans le mâconnais

    Comme je n’ai pas eu l’occasion de participer à des vendanges en Alsace – plus précoces que d’habitude, elles ont coïncidé avec les semaines de rentrée scolaire où mon emploi du temps normal était perturbé par de très nombreuses réunions – c’est dans le mâconnais que j’ai eu droit à ma session de rattrapage grâce aux frères Bret qui m’ont invité à participer à la récolte de leurs raisins pour la cuvée X-Taste 2017.
    Nous sommes le 27 octobre, il fait beau mais plutôt frisquet et me voilà parti pour une première expérience de vendangeur bourguignon.

    1 73
    Fin octobre sur les hauteurs de Prissé

    La vigne à vendanger est située sur le versant nord de la roche de Vergisson au dessus du village de Prissé. Jean-Philippe Bret me guide sur les petites routes qui sillonnent le vignoble et avant de rejoindre l’équipe des vendangeurs il me propose d’aller voir les parcelles où sont nées quelques nouvelles cuvées qui compléteront la gamme du domaine pour le millésime 2017 : En Chatenay (70 ares en appellation Pouilly Fuissé), La Combe des Roches (1,5 hectares en appellation Saint Véran) et La Bonode (2 hectares en appellation Saint Véran et 30 ares d’aligoté)

    2 1 5
    La parcelle de Pouilly Fuissé En Chatenay travaillée au cheval.

    2 2 5
    La parcelle de la Combe des Roches avec une partie herbeuse au centre qui va être replantée en aligoté.

    2 3 5
    La parcelle de La Bonode avec sur le haut les rangs d’aligoté (sous le bosquet) et les filets qui protègent les rangs destinés à la V.T.

    2 4 3
    Les filets vus de plus près avec quelques vendangeurs captifs…

    2 5 3
    …dont Jean-Guillaume Bret qui n’a pas l’air trop mécontent de son sort.

    Il n’y a que peu de botrytis et certaines grappes ne comportent encore que très peu de grains flétris mais il fallait intervenir à cause des guêpes qui avaient commencé à se régaler de ces baies riches en sucre…

    3 67
    Et le festin continue jusque dans les caissettes !

    Le travail sous les filets de protection est assez difficile : on est accroupi ou plié en deux et il faut sélectionner soigneusement les grappes à couper…ordre du chef : « on ne prend que les grappes avec au moins 50% de baies flétries ».

    4 65
    Un pied de chardonnay avec des grappes plus ou moins passerillées…il faut trier !

    5 64
    Jean-Philippe Bret arrive au bout du rang.

    6 1 5
    Les raisins sont à point…

    6 2 4
    …mais la récolte est maigre...

    7 65
    …et il reste encore plein de grappes à couper.

    La récolte du jour ne donnera que quelques de litres de jus (une soixantaine je crois...) mais les frères Bret prévoient un second passage dans la vigne dans deux semaines…avec l’espoir que quelques pluies favoriseront le développement du botrytis.

    8 63
    Fin des vendanges sous un ciel qui commence à se couvrir.

    Quoi qu’il en soit, le volume total sera faible et X-Taste 2017 méritera plus que jamais le titre de cuvée rare du domaine de la Soufrandière.

    9 60
    La version 2011 de la cuvée X-Taste

  • Rentrée du club AOC

    Soirée de rentrée du club AOC La Wantzenau : un barbecue et une belle série de bouteilles...

    Img 1594
    Le groupe presqu'au complet à l'apéritif.

    Img 1596
    Quelques unes des victimes de la soirée

    Ambiance conviviale et festive oblige...pas de notes sur les différentes bouteilles débouchées (une bonne vingtaine quand même !). Désolé !!!

    Avis aux amateurs : il reste 2 petites places à pourvoir au sein de notre club...si vous êtes intéressés contactez-moi vite.

    Voici le programme 2017/2018 : Aoc 2017 2018aoc-2017-2018.pdf (306.85 Ko)

     

     

  • Boire du vin à Montréal...

    Img 1232
    Vue sur la ville du haut du Mont Royal

    Nous avons eu la chance de visiter cette ville avec mon fiston qui y a séjourné durant 6 mois et qui nous avait prévu un programme sportif (que du vélo) et exhaustif pour nous faire comprendre la vraie nature de cette grande métropole canadienne.
    C’est une ville polymorphe et multiculturelle avec une architecture hétéroclite où il règne cependant une ambiance agréable et somme toute assez harmonieuse.

    Pour ce qui est du vin, voilà quelques conseils qui peuvent vous être utiles :

    1. Il faut savoir que le prix affiché en magasin ou au restaurant, ne correspond rarement à ce que vous allez réellement payer : dans les magasins sous l’égide de la Société des Alcools du Québec (les SAQ) le prix est affiché TTC, dans les autres magasins il faut rajouter des taxes (ne me demandez pas combien…c’est compliqué !) et au restaurant il faut rajouter des taxes et le pourboire (pratiquement obligatoire) du serveur qui se monte à 15% du montant de la facture hors taxe.

    2. De nombreux restaurants proposent la formule « Apportez votre vin » sans droit de bouchon et la grande majorité d’entre eux mettent à votre disposition une verrerie de très belle qualité (Riedel ou Spiegelau)…souvent bien meilleure que celle qu’on trouve dans la plupart des restaurants strasbourgeois !

    Img 1186
    Un restaurant « Apportez votre vin » parmi tant d’autres…

    Img 1187
    …avec de magnifiques Spiegelau sur les tables !

    Comme je suis le seul ivrogne (au sens littéral du terme) de la famille, nous n’avons pas testé la formule et nous nous sommes contentés d’accompagner nos repas avec de la bière ou avec un grand verre d’eau…qui est systématiquement servi à chaque client qui s’installe à une table.

    Ceci dit, j’ai quand même jeté un œil sur quelques cartes des vins et j’y ai régulièrement trouvé des bouteilles originales et intéressantes comme dans ce restaurant indien situé dans le quartier des grandes tours de Montréal – « Le Taj » – où nous nous sommes régalés lors d’une pause-déjeuner.

    Img 1296
    Déjeuner au Taj…

    Img 1298
    …avec des étiquettes bien connues dans la vitrine de présentation des vins.


    J’ai quand même fini par céder à l’appel du bouchon en allant prendre un apéritif au « Pullmann », un bar à vin que m’avait recommandé Dominique Belluard.

    Img 1301
    Le Pullmann vu de l’extérieur…pas très « sexy »…

    Img 1304
    …mais à l’intérieur c’est plutôt « classe »

    Situé au 3424 avenue du Parc, ce bar propose une offre élargie de vins au verre (en simple ou en double dose) et une très belle sélection de bouteilles (pour plus de détails CLIC) servis dans de magnifiques verres Riedel par un sommelier avenant et compétent…que demander de plus !

    Img 1302
    Le Ciste 2015, riche et salin pour commencer…

    Img 1305
    …un Monthélie blanc de 2014 tout en élégance pour continuer…

    Img 1306
    …et un excellent rouge sicilien de 2015 conseillé par le sommelier pour fini !

     

    Pour résumer :
    - l’achat de vin au Québec, demande un petit temps d’adaptation pour saisir des règles commerciales qui paraissent complexes au premier abord
    - même si le vin reste une boisson encore très marginale dans un pays où la bière coule à flots, les établissements qui en servent où qui proposent aux clients d’apporter leur propre bouteille, traitent le vin avec un respect dont bien des restaurants français pourraient s’inspirer. Chapeau !!!

  • Le châlet T'Chinn Wa Wa : une étape chamoniarde très sympathique

    J’ai passé une nuit dans cette chambre d’hôte lors de mon périple sportivo-vinique en Haute-Savoie et j’ai tellement apprécié ce court séjour au pied du Mont Blanc que j’ai eu envie de partager cette belle adresse avec vous.

    Dsc 0353
    Les glaciers du Mont Blanc vus des Bossons.

    Img 1030
    Le chalet T’chinn Wa Wa…

    Img 1029
    …et sa station météo ultra moderne.

    Luc Clemens est un hôte particulièrement attentionné qui vous reçoit dans un chalet qu’il a réaménagé avec beaucoup de goût : l’endroit est esthétique, chaleureux et authentique…on sent immédiatement qu’on va y passer un bon moment !

    Img 1023
    Le séjour et la salle à manger…

    Grand amoureux de la montagne, Luc saura vous donner quelques conseils avisés pour vos sorties dans le Massif du Mont Blanc mais comme il aime aussi faire la cuisine, il vous invitera à sa table le soir pour partager copieux plat régional fait maison : pour moi c’était diots savoyards au vin rouge et gratin de crozets…MIAM !
    Hélas, même s’il cuisine au vin et même s’il en propose pour accompagner le repas, Luc n’apprécie guère ce breuvage…par contre il est passionné par les grands rhums martiniquais dont il a appris à apprécier les différentes expressions de terroir.
    Pour terminer le repas, il vous invitera à la préparation très ritualisée du T’chinn Wa Wa, un cocktail à base de vodka, Cointreau et sucre caramélisé qu’il dégustera avec tous ceux qui ont envie de faire de beaux rêves…

    Img 1025
    Le maître des lieux en pleine cérémonie de T’chinn Wa Wa

    La chambre est coquette, le lit très confortable et par la fenêtre on voit le jour se lever sur la montagne…superbe !

    Img 1022
    La chambre…

    Img 1028
    …et la vue sur l’Aiguille du Midi dès le matin.

    Le petit déjeuner est parfait avec notamment une belle série de confitures faites maison, du très bon pain frais, des viennoiseries, des jus de fruits et des boissons chaudes à la demande…il y a vraiment tout ce qu’il faut pour se faire la petite réserve d’énergie pour une journée d’activité en montagne.

    Img 1027
    La table du petit déjeuner.


    Voilà un article un peu hors sujet sur ce site de picoleur mais j’espère que je vous ai donné envie d’aller faire une petite halte au chalet T’chinn Wa Wa…vous ne le regretterez pas !

    Pour en savoir plus : CLIC

  • Réunion de comité et nouveau programme AOC

    Le nouveau programme AOC 2017/2018 a été fixé par les membres du Comité lors d'une petite réunion festive à La Wantzenau.

    Img 0943
    Le comité au travail


    Le repas fut simple - pizzas et comtés de la Fruitière de Bonnétage - mais l'accompagnement liquide fut un peu plus sophistiqué :

    Img 0945
    La sélection de blancs

     

    Img 0949
    La sélection de rouges


    Nouveau programme AOC :

    septembre    soirée barbecue + inscription pour la saison 2017/2018
       
    octobre        Blancs secs du sud-ouest  
                        Rouges du Pic Saint Loup
           
    novembre     Blancs nord-rhodaniens
                         Rouges de Savoie
           
    décembre     Fromages et vins
           
    janvier          Les trois couleurs de Marsannay
       
    février           L'Altenberg de Bergbieten
                         Rouges di Piémont
          
    mars             Muscats d'Alsace
                         Rouges de Bandol
           
    avril             Blancs de la côte châlonnaise
                        Rosés de gastronomie
           
    mai              Visite chez un vigneron alsacien : domaine François Schmitt à Orschwihr
       
    juin              Bières belges
          

    Vivement la rentrée !

  • Pendaison de crémaillère chez François

    Pour célébrer la pendaison de crémaillère dans sa maison de Kilstett, François et son épouse ont organisé une petite fête fort sympathique avec tartines, salades et barbecue...le tout arrosé par une belle collection de flacons savamment choisis.

    Pour terminer la soirée les quelques membres AOC présents ont eu droit à trois quilles mémorables avec un Bonnes Mares 1979 de Christian Confuron, un Château Malescot Saint Exupéry 1943 et un Pedro Ximenes 1972 de la Bodega Toro Albala.

    Petit album souvenir :

    Img 0864
    La tablée AOC.

    Img 0871
    Les premières victimes de la soirée.

    Img 0868
    Bonnes Mares 79 : austère, presque squelettique mais encore debout.

    Img 0870
    Malescot 1943 : aromatique complexe (eucalyptus, encens, tabac...), un peu frêle en bouche mais encore bien en vie.

    Img 0874
    PX 72 : époustouflant de concentration et d'énergie...la plus grande bouteille de la soirée pour moi.

    Img 0872
    Fin de soirée avec un PX exceptionnel...merci François!

  • Le grand Claude a 50 ans

    Mon ami vigneron du domaine de l'Oriel à Niedermorschwihr a célébré ses 50 printemps à Turkheim...lors d'une fête surprise organisée par son épouse.

    Beaucoup de monde, beaucoup de vins et un buffet pantagruelique...petit album souvenir sans commentaires.

    Img 0796
    Juste en face de la salle où se déroulait la fête, le coteau du Brand incandescent au crépuscule

    Img 0795
    La salle et les convives lors de l'apéritif.

    Img 0799
    Le buffet...

    Img 0797
    ...une partie des vins proposés...

    Img 0800
    ...et un petit souvenir à emporter.

  • Le salon des vins badois

    Le salon des vins badois le 6 et 7 mai 2017 au Parc Expo Offenburg représente un lieu de rencontre unique pour tous les amis de vin et d’alcools fins, afin de déguster et d’acheter des produits exclusifs de la région de Bade. Avec une sélection de plus de 1.000 vins, vins mousseux et eaux-de-vie, les visiteurs ont la possibilité de faire la connaissance des vignerons de la région, de déguster leurs produits, de faire le plein de bon vin et alcools sur place, de déguster les spécialités culinaires et de profiter d’un programme œnologique. Retrouvez plus d’informations sur http://www.badische-weinmesse.de/fr/badische-weinmesse.
    Nouveau en 2017 est le thème Baden SPIRITS. D'excellents producteurs de spiritueux, des petits brûleurs traditionnels et des distilleries innovantes y présentent leurs produits. Des eaux-de-vie de fruits, du Single Malt Whisky de la Forêt Noire ou des types d’alcool blanc tel que le gin sont seulement un fragment des produits représentés par nos exposants du pays de Bade. Retrouvez plus d’informations sur http://www.baden-spirits.de/fr/baden-spirits-.

    Bwm mit bs fr fur nl 1